Par Christophe Scalabre, Président d'ETFWAVE

Depuis plusieurs années les analystes anticipent en début d'exercice un rattrapage européen sur les US, l'heure est-elle enfin venue ?

Le cycle de croissance économique est anormalement long aux USA, alors que la croissance reste timide en Europe. Mais il est intéressant de noter que la correction de février a été diversement digérée par les grandes régions du Monde, avec une Europe qui s'en sort mieux que la moyenne et commence à tirer son épingle du jeu.

Vu de nos indicateurs (score Court Terme ETFWAVE, dans la mesure où les scores Long Terme ont finalement peu été impactés par cette correction), les équilibres ont été bousculés sur la période fin 2017 à début mai 2018.

Voyons comment :

La situation était la suivante fin décembre :

 

 

Les Actions avaient dans leur ensemble un score de 74/100, témoignant d'un momentum très positif, principalement tiré par les US et l'Asie, alors que l'Europe était en retrait, essentiellement lestée par l'Europe du Sud et un déficit de valeurs technologiques dans ses indices.

Le 9 février 2018, au premier point bas des marchés, toutes les régions à l'exception notable de l'Amérique du Sud avaient basculé dans le rouge à Court Terme, avec une grande faiblesse de l'Europe.

 

 

 

Au 6 avril, semaine du deuxième point bas des marchés, la situation avait évolué comme suit :

 

La résistance de l'Amérique du Sud s'est confirmée, alors que l'Asie, les US et l'Europe réalisaient un tir groupé avec des scores Court Terme compris entre 34 et 38/100 (momentum négatif), mais on pouvait observer le spectaculaire redressement de l'Europe du Sud, déjà revenue pour sa part en momentum positif.

 

Qu'en est-il à présent ?

Au 4 mai, les choses se sont sérieusement retournées avec un marché européen qui a repris le leadership avec un score de 85/100, alors que les US se contentent de 63/100, soit un momentum positif également, mais dans une moindre mesure.

 

 

On notera aussi la dégringolade de l'Amérique du Sud qui est à présent une zone à éviter.

L'Asie, pour sa part, est sur le fil avec un momentum neutre.

 

En ce qui concerne les deux indices larges, on voit bien que le rebond qui a fait suite à la correction récente n'a pas eu la même ampleur. Le Stoxx600 se retrouve actuellement à quelques encablures de ses plus hauts, à 805.34 pour un plus haut atteint la semaine du 22 janvier à 823 points, soit -2,1% seulement, à la suite de 7 semaines de progression d'affilée.

 

Stoxx600 : données hebdomadaires

 

 

Le S&P500, pour sa part, a enchaîné quatre semaines de stabilité, qui le laissent encore à 7% de son plus haut de 2 873 points la semaine du 22 janvier également.

On le voit des écarts de momentum significatifs se sont creusés à la faveur de l'accès de volatilité du premier trimestre, et c'est l'Europe qui tire son épingle du jeu.

Témoin de la vigueur de cette tendance, tous les secteurs sont en momentum positif, avec des scores court terme compris entre 70 et 100, à l'exception de la Banque (négatif : 30/100) et du Secteur Food & Beverage (neutre : 50/100).

 

Spread BNK (Banques Europe) / Stoxx600 : sans commentaires! (données hebdo)

 

Sur le Long Terme, seuls les secteurs de la Santé (40/100) et des Telecom (10/100) restent en momentum négatif, alors que la Banque est neutre (50/100). Tous les autres secteurs sont bien orientés.

Nous verrons dans les prochaines semaines si le retrait des USA de l'accord avec l'Iran bousculera encore ces équilibres, à la faveur notamment d'une probable hausse du pétrole.

 

 

RETROUVEZ NOS ANALYSES ETF ET NOTRE METHODOLOGIE EN CLIQUANT ICI 

 

Avertissement

Les commentaires et analyses reflètent l'opinion de ETFWAVE sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Les informations contenues dans ce document n'ont aucune valeur contractuelle et n'engagent pas la responsabilité d'ETFWAVE. Elles sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu'elles soient exactes, complètes, valides ou à propos, et elles ne doivent pas être considérées comme telles à quelque fin que ce soit. Sous réserve du respect de ses obligations, ETFWAVE ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou de quelque nature que ce soit résultant de l'investissement.

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.