Par Christophe Scalabre, Président d'ETFWAVE

Si globalement, comme en témoigne notre score de momentum court terme sur l'ensemble des Actions (54/100, proche de la neutralité), l'heure est globalement à l'incertitude, certains Pays européens se distinguent en affichant une tendance clairement positive. Durable ou non

Passons certains d'eux en revue :

Le Portugal est particulièrement bien orienté, avec des scores ETFWAVE de 100/100 tant à Court Terme qu'à Long Terme. Celui-ci peut être tradé via l'ETF PGAL (Global X MSCI Portugal), malheureusement coté en $ ce qui induit un risque de change. Cet ETF pèse 44 M$, pour des frais de 0,58%. Les secteurs dominants de l'indice portugais qu'il réplique sont les Utilities (28%) et Oil & Gas (20%). Il est composé de 23 titres, parmi lesquels les cinq premiers (EDP Energias de Portugal, Galp Energia, EDP Renovaveis, NOS SGPS et Jeronimo Martins) représentent 60% de la capitalisation (45% rien que pour les deux premiers). Le dividende de PGAL est distribué.

Graphiquement, PGAL bénéficie d'une configuration favorable. Les cours sont installés au-dessus des moyennes 13 et 26, elles-mêmes ascendantes, sans être en situation de surachat. Le MACD et le RSI sont en zone positive, sans excès. PGAL, malgré une progression de 40% depuis début 2017, évolue encore très loin de ses records de 2014, à 18,5$ soit près de 45% plus haut.

PGAL, données hebdomadaires :

L'Irlande fait également partie des Pays européens qui bénéficient de bons scores chez ETFWAVE, avec 70/100 pour le Court Terme (momentum positif) et 95/100 à Long Terme (idem).

C'est également un Pays qui est couvert par un ETF coté en $, à savoir EIRL (iShares MSCI Ireland ETF). Son encours est de 67 m$, pour des frais de 0,49%. Les secteurs le plus représentés dans l'indice Irlandais sont les Matériaux (26%), les biens de consommation durable (24%) et les biens de consommation cyclique (13%). La faiblesse du secteur financier, avec 10% de l'indice seulement est un des facteurs qui lui a permis de réaliser de bonnes performances ces derniers mois.

Ses cinq premières capitalisations sont CRH, Kerry Group, Paddy Power, Icon et Kingspan Group et représentent 55% du total (36% rien que pour les deux premières). Les dividendes sont également distribués.

La configuration graphique d'EIRL est moins claire, avec une tendance à l'épuisement de la hausse, comme en témoigne la MACD et le RSI en baisse, ainsi que le cours de l'ETF qui se rapproche dangereusement de sa moyenne 26 semaines. Opportunité de rebond ou au contraire déclenchement d'une vague de baisse  Les prochaines séances seront clé. Il est sûr que la surpondération de l'indice en matières premières, qui l'a favorisé durant plusieurs, pourrait devenir un handicap si le repli de ces dernières devait se poursuivre.

EIRL, données hebdomadaires :

La Russie conserve également des scores Court Terme (90/100) et Long Terme (100/100) très positifs, malgré le repli tout récent du pétrole.

On peut investir sur l'indice russe grâce à l'ETF RUS (Lyxor Russia UCITS ETF), qui est coté en EUR et qui réplique l'indice Dow Jones Russia GDR USD. Cet ETF pèse 448 M€. Ses frais sont de 0,65%. Les secteurs prépondérants sont l'Energie (65%), la Finance (23%) et les Matériaux (7%).

Les 5 premières capitalisations de l'indice russe (au total 11 valeurs seulement), Sberbank, Lukoil, Gazprom, Tatneft et Novatek représentent 80% de l'encours de l'ETF.

Là encore l'évolution des cours de l'énergie seront clé pour que l'indice puisse confirmer la poursuite de sa tendance haussière.

Mais un des indices qu'il va falloir particulièrement surveiller dans les prochains jours est tout simplement le CAC, qui se trouve à un niveau clé à plusieurs titres : franchissement possible d'une oblique baissière active depuis le mois de mai, croisement de moyennes en données journalières, et franchissement la semaine dernière de sa moyenne 26 en données hebdomadaires. Le CAC est repassé en momentum positif cette semaine du point de vue de notre score Court Terme (70/100, +30 sur une semaine) et est entré lundi dans la liste de nos trades à l'achat.

CAC, données hebdomadaires :

 

Sans surprise, CAC est un très gros ETF par rapport aux précédents cités, avec 4 470 M€ de capitalisation.

On le voit, une simple approche par pays dans les choix d'indices, même au sein d'une même zone géographique, permet de disposer de configurations très variées, et d'indices dont les pondérations sectorielles sont très différentes.

 

RETROUVEZ NOS ANALYSES ETF ET NOTRE METHODOLOGIE EN CLIQUANT ICI 

 

Avertissement

Les commentaires et analyses reflètent l'opinion de ETFWAVE sur les marchés et leur évolution, en fonction des informations connues à ce jour. Les informations contenues dans ce document n'ont aucune valeur contractuelle et n'engagent pas la responsabilité d'ETFWAVE. Elles sont basées sur des sources que nous considérons fiables, mais nous ne garantissons pas qu'elles soient exactes, complètes, valides ou à propos, et elles ne doivent pas être considérées comme telles à quelque fin que ce soit. Sous réserve du respect de ses obligations, ETFWAVE ne pourra être tenu responsable des conséquences financières ou de quelque nature que ce soit résultant de l'investissement.

 

 

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.