Définition de Ratio de Sharpe

Ratio de Sharpe

Le ratio de Sharpe propose, en une formule, une approche globale dans l'analyse d'un portefeuille d'actions. Cette technique, aussi appelée mesure de performance d'un portefeuille, a été mise au point par un économiste américain, William Forsyth Sharpe, en 1966. Elle permet un arbitrage entre les deux composantes du choix en matière d'investissement, l'optimisation de la rentabilité et la minimisation du risque.

 

À niveau de risque égal, le choix se portera naturellement sur le produit le plus rentable. De même, pour une rentabilité donnée, l'investisseur optera pour le portefeuille le moins risqué.
La décision se complique quand il s'agit de départager deux actifs aux caractéristiques radicalement opposées : l'un avec un haut niveau de rentabilité associé à une forte volatilité, l'autre plus sûr mais moins rentable. C'est là qu'intervient le ratio de Sharpe, qui va mesurer l'intérêt éventuel de la prise de risque. 
La rentabilité est évaluée sur une période donnée en prenant en compte les revenus distribués et la plus ou moins-value des titres. Dans un portefeuille, ceux-ci sont pondérés en fonction de leur poids respectif. Le risque renvoie quant à lui à la volatilité du produit financier. Une forte volatilité induit une prise de risque importante. Il s'agit donc ici de mesurer les écarts de la valeur du portefeuille par rapport à sa valeur moyenne ou espérée. On utilise pour cela la variance (moyenne des carrés des écarts à la moyenne) ou l'écart-type (racine carrée de la variance).
La formule de William Forsyth Sharpe compare les taux de rentabilité du portefeuille à risque (Rp) avec une valeur de référence (Rr) qu'il divise ensuite par l'écart type (­­E) :

(Rp -Rr)/ E 

On obtient ainsi un ratio qui permet de quantifier la performance financière d'actifs, en mesurant l'excédent de rendement par unité de risque. Si le ratio est négatif, l'investissement Rr, en plus d'être risqué, est moins rentable que le taux de référence. Il ne présente donc aucun intérêt. Entre 0 et 1, la rentabilité est jugée insuffisamment importante relativement au risque pris. Au dessus de 1, les gains escomptés peuvent justifier la prise de risque. Plus le ratio est important, plus l'investissement apparait donc rentable.

Citation du jour

Dicton du jour

"Si vous ne connaissez pas les bijoux, connaissez le bijoutier"

Warren Buffet

Outils investisseurs

Indices financiers

Actions   1 Janv.
CAC 40 4 764.07 2.74 %
Euro Stoxx 50 3 197.54 -2.14 %
DAX 11 203.63 4.29 %
SMI 8 099.60 -8.15 %
DOW JONES 19 756.85 13.38 %
NASDAQ Composite 5 444.50 8.73 %
S&P 500 2 259.53 10.55 %
FTSE 100 6 954.20 11.40 %
NIKKEI 225 18 996.37 -0.20 %
Devises   1 Janv.
EUR/USD 1.06 -2.75 %
EUR/CHF 1.08 0.00 %
EUR/JPY 121.48 -7.32 %
EUR/GBP 0.84 15.07 %
Monétaire   1 Janv.
EONIA -0.35 -0.22 %
Matières premières   1 Janv.
Brent Europe 53.30 45.59 %