Par Keren Finance - décembre 2017

Le mois de novembre marque une pause dans la hausse que les marchés connaissaient depuis la rentrée. En effet, ces dernières semaines ont été mouvementées et sont venues rappeler aux investisseurs une notion oubliée : la volatilité. La série de 8 séances consécutives de baisse en restera comme le fait marquant. Pour autant, en prenant un peu de recul, cette baisse n'aura au final, pas été très importante, le CAC40 ne perdant seulement que 2.5% sur le mois.  

 

Les doutes liés au passage de la réforme fiscale aux Etats-Unis, le renforcement du dollar, les élections allemande, la résurgence de tensions géopolitiques et surtout certains résultats de sociétés en dessous des attentes sont venues perturber la dynamique haussière des marchés. Cela ne remet pour autant, nullement en question, notre scénario à court terme qui s'appuie sur une dynamique de croissance retrouvée et des banquiers centraux qui continuent d'accompagner la reprise, mais vient nous rappeler que l'équilibre reste fragile.

 

FOCUS FONDS

Keren Perspectives, fonds de petites & moyennes capitalisations, qui investit dans des valeurs européennes, principalement françaises (1.5 Md€ de capitalisation médiane), 

Keren Essentiels, fonds d'actions françaises de petites capitalisations (200 M€ de capitalisation médiane), 

Keren Patrimoine, fonds diversifié, qui par sa poche taux offre une belle visibilité et un rendement attrayant, le tout dynamisé par une poche actions ne pouvant excéder 35% de l'actif, 

Keren Fleximmo, fonds diversifié international à thématique, qui lui aussi cherche la complémentarité des classes d'actifs tout en investissant dans l'immobilier côté, sans dépasser 50% d'actions,

Keren Corporate, fonds de dettes privées européennes qui bénéficie de l'appétence des investisseurs pour les rendements obligataires.