Bonjour,

 

Le rattrapage en novembre des actions européennes face à des marchés américains plus atones est intéressant à plusieurs titres :

 

  • Il indique tout d’abord que les opérateurs ont entériné la relative amélioration de la conjoncture américaine et s’interrogent à présent sur la double incertitude politique et fiscale du pays (« Fiscal Cliff »),
  • Il tend ensuite à montrer que les craintes d’éclatement de la zone Euro se réduisent, au-delà des atermoiements de l’Espagne et des discussions sans fin entre Troïka et gouvernement grec,
  • Enfin, il confirme la difficulté actuelle pour appréhender des tendances qui s’appuient plus sur des facteurs techniques (évolution des primes de risque, volumes traités, rachats de positions vendeuses…) que sur les fondamentaux.

 

La vigilance s’impose donc car l’horizon 2013 est loin d’être dégagé.

 

Dans cet environnement, liquidité et réactivité resteront des qualités clés pour pouvoir se démarquer.

Par David MARTIN