UPSIDEO : Des solutions interconnectées conseillers et fournisseurs.

Entretien avec Axel Rason, Président & Co-fondateur.

04/10/2015 - Publié par OPCVM360 dans Marché Autre

UPSIDEO : Des solutions interconnectées conseillers et fournisseurs.

Comment se porte UPSIDEO ?

UPSIDEO s’est distingué en lançant en 2014 le recueil et LAB d’UPSIDEO, solution de conformité réglementaire sur la connaissance client et la cartographie des risques de blanchiment d’argent. Nous avons maintenant 600 utilisateurs.

Ces fonctionnalités, au plus près des dernières dispositions réglementaires intègrent les alertes d’incohérence, les demandes de mises à jour électroniques, la signature électronique et une traçabilité probante réalisée par un tiers archiveur légal certifié.

Que sera UPSIDEO demain ?

UPSIDEO sera avant la fin d’année une plate-forme informatique globale pour les conseillers financiers, assureurs et sociétés financières ; avec des modules autonomes ou interconnectés.

Quels sont ces modules ?

Nous avons mis en place des modules permettant de gérer la relation d’un prospect jusqu’à la transmission des ordres pour un client. Il s’agit de modules :

  • De conformité : recueil d’informations clients et cartographie de risques de blanchiment

  • D’ouverture de compte dématérialisée

  • De proposition d’investissements en ligne

  • De transmission dématérialisée des ordres

  • Et un agrégateur : simple d’utilisation et interconnecté au recueil d’UPSIDEO afin de répondre notamment à l’obligation de contrôle de l’adéquation des profils réels des produits avec le profil général du client ; élément clé des dispositions de l’AMF dans la continuité du paiement des commissions.

L’agrégateur reçoit les informations de près de 90 compagnies et teneurs de compte. La solution aura une tarification très agressive et surtout très simple.

Nous nous différencions non seulement parce nos modules sont autonomes ou interconnectés, mais aussi avec la signature électronique et la traçabilité probante effectuée par un tiers archiveur légal certifié.

 

Quelle est votre stratégie  et votre business model et que répondez-vous à ceux qui peuvent vous reprocher de ne pas être gratuits ? 

                                                                                                                                                      Nous finalisons pour la fin d’année une plateforme informatique globale, avec des modules à la carte qui sont interconnectés entre eux, après presque trois années d’investissements financiers et humains particulièrement lourds à l’échelle d’une start up.

Les outils proposés  qui couvriront l’ensemble de la chaine horizontale  du conseil financier : de l’entrée en relation jusqu’au passage des ordres. Notre offre d’application couvrira également tous les aspects verticaux de la chaine de distribution : des applications seront lancées dès le 15 octobre auprès des fournisseurs et seront interconnectables avec les distributeurs.

Cette offre évidemment sera proposée aux conseillers financiers indépendants mais également en marque blanche à de très grandes institutions.

Nous devrions annoncer très prochainement que deux institutions sont clientes d’UPSIDEO.

Concernant notre business model, nous ne croyons pas à la gratuité de solutions informatiques dans ce secteur d’activité, pour des applications professionnelles. Une société d’édition de logiciels par rapport à d’autres types de sociétés doit en permanence investir pour conserver son avance. Il est inenvisageable de ne compter que sur le chiffre réalisé par les annonceurs. Le modèle gratuit ne permet pas d’assumer les coûts importants de développement et le service après-vente. Pour s’en convaincre il suffit de consulter le chiffre d’affaires des sociétés qui prétendent faire du « gratuit », vous risquez d’avoir de réelles surprises. Les comptes d’UPSIDEO sont publiés et nous devrions tripler notre chiffre d’affaires cette année après l’avoir quasiment triplé l’année dernière par rapport à l’exercice précédent.

Une autre différence majeure est à prendre en compte : nos clients paient pour un service, ils sont en droit de nous demander des comptes…ceux qui utilisent les services gratuits ne sont que de simples « utilisateurs ». Quel est leur droit à réclamation ? Tout simplement aucun.

Un an après le lancement de notre activité commerciale, nous avons effectué une enquête de satisfaction. Nous avons obtenus 15 de moyenne générale de satisfaction et ne cessons d’améliorer nos outils en fonction des remarques de nos clients.

Vos outils sont-ils audités ?

Oui et c’est aussi une différence importante par rapport aux autres éditeurs.

Dès le lancement de l’activité d’UPSIDEO nous avons souhaité apporter le maximum de garantie à nos clients en terme de sécurité informatique, de sécurité sur la protections des données de leurs clients, de conformité…

Nous avons été audités à la norme ISO 22.222, les conseillers financiers qui souhaiteront cette obtenir cette  norme qualitative auront plus de facilité à l’obtenir, car nos outils sont aux standards de cette norme.

Nous avons fait les démarches pour obtenir La norme NF Z42-013 sur l’archivage électronique et devrions annoncer son obtention en début 2016.

Les processus de souscriptions de nos outils ont été audités par un cabinet d’avocat spécialisé pour assurer la garantie du respect de l’information des clients et de leurs  données.

Enfin, au mois de juillet nous avons fait procéder à des tests d’intrusions pour auditer la sécurité des applications.

Ces normes sont un gage de qualité du système d’information que nous avons mis en place.

Pensez-vous que tout ceci ait été gratuit ?

Et pourtant c’est le minimum que nous devons à nos clients quand on parle d’applications de conformité et de dématérialisation.

 

Propos recueillis par Chris Rhand OPCVM 360.

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

BAROMÈTRE DES PORTEFEUILLES DES CGP FRAN?...

Des profils de risques excentrés et des allocations d’actifs plus efficientes, selon le Baromètre des portefeuilles des CGP français, réalisé par...

12/09/2016 - Publié par NATIXIS GLOBAL ASSET MANAGEMENT

Autre / Avis d'experts

MFEX VA ASSURER LA COLLECTE DES COMMISSION...

MFEX, plateforme paneuropéenne de distribution et placement de fonds auprès des investisseurs professionnels, vient de signer une convention de...

27/09/2016 - Publié par MFEX

Autre / Info acteurs, outils et solutions pro