Par Igor de Maack, gérant et porte parole de la gestion chez DNCA - Point hebdomadaire sur les marchés - N°46/2018

Les élections de mi-mandat ont donné le verdict annoncé par les instituts de sondage : une victoire démocrate à la Chambre des Représentants et un renforcement des pouvoirs des Républicains au Sénat. Donald Trump confirme également sa main mise sur le parti républicain et s'avère en bonne position pour se présenter en 2020. Il ne faut pas voir forcément dans cette élection les prémices d'une paralysie du système américain. Une grande partie des Présidents américains a dû composer avec une ou deux chambres à coloration différente. Les discussions budgétaires seront certes plus abruptes. Mais cela ne changera probablement rien aux négociations internationales sur la guerre tarifaire ou sur des sujets plus géopolitiques. Au final, l'épreuve est passée et l'incertitude du résultat envolée.
 
Il reste pour les marchés à absorber le sujet italien et le Brexit ; sur le premier sujet, les âpres négociations menées par la Commission tendent la partie italienne qui voit ses chiffres macro-économiques pointer vers une possible nouvelle récession. Le temps perdu à la négociation va dégrader les comptes publics. Et il serait dangereux de faire perdurer cette situation jusqu'aux prochaines élections européennes (mai 2019).
Sur le Brexit, l'annonce d'accords imminents n'est toujours pas confirmée. On se prend à espérer que les négociateurs réussiront à trouver une solution. Theresa May s'y emploie mais les multiples contraintes (Irlande du Nord, vote au Parlement, risque de nouvelles élections) rendent le chemin de la réussite assez étroit.
 
Sans rupture majeure de la conjoncture économique mondiale et avec des politiques monétaires assez prévisibles sur les prochains mois, les marchés semblent un peu rassurés après la vague de défiance du mois d'octobre. Normalement, les mois de novembre et de décembre sont généralement bons boursièrement. Et les élections de mi-mandat s'avèrent aussi des faits générateurs de remontée des marchés actions. Il n'y a pas eu de révision de bénéfices en Europe à la suite des résultats du troisième trimestre. Les conditions sont donc peut-être plus idoines pour l'investissement en actions.

Texte achevé de rédiger le 9 novembre 2018 

 

Avertissement 

Ce document promotionnel est un outil de présentation simplifié, produit à titre purement indicatif. Les opinions sur les marchés communiquées correspondent aux analyses des gérants de DNCA Finance. DNCA Finance ne saurait être tenue responsable de toute décision prise ou non sur la base de ce document, ni de l'utilisation qui pourrait en être faite par un tiers. Ce document ne peut être reproduit, diffusé, communiqué, en tout ou partie, sans autorisation préalable de la société de gestion. Conseiller en investissement non indépendant au sens de la Directive MIFID II. DNCA Finance - 19, place Vendôme - 75001 Paris - Tél.: +33 (0)1 58 62 55 00 - email: dnca@dnca-investments.com - www.dnca-investments.com. Société de gestion agréée par l'Autorité des Marchés Financiers sous le numéro GP 00-030 en date du 18 août 2000 DNCA Investments, une marque commerciale de DNCA Finance.