13-03-2018 - point hebdo - Sanso IS

Cette semaine riche en actualités, tant politique qu'économique, termine finalement bien avec 5 séances de hausses consécutives, ce qui n'était plus arrivé depuis mi-septembre 2017.

L'Eurostoxx 50 dividendes réinvestis gagne sur la période 2,90%, tout comme le CAC 40, qui progresse de 2,68%. Le S&P 500 performe lui aussi de 3,57%, tandis que le MSCI World dividendes réinvestis clôture la semaine à +2,82%.

Ce rebond s'explique principalement par les trois points suivants :

- Jeudi, Donald Trump, qui avait laissé entendre que l'instauration de la taxe sur l'acier et l'aluminium serait globale et généralisée, a finalement su se montrer magnanime, en créant certaines exemptions pour ses alliés commerciaux les plus proches, notamment le Mexique et le Canada. Une concession obtenue suite à la mise en garde de nombreuses personnalités américaines quant au retour du protectionnisme (démission de Gary Cohn, principal conseiller économique du président). Cette nouvelle rassure les investisseurs sur les probabilités d'une guerre commerciale à grande échelle.

- Jeudi aussi, les propos de Mario Draghi, qui vient rassurer grâce à un discours plutôt accommodant faisant suite à un communiqué de la BCE considéré comme agressif. Le président de la banque centrale relève son estimation de croissance pour la zone européenne en 2018 tout en abaissant sa prévision sur l'inflation 2019, ce qui repousse la probabilité de hausse de taux avant 2019. Il annonce également renoncer à renforcer le programme de rachat d'actifs (QE), nous ramenant un peu plus vers une normalisation monétaire.

- Vendredi, les chiffres de créations d'emplois aux Etats-Unis ont bondi à leur plus haut niveau depuis juillet 2016, dépassant largement les anticipations (313.000 contre 205.000 attendu) et ce malgré un taux de chômage qui demeure stable sur la période (4.1%). Ces chiffres sont couplés à une inflation salariale relativement faible (0.15%), ce qui rassure les opérateurs de marchés, ne voyant pas la réserve fédérale remonter ses taux d'intérêt plus rapidement que prévu.

Sur le marché des changes, l'euro vaut désormais 1,233$, quasi stable sur la semaine. Du côté du pétrole, le baril WTI s'affiche à environ 61$ et le Brent ressort à 64,5$. L'once d'or s'échange autour des 1.322 dollars (-0,1%).

 

Avertissement : 

Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.

Le présent document est diffusé à titre d'information uniquement et il ne constitue ni une proposition d'investissement, ni une autre forme de conseil aux investisseurs. Les commentaires et analyses reflètent l'opinion de Sanso IS sur les marchés et leur évolution selon les informations connues au jour de l'édition du document. Néanmoins, Sanso IS ne peut s'engager sur l'exactitude ou l'exhaustivité de ces informations. Les informations et opinions de Sanso IS peuvent être modifiées sans préavis de notre part.

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.