Foncières cotées : il est temps de s'écarter des indices pour trouver de la performance !

26/03/2018 - Publié par OPCVM360 dans Marché Autre

Foncières cotées : il est temps de s'écarter des indices pour trouver de la performance !

« A la lumière des résultats récents, qui voient les premiers effets de l'indexation, avec une hausse des valorisations qui recréent une décote sur les cours de bourse récents, nous restons convaincus que l'immobilier coté a un potentiel de performance positive significatif », écrit Laurent Saint Aubin, gestionnaire actions spécialiste de l'immobilier européen chez Sofidy, dans son dernier commentaire de gestion.

 

La crainte des effets d'une possible guerre commerciale initiée par le président américain, la perception d'un risque accru en Europe en raison des élections italiennes et de la longueur des négociations pour la formation d'un gouvernement de coalition en Allemagne, et la question du nombre de hausses des taux à venir aux Etats-Unis cette année ont préoccupé les investisseurs 

 

Redressement des foncières espagnoles  En termes de performance relative, les foncières espagnoles se sont redressées, et en particulier la « généraliste » Merlin Properties, sur fond de disparition de la perspective d'une indépendance désordonnée de la Catalogne, tandis que les foncières de commerce continuaient de souffrir de la fragilité financière de certaines enseignes et du sentiment d'une saturation des espaces commerciaux physiques, alors que le commerce électronique continue de se développer ces derniers temps.  Mercialys signe ainsi une sous-performance de -11,8%, Eurocommercial de -10,5%, Klépierre de -9,1%. Wereldhave (-23,6%) et Immobiliare Grande Distribuzione (-14,5%), dont nous ne sommes pas actionnaires, ont été sanctionnées, la première en raison d'un abaissement non anticipé des perspectives de dividende, la seconde de l'annonce d'une nouvelle augmentation de capital potentiellement très dilutive.  

 

Potentiel de performance significatif pour l'immobilier coté  A la lumière des résultats récents, qui voient les premiers effets de l'indexation avec une hausse des valorisations qui recréent une décote sur les cours de bourse récents, nous restons convaincus que l'immobilier coté a un potentiel de performance positive significatif. Le niveau de rendement moyen de cette partie de la cote actions avoisine 4%, avec même un rendement de 5,8% en 2017 pour Unibail-Rodamco, la plus grosse foncière du secteur, dans un environnement de liquidités abondantes, d'indexation qui assure une protection contre une hausse de l'inflation et d'effet positif de l'accélération économique sur les loyers de bureaux et les ventes des commerçants. Enfin, les foncières cotées offrent une diversité de positionnement croissante, avec par exemple la montée en puissance de la thématique résidentielle en Espagne, qui permet une rotation aisée entre les thématiques.

 

Lire la suite de l'article en cliquant ICI

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

LES INVESTISSEURS INSTITUTIONNELS SONNENT ...

        Les investisseurs institutionnels sonnent l'alarme face à la hausse des corrélations entre les classes d'actifs La corrélation...

02/02/2016 - Publié par NATIXIS GLOBAL ASSET MANAGEMENT

Autre / Avis d'experts

LA CORRECTION AU SEIN DU SECTEUR BANCAIRE ...

La solidité et la résistance des banques à l’échelle mondiale ont été remises en question ces dernières semaines. Alors que les actions et les...

17/03/2016 - Publié par NATIXIS GLOBAL ASSET MANAGEMENT

Autre / Avis d'experts