EUROSE C - FR0007051040

Catégorie : Mixtes Europe Defensif

Encours : 4 003 628 773 EUR

Lancement : 10/11/2000

VL d'origine : 200.00

Voir les autres parts

380.11 EUR

20/07/2017 (Quotidien)

Dernière variation :
-0.15 %
Performances
1er janv :
3.80 %
1 an :
8.27 %
Origine :
90.05 %

  1 Janv. 2016 2015 2014 2013
Part 3.80 % 2.36 % 2.85 % 4.23 % 10.86 %
Indice - - - - -

Commentaire de gestion

Le mois d’avril aura vu le dénouement du premier acte de la présidentielle française, l’épisode politique le plus important de l’année et le plus attendu par les marchés. Ces derniers ont salué le résultat du premier tour, tout en anticipant une probable victoire d’E. Macron le 7 mai prochain. Pendant ce temps, les fondamentaux, autant macroéconomiques que provenant des résultats des entreprises, poursuivent leur tendance favorable. L’inflation, très proche de 2%, s’est redressée, et la Banque centrale européenne maintient son positionnement très accommodant. Ces éléments forment un terreau très favorable aux marchés risqués de la zone euro.

Le positionnement volontariste d’Eurose a permis au fonds de bénéficier de cette embellie : sa performance depuis le début d’année s’affiche à +2,87% à fin avril. Son indice de référence, composé à 80% d’obligations souveraines, progresse de +1,03%.

La pondération des actions au sein du portefeuille est maintenue proche du maximum de 35%, sans bouleversement des pondérations individuelles. Le poids des banques est légèrement rehaussé avec l’achat de Société Générale, EDF est renforcé ; à l’inverse, les lignes Vinci et Sanofi sont écrêtées.

L’extrême faiblesse des rendements incite à la prudence sur la partie obligataire du portefeuille. Seuls quelques mouvements sont ainsi opérés, sur des échéances courtes : renforcements de FCA 2018, de Banco BPM 2019, de Louis Dreyfus Company 2020. Par ailleurs, l’allègement de la ligne Parpublica échangeable en Galp est poursuivi, le rendement accentuant sa baisse en territoire négatif. L’obligation souveraine italienne indexée sur l’inflation d’échéance 2018 est renforcée, les marchés continuant de sous-estimer, selon nous, les niveaux futurs d’inflation.

Difficile de prévoir l’issue du second tour de l’élection française ; le risque d’une victoire de M. Le Pen ne peut être exclu. Comme par le passé et notamment l’an dernier, les décisions de gestion du fonds resteront basées sur les fondamentaux économiques et sur la valorisation des sociétés de son univers d’investissement. En cas de victoire d’E. Macron ce dimanche, une nouvelle progression des marchés de la zone euro est à prévoir.

Achevé de rédiger le 3 mai 2017.

Jean-Charles MERIAUX - Philippe CHAMPIGNEULLE Romain GRANDIS - Adrien LE CLAINCHE - Baptiste PLANCHARD



Notations et risque
Profil de risque
1 2 3 4 5 6 7

En date du : 10/02/2017

Ratios au 20/07/2017
  1 an 3 ans 5 ans
Volatilité 3.97 % 6.42 % 5.19 %
Sharpe 2.16 0.52 1.19
Notations Qualitatives
Bureau Notation Date
Cros Investing
23/09/2016

Palmarès

Notations Quantitatives
Bureau Notation Date
FERI
B
30/06/2017

Palmarès


Vie du fonds
11/07/2017
Source:OPCVM360

30/06/2017
Source:OPCVM360

20/06/2017
Source:OPCVM360

13/06/2017
Source:OPCVM360

13/06/2017
Source:OPCVM360

09/06/2017
Source:OPCVM360

Outils investisseurs