Point hebdo avec Sanso IS - 22 mai 2018

Une nouvelle semaine de hausse pour la plupart des marchés européens, la 8eme consécutive pour le CAC 40, une chose qui ne s'était plus produite depuis juin 2014 et qui conduit l'indice phare parisien sur ses plus hauts de 10 ans.

L'Eurostoxx 50 dividendes réinvestis gagne sur la semaine 0,40 %, le CAC 40 progresse lui aussi de 1,36 %. Le S&P 500 cède 0,49 % tandis que le MSCI Monde dividendes réinvestis exprimé en euro clôture la semaine à +1,03 %.

De nombreuses péripéties pourraient inquiéter les investisseurs, notamment les négociations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis, les avancées sur le programme nucléaire iranien, ou la situation politique en Italie, mais l'optimise est tout de même présent, et l'attention se porte d'avantage sur l'évolution de la devise américaine.

La Chine serait encline à lâcher un peu de lest aux Etats-Unis en prenant des mesures pour importer davantage de produits américains afin de réduire leur déficit commercial. En échange, le secrétaire américain au trésor, Steve Mnuchin, annonce que la surtaxe douanière sur le fer et l'acier serait dorénavant suspendue.
Une accalmie des tensions commerciales, qui associée aux bons indicateurs économiques américains, notamment sur les anticipations d'inflation, permettent à la devise américaine de continuer son rebond et de passer sous la barre des 1,18$/€.

Face à cette hausse du dollar, l'euro est également impacté par les aléas politiques en Italie, où le mouvement 5 étoiles (M5S, Antisystème) et la Ligue (extrême droite) ont annoncé la présentation d'un programme commun qui tournerait le dos à l'austérité et aux règles de l'Union européenne.

La situation iranienne est également surveillée par les opérateurs de marchés, la Commission européenne ayant lancé vendredi une procédure visant à bloquer les sanctions américaines à l'encontre des entreprises européennes qui investiraient en Iran.

Ces tensions poussent encore une fois les prix du pétrole vers le haut, ce dernier s'échangeant sur ses plus hauts niveaux depuis 3 ans.

Sur le marché des changes, l'euro vaut désormais 1,1770 $/€, en baisse de 1,4 % sur la semaine. Du côté du pétrole, le baril WTI s'affiche à environ 71 $ et le Brent ressort à 79 $. L'once d'or s'échange autour des 1.292 dollars.

 

 

Avertissement : 

Les performances et réalisations du passé ne constituent en rien une garantie pour des performances actuelles ou à venir. Elles ne sont pas stables dans le temps.

Le présent document est diffusé à titre d'information uniquement et il ne constitue ni une proposition d'investissement, ni une autre forme de conseil aux investisseurs. Les commentaires et analyses reflètent l'opinion de Sanso IS sur les marchés et leur évolution selon les informations connues au jour de l'édition du document. Néanmoins, Sanso IS ne peut s'engager sur l'exactitude ou l'exhaustivité de ces informations. Les informations et opinions de Sanso IS peuvent être modifiées sans préavis de notre part.

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.