Europe de l'Est : Des opportunités sur le segment dynamique des PME

Par Metzler Asset Management

31/05/2017 - Publié par METZLER ASSET MANAGEMENT GMBH dans Marché Autre

Europe de l'Est : Des opportunités sur le segment  dynamique des PME

En quelques années, les actions des pays émergents sont devenues une composante incontournable des portefeuilles des principaux investisseurs institutionnels. Toutefois, leur choix se porte le plus souvent exclusivement sur des  portefeuilles « Actions Pays Emergents Monde ». Or, cette approche a pour principal inconvénient de priver l'investisseur des nombreuses opportunités de diversification qu’offrent les marchés émergents régionaux. Le MSCI Emerging Markets est en effet dominé par trois pays asiatiques, la Chine, la Corée du Sud et Taïwan, qui représentent ensemble plus de 50 % de l'indice. La pondération de l'Europe de l'Est, en revanche, est particulièrement faible, à moins de 10 %, en dépit des opportunités d'investissement intéressantes qu'offre la région.

 

Cette région est soumise à des conditions économiques et structurelles très hétérogènes. La Russie dispose d'immenses ressources de matières premières et bénéficie en outre de faibles coûts d'extraction. Grâce à la jeunesse de sa population, la Turquie présente un potentiel de croissance élevée. Quant aux pays d'Europe centrale et orientale, ils sont engagés depuis le début des années 1990 dans un processus de convergence qui devrait se poursuivre encore quelques années.

 

 

Selon une enquête réalisée par le cabinet de conseils Deloitte en 2016 auprès de constructeurs automobiles, l'Europe centrale et orientale reste une destination particulièrement attrayante pour les investisseurs en raison des coûts salariaux relativement bas, d'une main d'œuvre bien formée et du faible taux d'imposition sur les sociétés. Il n'est donc pas surprenant que cette région, et plus particulièrement les pays d'Europe centrale et orientale affichent des prévisions de croissance pour 2017 largement supérieures à celles de la zone euro.

 

 

 

Il est intéressant de constater que dans de nombreux pays d'Europe de l'Est la croissance économique est stimulée par le fort dynamisme du secteur des PME. Depuis quelques années, de multiples sociétés innovantes des secteurs technologiques et informatiques implantées à proximité des universités opèrent déjà de manière indépendante et performante sur les marchés internationaux. L'étude des taux de croissance de la valeur ajoutée brute générée par les PME en 2015 révèle que de nombreux pays d'Europe de l'Est se classent sur ce plan en tête du vieux continent.

 

 

Les PME d'Europe de l'Est sont également particulièrement attrayantes parce qu'elles ne sont pas autant soumises aux 

poids des règlementations que peuvent l'être nombre de leurs homologues de plus grande taille et qu'elles sont moins exposées à la corruption. Les responsables des PME qui, pour la plupart, détiennent des actions de leur société doivent faire preuve de davantage de dynamisme que les dirigeants des grandes sociétés cotées pour réussir et se développer. Les PME sont donc plus à même de tirer profit des opportunités de croissance sur les nouveaux marchés et les produits innovants. Les atouts de l'investissement dans les PME se manifestent aussi clairement sur les marchés actions. Depuis 2009, l'indice des PME d'Europe de l'Est a enregistré une performance plus de deux fois supérieure à celle de l'indice équivalent des grandes sociétés.

 

 

 

En synthèse, si les questions politiques font souvent la une des médias, les marchés d'Europe de l'Est offrent aux investisseurs de nombreuses opportunités, au-delà de l'actualité politique quotidienne. En privilégiant les PME innovantes à la croissance dynamique, les investisseurs peuvent également tirer parti de la croissance économique soutenue de la région, tout en évitant, dans une certaine mesure, le risque politique. Soulignons également la valorisation globalement intéressante du marché dans son ensemble. Le ratio cours-bénéfices de l'indice MSCI EM Eastern Europe s'établit à près de 8,6 sur la base des bénéfices ajustés en fonction du cycle économique, comparé à une moyenne historique de 11,5, soit une décote de plus de 40 % par rapport à la valorisation du MSCI EM, l'indice mondial des marchés émergents, qui ressort à 15,2.

 

 

 

Contact

Adrien Dorléac, Responsable Commercial France - Metzler Asset Management GmbH

Untermainanlage 1 / 60329 Francfort-sur-le-Main, Allemagne

Mobile : 0033 6 99 66 61 03 / Téléphone : 0049 69 21 04 - 14 37

ADorleac@metzler.com / www.metzler-assetmanagement.com

 

Les commentaires dans ce communiqué reflètent l’opinion de Metzler en fonction des informations connues à ce jour et sont destinés aux professionnels de la finance. Les informations contenues dans ce document n’ont aucune valeur contractuelle et n’engagent pas la responsabilité de Metzler. Elles sont basées sur des sources que Metzler considère fiable, mais Metzler ne garantit pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos, et elles ne doivent pas être considérées comme telles à quelque fin que ce soit. Cette publication ne peut être reproduite, en totalité ou en partie, ou communiquée à des tiers sans l’autorisation préalable de Metzler. Sous réserve du respect de ses obligations, Metzler ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou de quelque nature que ce soit résultant de l’investissement.

 

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
METZLER EASTERN EUROPE METZLER ASSET MANAGEMENT GMBH Markus BRÜCK Actions Emergentes Europe 75.54 M€ 5.92 % 16.35 %

Articles similaires

« ACTIONS À FAIBLE VOLATILITÉ : PRIVIL?...

Investir dans les titres boursiers les plus risqués n’est pas forcément plus rémunérateur. Cette affirmation, qui peut sonner comme une aberration pour...

09/06/2017 - Publié par THEAM

Autre / Avis d'experts

COMPORTEMENT DE NOS FONDS APRÈS LE BREXIT

Il y aura un avant et un après Brexit. 360 Hixance am a développé sa stratégie en gestion collective sur une approche patrimoniale en proposant...

28/06/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Autre / Avis d'experts