DU POTENTIEL EN ASIE

Par Christophe Scalabre, Président - ETFWAVE

31/05/2017 - Publié par ETFWAVE dans Marché Autre

DU POTENTIEL EN ASIE

De nombreux ETF permettent de couvrir l'Asie, en € ou en $. Parmi ceux-ci, intéressons-nous à la Malaisie, la Thaïlande et Taïwan.

 

MAL (Lyxor) réplique l'indice MSCI Malaysia dividendes réinvestis et est coté en €. Son encours est modeste, à 42 M€. Ses frais sont de 0,65%, ce qui est dans la moyenne des ETF Pays émergents. L'indice MSCI Malaysia est composé de 43 valeurs, et présente l'avantage d'être diversifié en matière de secteurs d'activité. La plus forte pondération revient à la Finance, avec 29% de l'indice, suivi par l'industrie (16%), les services aux collectivités (14%), les services de télécommunication (11%) et les Biens de consommation cyclique (10%).

La Malaisie possède un des niveaux de vie les plus élevés d'Asie du Sud-Est et son taux de chômage est faible. La croissance du PIB est vigoureuse (entre 4% et 6% par an sur la période 2014-2016 et pus de 4% attendus cette année). Le Pays a de réelles ambitions en matière d'infrastructures, et d'investissement dans les technologies et l'innovation avec pour objectif d'augmenter encore le revenu par habitant.

Après un décrochage boursier violent en 2015 (-29% entre mars et mai 2015), lié à la chute des matières premières et en premier du pétrole, ainsi qu'aux craintes sur la croissance chinoise, MAL a retrouvé le chemin de la hausse, pour s'inscrire depuis en progression de près de 17%.

Techniquement, MAL a envoyé plusieurs signaux haussiers avec le franchissement des moyennes longues (hebdomadaires puis mensuelles). Nous considérons que MAL pourrait s'inscrire au début d'un long cycle haussier.

 

 

THD (iShares) réplique l'indice MCSI Thailand 25/50, composé de 124 valeurs. Malgré cette profondeur apparente, les 5 premières valeurs (PTT, CP All, Siam Commercial Bank, Kasikornbank et Airports of Thailand) représentent près d'un tiers de la pondération de l'indice. Les principaux secteurs sont la Finance (21%), l'Energie (17%), l'Industrie (11%), les Biens de consommation de Base (11%) et les Matériaux (10%).

THD est coté en $, ses frais sont de 0,63% et son encours est de 415 M$.

La croissance du PIB y a été plus modeste que celle de la Malaisie : de 0,8 à 3.5% par an entre 2014 et 2016, avec toutefois 3,5% attendus en 2017.

La Thaïlande est très dépendante de ses exportations, donc du dynamisme de l'économie mondiale, mais elle dispose de vrais atouts grâce sa production industrielle et agricole. Son économie devrait en outre continuer à bénéficier du plan de relance initié en 2015 et du renforcement progressif de ses banques. Comme de nombreux Pays de cette zone, l'instabilité politique, avec des élections parlementaires prévues début 2018, pèse régulièrement sur le climat des affaires.

Sur le plan technique, le cours de THD a franchi ses moyennes longues puis son oblique baissière en janvier 2017, ce qui a mis fin à un trend baissier de plus de 3 ans. Les planètes semblent alignées pour que la Thaïlande connaisse un cycle haussier d'ampleur.

 

 

EWT (iShares), réplique l'indice MSCI Taïwan 25/50, composé de 91 valeurs et coté en $. Son encours est beaucoup plus élevé, à 3 500 M$. Faut-il y voir un effet d'un climat très favorable aux affaires?

Là encore il convient de relativiser l'apparente profondeur de l'indice. Le secteur Technologique/Semi conducteurs représente en effet 58% de la pondération d'EWT, et Taïwan SemiConductor Manufacturing pèse à elle-seule 24%! Le secteur Financier ne représente pour sa part que 17% de l'indice, suivi par les Matériaux (10%), les autres secteurs étant marginaux.

La croissance du PIB a fléchi ces deux dernières années (0,8% en 2015, 1,6% en 2016 après 3,9% en ). 2017 devrait voir une légère accélération avec +1,7% attendus.

Taïwan est également très dépendante de la santé de l'économie mondiale, avec une exposition particulière à la Chine, avec laquelle les relations se sont tendues récemment. Sa stabilité politique, sa solidité financière et son climat favorable aux développements des Affaires sont autant d'atout pour Taïwan.

Sur le plan technique, EWT semble sur le point de franchir une résistance historique vers 35€, qui lui permettrait de dépasser son cours de fin 2007, et ouvrirait un potentiel de hausse important. Nous sommes également positifs sur Taïwan.

 

 

L'Asie est selon nous une terre de diversification à suivre de près.

Retrouvez nos analyses ETF en cliquant ici

 

Les commentaires et analyses reflètent l’opinion de ETFWAVE sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Les informations contenues dans ce document n’ont aucune valeur contractuelle et n’engagent pas la responsabilité d'ETFWAVE. Elles sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu’elles soient exactes, complètes, valides ou à propos, et elles ne doivent pas être considérées comme telles à quelque fin que ce soit.  Sous réserve du respect de ses obligations, ETFWAVE ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou de quelque nature que ce soit résultant de l’investissement.

 

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

QUEL POTENTIEL POUR LES ETF EMERGENTS?

Les ETF sont particulièrement adaptés dans le cadre d'un investissement dans la thématique émergente. Ils permettent en effet d'accéder à des paniers de...

20/07/2017 - Publié par ETFWAVE

Autre / Analystes et économistes

ETF : INDE ET CHINE, DESTINS BOURSIERS CRO...

Les ETF sont des instruments très intéressants lorsque l'on veut investir dans des thématiques émergentes. Si l'attrait du dynamisme de ces régions du monde...

09/03/2017 - Publié par ETFWAVE

Autre / Analystes et économistes