ENTHECA PERENNITÉ H - FR0010550624

Catégorie : Mixtes Mondial Equilibre

Encours : 22 241 035 EUR

Lancement : 14/12/2007

VL d'origine : 1 000.00

Voir les autres parts

1 133.35 EUR

25/11/2016 (Hebdomadaire)

Dernière variation :
0.38 %
Performances
1er janv :
-0.70 %
1 an :
-2.30 %
Origine :
13.33 %

  1 Janv. 2015 2014 2013 2012
Part -0.70 % 1.69 % 4.36 % 7.44 % 7.24 %
Indice -6.71 % 3.85 % 1.20 % 17.95 % 13.79 %

Commentaire de gestion

Le mois de janvier a été marqué par une forte baisse des marchés actions dans leur ensemble (-5,59% pour le MSCI WORLD AC en euro, -4.75% pour le CAC40, -6,81% pour l’EUROSTOXX 50, -5,07% pour le S&P500 en dollar). Cette baisse généralisée est due aux craintes de contagion à l’ensemble de l’économie des difficultés du secteur pétrolier. L’effondrement des prix du pétrole affaibli les acteurs de la filière pétrolière (producteurs, sociétés de services, prestataires …), la baisse des volumes et des revenus entraîne des difficultés de liquidités qui peuvent à leur tour se propager au secteur bancaire, puis aux autres secteurs, par restriction du crédit et des échanges commerciaux. Dans ce contexte, le discours de l’AIE confirmant l’offre excédentaire de pétrole et la levée des sanctions contre l’Iran combiné aux inquiétudes sur la croissance chinoise ont poussé le pétrole sur un niveau de 25 dollars le baril, son niveau le plus bas depuis 7 ans. Après une baisse de 10% des indices mi-janvier, la publication du PIB chinois (6,8% annualisé) et les propos rassurants de Mario DRAGHI, quant à son soutien à la croissance en zone Euro, ont permis aux marchés d’amorcer une phase de rebond. Durant son allocution, le président de la BCE a évoqué une probable redéfinition du quantitative-easing afin de lutter contre les pressions déflationnistes qui restent toujours fortes. Cet environnement favorable aux taux longs souverains pousse les taux à la baisse tant aux Etats-Unis (1,93% pour le 10 ans américain) qu’en Europe (0,34% pour le 10 Allemand) alors que le segment obligataire d’entreprise enregistre des performances négatives (-1,16% Merrill Lynch High Yield) avec sa corrélation aux marchés actions.

L’exposition aux actions a été réduite par rapport au mois dernier de 35,90% à 33,11% traduisant notre vue prudente dans un contexte de forte volatilité. Sur l’Europe, les trackers Lyxor ETF MSCI Europe et Lyxor ETF Stoxx 600 Telecom ont ainsi été cédés tandis que le fonds indiciel SSGA Europe Index a été allégé. Par ailleurs, le tracker Lyxor ETF CAC 40 qui avait été acheté dans le creux du marché a été revendu après un gain de 3,70%. A contrario, nous avons intégré un nouveau fonds sur les petites capitalisations boursières dont les performances sont plus résistantes dans ce contexte de ralentissement de l’économie mondial. Le fonds Objectif Small Cap France, géré par Lazard Frères Gestion, a ainsi été sélectionné, pour ses performances solides et régulières ainsi que pour son couple rendement/ risque. Enfin, nous avons choisi de renforcer les lignes directes en privilégiant notre stock picking à la gestion passive. Les titres Vinci dans les concessions, Iberdrola dans les services aux collectivités, Sodexo dans les services et Orange dans les télécommunications ont été renforcés. Ces valeurs viennent solidifier notre cercle de valeurs défensives dans un contexte de marché baissier. Notons la bonne performance de cette poche lignes directes sur janvier.

Au sein des placements de taux, la sensibilité a été augmentée de 0,88% à 1,35% du fait du renforcement des obligations de dettes souveraines européennes par l’intermédiaire du fonds Natixis Euro Souverain 5-7 ans et des obligations de dettes souveraines américaines à 10 ans. La recherche de sureté du fait des incertitudes sur la croissance mondiale d’une part et d’autre part, la probable intervention de la BCE en mars, qui devrait renforcer son programme de quantitative easing pour lutter contre la faible inflation, justifie ce mouvement malgré la faible rémunération des taux d’intérêt; la baisse des taux d’intérêt entrainant une appréciation du prix des obligations. A contrario, les obligations à haut rendement, plus sensibles et corrélées au marché des actions, ont été allégées. C’est le cas de l’obligations Fiat 2018 et du fonds Allianz Euro High Yield.

En janvier, le FCP Entheca Pérennité (Part I) recule de -1,97% et résiste à la forte baisse des marchés grâce notamment à son exposition réduite. Pour information, la performance moyenne des fonds diversifiés équilibrés sur le mois de janvier s’élève à -3,22%.


Documentation
Fiche de présentation
Rapport mensuel
Rapport annuel
Contact Investisseur
Agnès BRULE
Tel : 01 53 53 94 24
Réseaux sociaux

Notations et risque
Profil de risque
1 2 3 4 5 6 7

En date du : 15/04/2016

Ratios au 25/11/2016
  1 an 3 ans 5 ans
Volatilité 5.19 % 5.05 % 4.54 %
Sharpe -0.37 0.46 1.07
Notations Qualitatives
Bureau Notation Date
Notations Quantitatives
Bureau Notation Date

Vie du fonds

Outils investisseurs