Par Covéa Finance - semaine du 14 mai 2018

La semaine passée a été marquée par l'actualité politique américaine. En premier lieu, les Etats-Unis se sont retirés de l'accord sur le nucléaire iranien de 2015, ce qui devrait mener à une réintroduction des sanctions des Etats-Unis contre les entreprises américaines et étrangères commerçant avec l'Iran. L'Union Européenne de son côté a signalé qu'elle souhaitait préserver les conditions de l'accord. En second lieu, la rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un a été confirmée, et devrait se tenir le 12 juin prochain à Singapour. Sur le plan économique, peu de données ont été publiées aux Etats-Unis en dehors de l'inflation, qui progresse légèrement en avril, à 2,5% sous l'impulsion de la composante énergie. En Europe, l'amélioration des données allemandes en mars, notamment concernant la production industrielle et les échanges commerciaux semble confirmer que la modération de l'activité sur le début d'année n'était que passagère. Sur le plan politique, la formation d'une coalition en Italie reste encore incertaine, bien qu'un programme économique commun semble avoir été trouvé entre le Mouvement 5 Etoiles et la Ligue. Ce dernier prévoit un assouplissement budgétaire conséquent dont le coût est estimé à plusieurs dizaines de milliards d'euros, sans que les financements nécessaires aient été détaillés pour l'instant. Enfin en Chine, le solde budgétaire retrouve un excédent en avril après un rebond des exportations. Sur la semaine, l'indice MSCI EMU (Union Economique et Monétaire) progresse de 0,7%, le S&P500 de 2,4% et l'indice japonais Nikkei 300 de 1,3%.

 

Pour lire le document dans son intégralité, cliquez ICI dès à présent. 

 

 

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.