Par Christophe Scalabre, Président d'ETFWAVE

L'exercice est quelque peu acrobatique en cette période de volatilité retrouvée, mais dans la mesure où nous ne nous intéressons qu'à des périodes couvrant plusieurs semaines ou quelques mois, nous pouvons nous risquer à tenter d'identifier les zones où les Actions font preuve de faiblesse ou au contraire de résistance.

La recherche de ces signaux court terme et long terme est au coeur de notre dispositif de sélection des classes Actifs pour notre portefeuille Global Macro, même si je ne parlerai ici que des Actions.

Nos signaux court terme donc, combinant des indicateurs daily et weekly, nous indiquent que globalement le marché Actions est devenu baissier (score de 42/100 - négatif sous 50/100). Cette tendance négative cache en réalité des disparités qu'il peut être utile d'identifier afin d'aller chercher les zones qui font preuve de résistance.

Au fond le paradoxe est le suivant : les USA, dont chacun se demande s'ils arrivent en fin de cycle, et dont les "Trumperies" fragilisent régulièrement les marchés, font toujours partie des îlots de résistance avec un score court terme qui se maintient à 66/100. 

On notera que certains secteurs, principalement technologiques, font encore bien mieux avec le score maximum (100/100) à court terme, à l'image des ETF XSW (SPDR S&P Software & Services) ou FDN (First Trust DJ Internet) qui s'offrent même le luxe de continuer, semaines après semaines, à afficher de nouveaux plus hauts! Le secteur Aerospace & Defense (XAR - SPDR) s'en sort également très bien avec une performance à peine écornée par la correction récente. 

Le secteur technologique est vraiment à surveiller, car s'il se mettait à corriger on peut penser que les indices seraient très fortement impactés.

 

XSW, données hebdomadaires : quelle correction?

Les technologiques ne sont toutefois pas les seules à briller. Le secteur Metals & Mining est également au sommet (ETF XME - SPDR S&P Metals & Mining), tout comme le secteur bancaire avec des scores court terme de 90/100 pour KBE (SPDR S&P Bank) et même KRE (SPDR S&P Regional Banking) .

 

KRE, données hebdomadaires : au plus haut!

 

L'Amérique du Sud est une autre zone de résistance, avec un score Court Terme de 54/100, qui se rapproche donc de l'équilibre et doit inciter désormais à davantage de prudence.

La différence de performance avec l'Europe par exemple a été importante depuis mi-décembre 2017, comme en témoigne l'évolution du spread entre l'ETF LTM (Lyxor Latin America) et l'Euro Stoxx600 Net Return (données hebdomadaires) :

 

 

Au sein de cette zone, le Chili (ECH - iShares MSCI Chili capped ETF, en $) ou le Brésil (RIO - Lyxor Ibovespa ETF, en €) font partie des pays les mieux orientés, avec un score court terme qui reste élevé, à 80/100, et qui viennent de faire des plus hauts de 5 ans.

La zone Moyen Orient - Afrique, particulièrement disparate, est juste à l'équilibre (50/100). Au sein de cette zone c'est l'Afrique du Sud qui se comporte le mieux, à quelques encablures de ses plus hauts récents et avec un score court terme de 90/100.

L'Asie, pour sa part, a globalement basculé en momentum négatif à court terme, avec un score de 44/100 seulement. Elle garde néanmoins sur le Long Terme le score le plus robuste à 89/100. Là encore plusieurs pays se distinguent néanmoins à la hausse, tels que la Thaïlande (THA - Lyxor ETF Thailand) qui conserve le score maximum, ou dans une moindre mesure la Malaisie (MAL - Lyxor).

C'est donc l'Europe qui, paradoxalement compte tenu de bonnes perspectives économiques et d'un cycle de croissance bien moins avancé qu'aux USA, ferme la marche, avec un score Court Terme de 15/100 seulement. Plus inquiétant : ses perspectives Long Terme se fragilisent avec un score de 58/100, et des niveaux de retournement qui se rapprochent notamment pour ses indices phares le DAX et le CAC. La messe n'est pas dite, mais certains niveaux comme celui du CAC (vers 5000 points) sont tellement identifiés que leur franchissement pourrait entraîner une baisse sensible.

On notera (un effet de la recherche de la qualité?) que les Pays Nordiques s'en sortent plutôt bien dans ce contexte avec des scores qui restent élevés pour le Danemark (EWL - iShares), la Finlande (EFNL - iShares) et la Norvège (NORW - Global X) - aux frontières de l'Europe pour cette dernière.

Les prochaines séances seront importantes, en Europe notamment pour valider si les marchés deviennent plus lourdement baissiers ou si au contraire les résistances long terme tiennent bon.

Décidément bien pratiques les ETF pour naviguer d'une zone géographique à l'autre de manière dynamique...

 

RETROUVEZ NOS ANALYSES ETF ET NOTRE METHODOLOGIE EN CLIQUANT ICI 

 

Avertissement

Les commentaires et analyses reflètent l'opinion de ETFWAVE sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Les informations contenues dans ce document n'ont aucune valeur contractuelle et n'engagent pas la responsabilité d'ETFWAVE. Elles sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu'elles soient exactes, complètes, valides ou à propos, et elles ne doivent pas être considérées comme telles à quelque fin que ce soit. Sous réserve du respect de ses obligations, ETFWAVE ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou de quelque nature que ce soit résultant de l'investissement.

 

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.