Point hebdo du 16 juillet 2018 - Sanso Investment Solutions

Une semaine à peu près identique à la précédente, l'attention étant toujours portée sur les différents commerciaux sino-américains (victoire de l'Equipe de France mise à part).

L'Eurostoxx 50 dividendes réinvestis progresse sur la semaine de 0,21 %, le CAC 40 prend lui aussi 0,99 %. Le S&P 500 progresse lui de 1,53 %, le Topix performe de 2,28 % tandis que le MSCI Monde dividendes réinvestis exprimé en euro clôture la semaine à +1,79 %.

L'affrontement commercial entre Washington et Pékin continue, après l'instauration la semaine précédente de tarifs douaniers à hauteur de 25% sur les importations chinoises sur le sol américain, Donald Trump annonce de nouvelles mesures concernant 200 milliards de produits (une taxe de 10% pourrait être mise en place si aucun accord n'est trouvé avec son homologue asiatique).

En réponse, Pékin s'apprête à saisir l'organisation mondiale du commerce, qualifiant cette nouvelle taxation douanière de  « complètement inacceptable ».

La saison des bénéfices s'enclenche cette semaine, et bien que les anticipations semblent positives pour la période passée (avec une prévision à 21% de croissance des bénéfices sur le Q2 pour le S&P500 par Thomson Reuters), ce sont les perspectives futures et les discours des dirigeants qui seront surveillés dans ce climat d'incertitude commerciale. En effet, de nombreuses entreprises devraient être impactées par les mesures américaines et chinoises, et les prévisions de bénéfices pour les prochains trimestres pourraient surement être revues à la baisse.

Pour autant, les déclarations récentes augmentent les probabilités d'un scénario averse, au sens où le système d'échanges mondiaux passerait d'un état actuel « coopératif » à un état de blocage « non-cooperatif ».

Mais il existe une troisième route, celle d'un moment « Reaganien ». Dans les années 80, Ronald Reagan avait déclenché une course aux armements risqués avec l'Union Soviétique. Sa victoire a ouvert à long terme une période de leadership très favorable aux actifs américains.

Les marchés n'ont pas encore vraiment pris en compte la possibilité de victoire de Trump dans cette guerre économique avec la Chine. Pourtant, les Etats-Unis sont bien placés pour sortir par le haut du conflit actuel.

Comme l'escalade est en cours, on peut anticiper une résistance des chinois et des européens aux demandes américaines. Un signal clair d'investissement sera donné lorsque ces demandes auront été au moins partiellement satisfaites.

Sur le marché des changes, l'euro vaut désormais 1,1685 $/€, en baisse de 0,5 % sur la semaine. Du côté du pétrole, le baril WTI s'affiche à environ 71 $ et le Brent ressort à 74 $. L'once d'or s'échange autour des 1.241 dollars.

 

Avertissement : 

Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.

Le présent document est diffusé à titre d'information uniquement et il ne constitue ni une proposition d'investissement, ni une autre forme de conseil aux investisseurs. Les commentaires et analyses reflètent l'opinion de Sanso IS sur les marchés et leur évolution selon les informations connues au jour de l'édition du document. Néanmoins, Sanso IS ne peut s'engager sur l'exactitude ou l'exhaustivité de ces informations. Les informations et opinions de Sanso IS peuvent être modifiées sans préavis de notre part.

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.