Tout nuage n'enfante pas une tempête

Entheca Finance - lettre mensuelle

28/12/2016 - Publié par ENTHECA FINANCE dans Marché Allocations d'actifs

Tout nuage n'enfante pas une tempête

L’année 2016 a été riche de surprises ! Contre toute attente, un nouvel environnement politique s’est profilé au cours de l’année marquant une rupture dans l'histoire.

Avec le Brexit, les britanniques ont décidé de quitter l’Union Européenne, et ont une nouvelle fois perturbé la construction européenne par leur volonté de faire cavalier seul (cf. absence de l'Angleterre dans la CECA, politique de la chaise vide, non adoption de l'Euro…)

Les américains ont finalement élu le candidat le plus improbable en la personne de Donald Trump, qui par ses promesses électorales promet un retour de la super puissance américaine.

En zone euro, les pays membres du Sud ont de nouveau fragilisé la construction de la zone. Pour autant, l'Espagne a redonné sa confiance à Mariano Rajoy pour diriger le pays ; en Italie, le vote sanction du NON au référendum a fait place à la nomination de Paolo Gentiloni qui reste dans la continuité politique de son prédécesseur Matteo Renzi. La Banque Centrale Européenne a agit comme fédérateur et a permis de traverser ces difficultés sans dommages majeurs en zone Euro.

Et pendant ce temps, de l'autre côté du globe, l'Asie et la Chine poursuivent leur développement, sous tension géopolitique en Mer de Chine.

 

La volatilité des indices aura été une nouvelle fois forte en 2016 avec des pics étonnants (Brexit, Trump…). Après un point bas en janvier 2016, le prix du pétrole a commencé à se redresser pas à pas ; l'accord des pays producteurs sur le gel de la production en septembre, en a été le principal catalyseur. Les taux d'intérêt ont poursuivi leur mouvement de baisse jusqu'en territoire négatif, à l'exception des USA et du UK dans les pays développés, mettant à mal l'industrie bancaire et les assurances. L'actualité française autour de la loi Sapin II illustre la difficulté à gérer des réserves à moyen long terme dans un tel contexte. En 2016, la hausse du prix des matières premières (l’indice des matières premières CRB progresse de +9.01%) a commencé à créer plus d''inflation, ainsi que des hausses de salaires, notamment aux USA. Dans les pays développés, la nécessité de politique budgétaire stimulante a commencé à s'imposer avec le refus de plus d’austérité pour les peuples. A partir de septembre, l'anticipation d'un regain d'inflation a dès lors favorisé un mouvement de hausse des taux d'intérêt. Ces changements structurels profonds, qui sont la suite de la convalescence post 2008 de l'économie mondiale, s'est traduit par des mouvements erratiques du prix des actifs.

Les grands gagnants de cette situation ont été les EFT. Exchange Trade Funds, qui sont des fonds indiciels, c'est-à- dire qu'ils répliquent les variations d’un indice, à la hausse comme à la baisse. Il s’agit d’une gestion "passive" permettant au produit d’avoir une variation similaire à celle de son sous jacent, sans aucune intervention stratégique pour tenter de surperformer l’indice. La faible rémunération des taux d'intérêt, un environnement économique en mutation et une règlementation financière lourde et couteuse, ont favorisé l'essor des ETF en 2016.

 

Cet engouement ne doit pas pour autant éclipser les mérites et la vertu des gestions "actives", c'est-à-dire celles menées par des gérants ou équipes de gestion qui selon la stratégie d'investissement définie, sélectionnent des entreprises pour leurs perspectives de valorisation et/ou de progression. La capacité à lisser la volatilité et à limiter les pertes maximales sont deux objectifs que le recours aux ETF seul ne peut remplir. La combinaison d'ETF et de gestion active , selon l'objectif de gestion recherché, permet d'amplifier ou réduire les effets des marchés en limitant les excès. Les marchés financiers sont en effet régulièrement rythmés par des périodes de crise succédant à des périodes d'euphorie, phases de respiration nécessaires après la constitution de bulles. 2016 est ainsi une année de défi et de mutation. Dans l'industrie financière, les ETF mais aussi les Fintech viennent défier les organisations en place. L'apport qui en résulte est un enrichissement des possibles. Cependant, ces nouveaux dispositifs ne se substituent pas aux raisonnements des investisseurs ; ils restent des outils : " On reconnait un bon ouvrier à ses outils, mais l'outil ne fait pas l'ouvrier…. "

Pour cette fin d'année, nous avons renforcé les actifs européens pour profiter du rattrapage de valorisation après le résultat du référendum italien. Les styles de gestion sont équilibrés avec un renforcement des secteurs cycliques (Banques, Industrie, Construction), au détriment des secteurs de croissance et défensifs qui avaient été favorisés depuis 3-4 ans. Au sein des placements de taux, les maturités courtes ainsi que les obligations d'entreprises à haut rendement (US et Europe) restent privilégiées. La dette émergente qui souffre à court terme de la remontée du dollar redonne des points d’entrée intéressants avec un rendement proche de 5%. Parmi les devises, la hausse des taux d'intérêt américain associé à une croissance robuste pour une position en dollar importante.

Nous aurons le plaisir de vous retrouver en début 2017, et d'ici là, nous vous souhaitons ainsi qu'à vos proches d'excellentes fêtes de fin d'année.

 

 

Ce document est fourni à titre d'information, il n’a pas de valeur précontractuelle ou contractuelle. Il ne peut être distribué ou reproduit sans l'autorisation expresse de la société ENTHECA FINANCE. Les analyses et/ou descriptions contenues dans ce document ne sauraient être interprétées comme des conseils, des recommandations de la part d’Entheca Finance. Ce document ne constitue ni une recommandation d’achat ou de vente, ni une incitation à l’investissement

Articles similaires

SISYPHE AU SOMMET !

LA CITATION DE LA SEMAINE « Rien n’est plus désastreux qu’un investissement rationnel dans un monde qui ne l’est pas » - John Maynard Keynes...

30/05/2016 - Publié par ACTIS ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Avis d'experts

L'IMPORTANCE D'UNE APPROCHE RATIONNELLE PO...

  Définition de la finance comportementale De nombreux investisseurs fondent le prix qu’ils sont disposés à payer pour un actif‡ sur l’idée...

14/12/2015 - Publié par M&G INVESTMENT MANAGEMENT LTD.

Allocations d'actifs / Avis d'experts