Un pilotage à vue pour la Banque centrale américaine (Fed)

Par Camille Barbier, Directeur des gestions - 11 avril 2016

12/04/2016 - Publié par ECOFI INVESTISSEMENTS dans Marché Allocations d'actifs

Un pilotage à vue pour la Banque centrale américaine (Fed)

 

Depuis la fin février le dollar s’est déprécié de 5% contre l’euro et de 4% contre un panier des dix devises les plus importantes. La tendance à l’appréciation du dollar en vigueur depuis le second semestre 2014 semble être enraillée.

L’explication principale à ce changement de dynamique est à chercher du côté de l’approche excessivement pragmatique de la Fed qui n’est d’ailleurs que l’aboutissement d’une évolution globale en cours depuis 15 ans. Dans les années 2000, Alan Greenspan théorisait la stratégie du manque de transparence de la politique monétaire avec la fameuse phrase « Si vous avez compris ce que je viens de vous dire, c’est que je me suis probablement mal exprimé » sensée permettre à la Fed de garder sa liberté d’action par rapport aux évolutions économiques.

Son successeur, Ben Bernanke, a voulu rompre avec cette approche en souhaitant une politique monétaire plus lisible pour les acteurs économiques (la fameuse « Forward guidance »). Janet Yellen, est allée encore plus loin. Tout en reprenant la stratégie de « Forward guidance », elle l’a rendue officiellement dépendante des dernières données économiques selon l’expression « Data dependant », ce qui de facto lui enlève tout l’aspect prédictif voulu initialement.

En réalité, la stratégie de la Fed est aujourd’hui plus que jamais dictée par le court terme et par l’importance accordée aux données financières et notamment à l’évolution des indices boursiers américains. Cette approche qui se veut pragmatique permet certes aux marchés à court terme de disposer d’un facteur de soutien, mais à plus long terme handicape la prise de risque par l’absence de perspective donnée à la politique monétaire.

C’est cette prise de conscience par le marché du caractère erratique et court-termiste de la politique monétaire qui a enclenché la correction du dollar. Cette correction a d’ailleurs soulagé beaucoup d’acteurs économiques. D’abord aux Etats-Unis, où le dollar fort va continuer à peser sur les résultats des entreprises du premier trimestre 2016 dont les annonces commencent cette semaine. Le marché attend une baisse des résultats de 7,5% en glissement annuel (et même -3,1% hors valeurs pétrolières) après une baisse de 4,2% au quatrième trimestre 2015.

La Chine et les pays émergents ont profité de la baisse du dollar. Le yuan chinois est revenu contre le dollar au niveau de la fin de l’année 2015 et selon les estimations de l’Institute of International Finance (IIF) les sorties de capitaux des pays émergents ont ralenti avec des sorties estimées pour 2016 à 500 milliards de dollars contre 750 milliards en 2015. Ce sont les investisseurs étrangers qui reviennent investir dans les pays émergents compte tenu des perspectives de rémunérations toujours intéressantes relativement aux rendements obligataires des pays développés. Les seuls qui font la fine bouche sont les européens et les japonais qui voient leur devise se renchérir et les indices actions s’enfoncer dans le rouge depuis le début de l’année.

 

Rendez-vous lundi prochain…

 

Source : Ecofi Investissements, au 8 avril 2016

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Document non contractuel. Le présent document contient des éléments d’information, des opinions et des données chiffrées qu’Ecofi Investissements considère comme exacts ou fondés au jour de leur établissement en fonction du contexte économique, financier ou boursier du moment. Il est produit à titre d’information uniquement et ne constitue pas une recommandation d’investissement personnalisée.

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
ECOFI ENJEUX FUTURS ECOFI INVESTISSEMENTS Olivier PLAISANT Actions Monde 50.77 M€ -3.27 % -6.96 %

Articles similaires

ENTHECA FINANCE : UN DÉBUT DE MOIS POSITI...

Le mois de septembre débute positivement sur les marchés. Pourtant, les statistiques en zone euro sont ressorties en demi-teinte, avec des données...

06/09/2016 - Publié par ENTHECA FINANCE

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

LES MARCHÉS FINANCIERS SANCTIONNENT DE MA...

Encore une semaine difficile pour les marchés financiers. Il n’y a pas eu de facteurs majeurs pour expliquer ce retour de l’aversion aux risques...

09/05/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Allocations d'actifs / Commentaires de marché