2017 : la configuration parfaite pour les marches actions ?

05/01/2017 - Publié par CABINET LEDUC & ASSOCIÉS dans Marché Allocations d'actifs

2017 : la configuration parfaite pour les marches actions ?

L’année 2016 aura été l’année de tous les dangers. De profonds bouleversements ont secoué la scène politique mondiale, avec notamment le Brexit, l’élection de Donald Trump et la montée des populismes. Sur le plan économique, l’année fut mitigée. Les mauvaises nouvelles, comme les inquiétudes sur l’économie chinoise du début d’année, ont alterné avec les bonnes nouvelles, à l’image du retour de la croissance américaine. En décembre, la Fed a procédé à une hausse des taux d’intérêt pour la deuxième fois seulement depuis son plus bas historique, tandis que le marché des changes connaissait une forte appréciation du dollar, désormais proche de la parite avec l’euro.

 

Dans ce contexte incertain, la stratégie de diversification a permis de lisser les mouvements des différentes classes d’actifs, tout en bénéficiant de la surperformance de certains segments. Ainsi l’appréciation du dollar a bénéficié aux expositions actions américaines, ainsi qu’aux matières premières, le pétrole étant libéllé dans cette devise. Ces deux classes d’actifs affichent des performances à deux chiffres sur l’année. Au global, notre portefeuille-cible affiche une performance de 5,4% pour l’annee 2016, en ligne avec l’objectif long terme.

 

Les défis de 2016 étant désormais derrière nous, le moment est venu de se concentrer sur l’année qui débute. 2017 présente en effet une configuration idéale pour l’investisseur sur les marchés actions : la croissance des pays développés dépasse enfin sa tendance depuis la crise, l’inflation reste modérée et les politiques des banques centrales demeurent largement accommodantes.

 

L’économie américaine, locomotive de l’économie mondiale, est sur de bons rails. L’incertitude politique est largement levée, et la nouvelle administration annonce des politiques favorables aux entreprises : baisse de l’impôt sur les sociétés et allégement des réglementations. Par ailleurs, l’économie américaine se rapproche du plein emploi. Seule ombre au tableau, l’évolution du dollar pénalise les exportations américaines, tandis que le regain de vigueur du prix du pétrole soulage le secteur de l’énergie qui faisait face à 10 trimestres de recul. Janet Yellen, lors de sa conférence de fin décembre, a également souligné l’importance pour tout dispositif budgétaire mis en place d’améliorer la capacité productive de l’économie, un message vraisemblablement adressé au nouveau président americain. Ainsi, la politique de la demande n’est plus tabou outre-atlantique, ni d’ailleurs chez les autres membres de l’OCDE. Le gouvernement japonais de Shinzo Abe semble ainsi décidé à lancer un nouveau plan de soutien à la croissance. Même en Allemagne, les dépenses publiques ont commencé à augmenter, tout en maintenant un budget à l’équilibre. Ailleurs en Europe, la baisse des déficits a perdu son caractère prioritaire. Il est ainsi frappant de constater que la quasi totalité des gouvernements a une orientation budgétaire moins austère.

 

Par conséquent, dans ce contexte, nous maintenons une pondération principale sur le marché des actions, prioritairement en Europe justifiée par une amélioration de la croissance des bénéfices, des valorisations modestes et le soutien aux exportations permis par la faiblesse de l’euro.

 

 Cabinet Leduc & Associés – http://www.leduc-associes.fr

contact@leduc-associes.fr   

Tel : 01.40.07.16.34

 

 Ce document est diffusé à titre d'information uniquement et ne constitue ni une proposition d'investissement, ni une autre forme de conseil aux investisseurs. Les opinions exprimées dans ce document représentent le sentiment de l’auteur au jour de son édition. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures. Les informations et opinions du cabinet Leduc et Associés peuvent être modifiées sans préavis de notre part. Ce document est basé sur des informations considérées comme fiables par le cabinet Leduc et Associés. Néanmoins, le Cabinet Leduc et Associés ne peut s'engager sur l'exactitude ou l'exhaustivité de ces informations.

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

HERMITAGE GESTION PRIVÉE : QUELLES PERSPE...

Quelles perspectives pour les marchés financiers dans un environnement de taux négatifs et deux mois après le Brexit ? Tout d’abord, nous...

31/08/2016 - Publié par HERMITAGE GESTION PRIVÉE

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

360 HIXANCE AM : REBOND DES PLACES EUROPÉ...

Les bourses européennes viennent de retrouver la semaine dernière leur niveau d’avant Brexit, preuve s’il en est que les mouvements de marché...

06/09/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Allocations d'actifs / Commentaires de marché