LE MATCH S&P500 VS STOXX600

Par Christophe Scalabre, Président - ETFWAVE

24/02/2017 - Publié par ETFWAVE dans Marché Autre

LE MATCH S&P500 VS STOXX600

Les ETF sont des instruments particulièrement adaptés à l'investissement dans des indices.

Rappelons à ce propos quelques-uns des attraits des ETF :

- Diversification de votre investissement. Dès le premier ETF vous avez investi dans l'équivalent de 20 à plusieurs centaines de titres -> sécurité

- Frais de gestion limités. Le plus souvent de l'ordre de 0,2% à 0,8% -> économie

- Capacité à déplacer rapidement et facilement vos investissements d'une zone géographique à l'autre ou d'un secteur géographique à l'autre -> mobilité

En matière d'indices, la tentation est grande de comparer la performance de deux grands indices larges : le S&P500 des Etats-Unis et le Stoxx600 européen

Depuis fin 2016, la victoire (données au 23/2/17) revient aux Etats-Unis, avec une progression de 5,0% pour le S&P500, contre 3,5% pour le Stoxx600, dans un contexte marqué des deux côtés de l'Atlantique par un agenda politique chargé. Politique illisible et erratique pour D. Trump aux Etats-Unis, à l'image de ses déclarations très contradictoires sur sa perception de l'Union Européenne, calendrier électoral chargé et très incertain en Europe, avec les élections néerlandaises, françaises puis allemandes cette année.

Ces indices peuvent être joués par exemple avec le tracker MEUD (Lyxor Stoxx600 Net return, en €) pour le Stoxx600, et IUSA pour le S&P500 (iShares S&P500, en $)

Mais les ETF permettent d'aller beaucoup plus loin, en investissant notamment sur des thématiques sectorielles à partir de ces grands indices.

Lyxor a décliné 18 ETF sectoriels à partir du Stoxx600. Parmi ceux-ci, Basic Resources (BRE : +12,2%), Technology (TNO : +9,1%) et Personal & Household Goods (PHG : +8.6%) se sont particulièrement distingués. Les secteurs Oil (OIL : -2,8%) et Retail (RTA : -1,4%) sont en berne.

Côté S&P500, SPDR a décomposé l'indice en 10 secteurs. Là encore les écarts sont considérables avec une progression de 8% pour Technology (XLK) et de 6,9% pour Healthcare (XLV), alors que le secteur Energy (XLE) a souffert, à -4,4% sur la période.

Des deux côtés de l'Atlantique, le secteur Techno porte la tendance tandis que la thématique de l'Energie pèse.

On voit bien, à travers les performances très contrastées des différents secteurs qui composent les grands indices, que malgré sa qualification de "passive", la gestion d'un portefeuille avec des ETF permet à un investisseur actif de choisir des stratégies très différenciées, avec à la clé des résultats très variés même sur une période aussi courte que les 8 premières semaines de l'année.

Retrouvez-nos analyses sur les ETF :

http://etfwave.fr/?utm_source=opcvm360&utm_campaign=opcvm_240217&utm_medium=referral

et sur twitter : @ETFWAVE

 

Les commentaires et analyses reflètent l’opinion de ETFWAVE sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Les informations contenues dans ce document n’ont aucune valeur contractuelle et n’engagent pas la responsabilité d'ETFWAVE. Elles sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos, et elles ne doivent pas être considérées comme telles à quelque fin que ce soit.  Sous réserve du respect de ses obligations, ETFWAVE ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou de quelque nature que ce soit résultant de l’investissement.

 

 

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

ETF : LES SMALL CAPS POUR UNE GESTION ACTIVE

Certains ETF répliquent des grands indices, comme le S&P500 aux Etats-Unis (Lyxor SP5, BNPP Easy ESE, Amundi 500D pour ne parler que des émetteurs qui...

21/06/2017 - Publié par ETFWAVE

Autre / Analystes et économistes

LES ETF C'EST L'AMERIQUE (DU SUD)

Les indices européens sont actuellement coiffés par un agenda politique chargé, auquel Theresa May vient d'ajouter des législatives anticipées, tandis que...

19/04/2017 - Publié par Christophe SCALABRE

Autre / Analystes et économistes