Le péril sous-estimé de la démondialisation

Par Toby Nangle, Co-responsable allocation d’actifs et Responsable de la gestion Multi-Asset, EMOA chez Columbia Threadneedle Investments

10/07/2017 - Publié par COLUMBIA THREADNEEDLE INVESTMENTS LUXEMBOURG dans Marché Autre

Le péril sous-estimé de la démondialisation




 

 

  • Le protectionnisme menace de détricoter le modèle de la « nouvelle mondialisation » qui se fournit en main d’œuvre bon marché dans le monde, permettant aux entreprises d’améliorer leurs marges bénéficiares grâce aux gains d’efficience.
  • Si la mondialisation venait à prendre fin, les forces désinflationnistes qui ont soutenu le mouvement haussier des obligations pendant 35 ans seraient déstabilisées, menaçant les valorisations de l’ensemble des actifs financiers.
  • Dans un tel scénario, la sélection de titres gagnerait en importance face à la dispersion des effets au niveau des titres.

 

On accuse souvent la mondialisation d’être responsable de tous les maux économiques du monde. Nombre de commentateurs attribuent la montée des populismes en Occident à la stagnation durable des salaires dont la mondialisation est tenue pour responsable. Mais selon nous, la démondialisation entraînerait de lourdes conséquences dans le monde entier.

 

On sous-estime les réussites de la mondialisation ainsi que notre niveau de dépendance à celles-ci. Qu’arriverait-il aux populations, entreprises et marchés financiers si la mondialisation était démantelée, une menace brandie par les partis populistes aux États-Unis comme en Europe ?

 

Une telle situation abaisserait la limite de vitesse à laquelle les économies pourraient se développer sans heurter d’obstacles inflationnistes, raccourcissant et régionalisant les cycles économiques. Du point de vue des investissements, elle pourrait signer la fin de 35 années de hausse sur le marché obligataire, mettant à rude épreuve les valorisations de toutes les classes d’actifs.

 

LIRE L'ARTICLE DANS SON INTEGRALITE

 

Informations importantes :

Réservé aux professionnels de l’investissement (ne pas transmettre à des tiers). Les performances passées ne préjugent aucunement des résultats futurs. La valeur des investissements et le revenu qui en découle ne sont pas garantis et peuvent évoluer à la hausse comme à la baisse et être affectés par des fluctuations de change. Il se peut dès lors que l’investisseur ne récupère pas sa mise de départ. Les analyses contenues dans ce document ont été produites par Columbia Threadneedle Investments dans le cadre de ses propres activités de gestion d’investissement. Il se peut qu’elles aient été utilisées avant la publication et elles ont été incluses dans ce document à titre informatif. Les opinions exprimées dans le présent document sont celles de leur auteur à la date de publication mais peuvent changer sans préavis. Les informations obtenues auprès de sources externes sont jugées fiables mais aucune garantie n’est donnée quant à leur exactitude ou à leur exhaustivité. Toute action ou obligation spécifique mentionnée ne saurait être considérée comme une recommandation d’investissement. Publié par Threadneedle Asset Management Limited (« TAML »). Une société enregistrée en Angleterre et au Pays de Galles sous le numéro 573204. Siège social : Cannon Place, 78 Cannon Street, Londres EC4N 6AG. La société est agréée et réglementée au Royaume-Uni par la Financial Conduct Authority. Columbia Threadneedle Investments (Columbia Threadneedle) est le nom de marque international du groupe de sociétés Columbia et Threadneedle. columbiathreadneedle.com

Publié en juin 2017 | Valable jusqu’à fin septembre 2017 | J26639

 

 

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

BREXIT : CATACLYSME ÉCONOMIQUE OU POINT D...

Vendredi 24 juin les investisseurs du monde entier ont été surpris par le résultat du référendum au Royaume-Uni. Les bourses mondiales ont chuté à...

04/07/2016 - Publié par CABINET LEDUC & ASSOCIÉS

Autre / Avis d'experts

« ACTIONS À FAIBLE VOLATILITÉ : PRIVIL?...

Investir dans les titres boursiers les plus risqués n’est pas forcément plus rémunérateur. Cette affirmation, qui peut sonner comme une aberration pour...

09/06/2017 - Publié par THEAM

Autre / Avis d'experts