DNCA INVEST VELADOR CLASS B - LU1209145611

Catégorie : Alternatif 'Long / short Equity long bias strategy'

Encours : 664 260 743 EUR

Lancement : 18/05/2015

VL d'origine : 100.00

Voir les autres parts

108.61 EUR

21/06/2017 (Quotidien)

Dernière variation :
0.15 %
Performances
1er janv :
5.11 %
1 an :
7.63 %
Origine :
8.61 %

  1 Janv. 2016 2015 2014 2013
Part 5.11 % 2.30 % - - -
Indice - - - - -

Commentaire de gestion

Le mois d’avril a été marqué par une progression des marchés actions, à l’image de la hausse mensuelle de 1,96% de l’EUROSTOXX 50 NR. Après une première partie de mois un peu hésitante et marquée par les craintes liées aux élections présidentielles en France, les résultats du premier tour ont laissé imaginer qu’Emmanuel MACRON gagnerait le second tour, prévu le 7 mai 2017. Son programme réformiste pour la France et surtout son profil proeuropéen seraient largement salués par les marchés financiers. Si Marine Le Pen l’emportait, il en serait bien sûr très différemment, puisque l’avenir de la zone Euro serait assombri. Résultats définitifs dimanche prochain, mais à l’heure où nous rédigeons, Emmanuel MACRON est donné vainqueur avec près de 60% des suffrages. L’autre élément favorable est venu tout au long du mois de la publication du premier trimestre 2017 de nombreuses sociétés et il faut reconnaître que ces résultats ont été globalement très bons, avec notamment un fort rebond de l’activité dans certains pays émergents, comme la Chine, et une progressive amélioration des résultats délivrés en Europe.

VELADOR progresse de 55pb en avril, en ligne avec son indice de référence (25% EUROSTOXX 50 NR +75% EONIA). Même si nombreuses de nos convictions à l’achat ont bien fonctionné suite à la publication de bons résultats (Cap Gemini, Accor, Schneider…etc…), d’autres ont été un peu plus décevantes (AstraZeneca ou Rexel) et surtout certains secteurs positionnés en couverture du portefeuille ont pénalisé la performance. On notera parmi ces secteurs, ceux chèrement valorisés du HPC ou de l’Alimentation/Boissons qui ont par exemple augmenté de +3,5% à +4% en avril, profitant notamment de taux d’intérêts orientés à la baisse en avril. En termes de mouvements, nous avons augmenté nos positions dans deux sociétés qui nous paraissent présenter une croissance sous-estimée par le marché, l’équipementier automobile allemand Continental et le groupe pharmaceutique Roche.

Notre exposition nette corrigée du béta atteint 20,5% à fin avril contre 23,5% à fin mars. Cette dernière est en grande partie concentrée sur des titres générant des cash-flows libres soutenus, décotés par rapport à leurs multiples de valorisation historiques, et pouvant favorablement profiter de la digitalisation de l’économie mondiale. L’exposition nette du fonds étant peu éloignée de son indicateur de référence (25%), le choix des valeurs expliquera l’essentiel de la performance relative de VELADOR par rapport à son indicateur de performance au cours des prochaines semaines et non la direction du marché.

Achevé de rédiger le 2 mai 2017.

Cyril FREU - Mathieu PICARD - Boris BOURDET - Wladimir POUX



Notations et risque
Profil de risque
1 2 3 4 5 6 7

En date du : 17/02/2017

Ratios au 21/06/2017
  1 an 3 ans 5 ans
Volatilité 4.98 % - -
Sharpe 1.59 - -
Notations Qualitatives
Bureau Notation Date
Notations Quantitatives
Bureau Notation Date

Vie du fonds
20/06/2017
Source:OPCVM360

13/06/2017
Source:OPCVM360

13/06/2017
Source:OPCVM360

09/06/2017
Source:OPCVM360

01/06/2017
Source:OPCVM360

31/05/2017
Source:OPCVM360

Outils investisseurs