Vents temporairement favorables pour la zone Euro

27/02/2015 - Publié par PETERCAM MANAGEMENT SERVICES dans Marché Actions

Vents temporairement favorables pour la zone Euro

Les difficiles négociations entre le nouveau gouvernement grec et les responsables politiques européens ont focalisé un maximum d’attention ces dernières semaines. Même si rien n’a été résolu d’un point de vue structurel et si des doutes subsistent autour de l’accord, la perspective d’un accord devrait au moins être temporairement positive. L’attention devrait à nouveau se porter à présent sur plusieurs facteurs appelés à soutenir l’activité économique à court terme dans la zone euro. En effet, malgré l’omniprésence de problèmes structurels, des vents favorables soutiennent le scénario d’une reprise cyclique au cours des prochains trimestres. Une perspective réjouissante, même s’il est bien sûr trop tôt pour crier victoire.

 

Après d’intenses discussions, un accord temporaire pour la Grèce est aujourd’hui en cours d’élaboration. Même si cela ne signifie pas la fin de la saga grecque pour autant, les turbulences politiques observées ces dernières semaines devraient être moins vives, de quoi ramener l’attention sur les éléments cycliques positifs pour l’économie de la zone euro. En effet, plusieurs éléments devraient favoriser une accélération de l’activité économique :
 

  • Dépréciation de l’euro stimulant les exportations de la zone euro dans un contexte d’amélioration de la santé économique américaine
     
  • Chute significative des prix de l’énergie améliorant le pouvoir d’achat des ménages
     
  • Programme d’assouplissement quantitatif de la BCE contre la menace de déflation
     
  • Perspective d’une accélération de la croissance des crédits
     
  • Consensus de plus en plus large pour une application plus souple des règles budgétaires

 
Tout cela devrait améliorer la croissance dans la zone euro. Alors que dans la foulée de la Grande Récession, la croissance s’était élevée à 0,7% seulement, les prochains trimestres pourraient ainsi voir la croissance dépasser 1.5%. Une amélioration certes bienvenue, mais pas au point de rendre euphorique. Si cela devait se confirmer, l’économie de la zone euro reviendrait en réalité simplement à ses niveaux de début 2008. De quoi assurément faire réfléchir plus de sept ans après le début de la Grande Récession. À titre de comparaison, l’économie américaine affichera au même moment une progression de plus de 10%. De plus, les vents favorables poussant actuellement l’économie de la zone euro ne seront que temporaires. Ce dont la zone euro a réellement besoin pour regagner du terrain est une révision structurelle de sa structure institutionnelle associée à la mise en œuvre de plusieurs grands projets d’investissement, mais cela ne semble pas très réaliste au vu du manque de consensus parmi les responsables politiques de la zone euro. Et pendant ce temps, les vents contraires démographiques deviennent de plus en plus puissants.


 
À court terme du moins, et en supposant que les problèmes liés à la Grèce et à la crise ukrainienne restent sous contrôle, l’économie de la zone euro se dirige vers plusieurs trimestres de croissance plus solide. Une amélioration bienvenue après plusieurs années de déceptions économiques, mais pas encore de quoi sauter de joie.

 

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

LA CONSOLIDATION EST-ELLE TERMINÉE ?

Depuis quelques semaines, nous connaissons assez bien les déterminants de l’évolution des marchés financiers. Les agissements et déclarations des...

18/05/2015 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Actions / Commentaires de marché

APRÈS DES NÉGOCIATIONS DIFFICILES, UN AC...

Après des négociations difficiles, un accord concernant la Grèce a été trouvé. En écartant l’hypothèse du GREXIT (sortie de la zone euro), les...

13/08/2015 - Publié par FEDERAL FINANCE GESTION

Actions / Commentaires de marché