La Robotique, un secteur à l'avenir radieux

22/12/2017 - Publié par TRECENTO ASSET MANAGEMENT dans Marché Autre

La Robotique, un secteur à l'avenir radieux

 

Les chocs démographiques et la recherche d'innovation et de compétitivité par les entreprises accélèrent l'essor de la robotisation et de l'intelligence artificielle, probables catalyseurs de la quatrième révolution industrielle

 

Trecento AM a lancé, à la fin de l'année 2016, un fonds actions internationales sur le thème de la robotique et de l'intelligence artificielle, Trecento Robotique.

La révolution apportée par la robotique s'étend à de multiples secteurs, dont celui de la santé :

  • La pratique de la chirurgie est bouleversée depuis l'arrivée de robots chirurgicaux qui permettent aux praticiens de piloter à distance des outils de chirurgie minimalement invasive dans de meilleures conditions de sécurité, précision et confort. Da Vinci, le robot (ci-dessous) d'Intuitive Surgical, précurseur du segment, a ainsi été utilisé dans plus de 4 millions d'opérations dans le monde depuis son autorisation.

Source : Intuitive Surgical

 

  • Les robots sont également appelés à jouer un rôle crucial dans les services de santé, aussi bien pour l'automatisation de tâches non répétitives donc plus complexes (délivrance de médicaments ou de repas à l'hôpital) que pour l'accompagnement de personnes âgées ou handicapées (robot compagnon humanoïde autonome).

 

Au-delà de la santé, la robotique présente aujourd'hui un attrait significatif car son potentiel de croissance est attisé par trois révolutions technologiques majeures :

  • La connectivité : il s'agit d'un enjeu majeur pour le pilotage, le contrôle ou le suivi de robots (ou d'usines) à distance. L'intégration de capteurs, d'instruments de surveillance et de contrôle et leur mise en réseau présage d'une révolution dans les schémas organisationnels et la production des industries.

 

  • Le Big Data (ou « Analytics ») : la récolte de données via de multiples capteurs, leur analyse et transmission amélioreront l'efficacité et les capacités des robots.

 

  • L'Intelligence Artificielle : le « deep machine learning » (apprentissage automatique profond) ainsi que les progrès dans la compréhension du langage et le traitement de la parole et des images ouvrent de nouvelles possibilités pour développer des formes d'intelligence artificielle et améliorer l'autonomie des robots.

L'accélération de la robotisation et de la digitalisation de l'économie est cruciale pour répondre aux enjeux majeurs qu'affrontent aujourd'hui nos sociétés et économies :

  • La démographie, avec une diminution du pourcentage de la population en âge de travailler et un vieillissement de la population mondiale nécessitant des prises en charge adaptées.

 

  • Le réchauffement climatique et l'épuisement des ressources naturelles, qui nécessitent l'optimisation la plus fine possible dans les cycles de production (privilégier l'impression 3D additive moins consommatrice de ressources par rapport à l'usinage).

 

  • L'amélioration de la compétitivité et de la profitabilité des entreprises.

 

  • Le bouleversement de la chaîne de valeur de l'industrie : l'objectif est de convertir un appareil de production de taille critique, adapté à une stratégie commerciale de masse et s'appuyant sur des usines implantées dans des pays à bas coût, en un appareil de production flexible, numérique et connecté, implanté à proximité des consommateurs grâce à un réseau de micro-usines utilisées à la demande.

 

Les gouvernements ont pris conscience de ces enjeux et des solutions qu'apporte l'essor de la robotique :

  • Ils ont mis en oeuvre de grands plans étatiques, notamment dans les pays les plus industrialisés (Etats-Unis, Allemagne, Corée du Sud) afin de maintenir ou accroître leur avance technologique et limiter la concurrence des pays émergents. Le thème central est l'usine du futur, robotisée et connectée.

 

  • Le plan Made in China 2025 affirme aussi les priorités de la Chine dont la robotique et les automates, nécessaires pour assurer la montée en gamme de l'appareil industriel chinois et améliorer la compétitivité des usines. On peut noter qu'en 2016 le coût d'un petit robot est devenu inférieur au coût annuel d'un ouvrier chinois d'une ligne d'assemblage.

 

La croissance de la robotisation devrait s'accélérer dans les années à venir, pour atteindre près de 10% par an :

  • La croissance des dépenses mondiales en robots domestiques (tâches ménagères, robots de loisir et divertissement, robots d'assistance) sera la plus importante sur la décennie à venir (+13,7% selon les estimations). L'exemple le plus fréquent est le robot aspirateur Roomba de la société iRobot, vendu à plus de 15 millions d'exemplaires en 13 ans ;

 

  • Les robots de services professionnels comme les robots médicaux ou chirurgicaux, les robots agricoles, de défense ou de logistique afficheront une croissance supérieure à 11%.

 

  • Enfin les robots industriels et de défense, qui représentent l'essentiel du marché actuel de la robotique, poursuivront leur croissance à un rythme soutenu (8% par an).

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

PERSPECTIVES 2016 : NO GROWTH, NO GAIN?

2016 s’annonce comme une année de croissance modeste, marquée par la première hausse des taux des Fed funds depuis 2007. Alors que les Etats-Unis...

26/11/2015 - Publié par UBP ASSET MANAGEMENT (EUROPE) S.A.

Autre / Avis d'experts

LA CORRECTION AU SEIN DU SECTEUR BANCAIRE ...

La solidité et la résistance des banques à l’échelle mondiale ont été remises en question ces dernières semaines. Alors que les actions et les...

17/03/2016 - Publié par NATIXIS GLOBAL ASSET MANAGEMENT

Autre / Avis d'experts