L'Union Bancaire Privée affiche un résultat net de...

Union Bancaire Gestion Institutionnelle

11/08/2015 - Publié par UNION BANCAIRE PRIVEE (LUXEMBOURG) SA dans Marché Actions

L'Union Bancaire Privée affiche un résultat net de...

L’Union Bancaire Privée limite les effets négatifs du renforcement du franc suisse et affiche un résultat net de CHF 79,5 millions

L’Union Bancaire Privée, UBP SA (UBP) annonce un bénéfice net de CHF 79,5 millions à fin juin 2015, en baisse de 3% (CHF 82 millions un an plus tôt), limitant l’impact négatif des mesures prises par la BNS en janvier dernier. Grâce à une activité commerciale soutenue, l’UBP a bénéficié d’afflux de fonds nets de plus de CHF 2 milliards de la part des clients institutionnels et privés. Les avoirs sous gestion, essentiellement libellés en devises, sont en léger recul (-1,8%) par rapport à fin juin 2014 et s’établissent à CHF 93,1 milliards. Ce chiffre ne tient pas compte des actifs de Coutts International, dont le rachat a été annoncé fin mars 2015.

«Avec 80% de nos actifs libellés en devises, le renforcement du franc suisse pèse significativement sur nos revenus. Son impact, estimé à près de CHF 20 millions sur les six premiers mois, pourrait encore s’accentuer au second semestre, souligne Guy de Picciotto, CEO de l’UBP. Le maintien de nos résultats reflète notre capacité à maîtriser nos coûts et à proposer à nos clients des produits et services performants répondant à leurs besoins.»

L’impact négatif de l’effet devises compensé par une activité soutenue

Au 30 juin 2015, la masse sous gestion atteint CHF 93,1 milliards, contre CHF 94,8 milliards un an plus tôt. La diminution de 1,8% est directement liée à l’effet de change, dont l’impact négatif a toutefois été fortement limité grâce aux apports de fonds de clients institutionnels et à l’afflux de capitaux de clients privés en provenance des marchés de croissance de la Banque.

Les revenus de l’activité sont stables, et atteignent CHF 379,5 millions (contre CHF 380,8 millions à fin juin2014), portés notamment par un bon niveau des activités de trading.

Une gestion rigoureuse des coûts et un renforcement des équipes

La légère hausse (+1,7%) des charges d’exploitation, qui s’élèvent à CHF 252,6 millions contre CHF 248,4 millions l’année précédente, est liée aux premiers effets de l’intégration de Coutts International et aux investissements réalisés sur les zones de croissance de la Banque: au cours de ce premier semestre, l’UBP a notamment établi une joint-venture à Shanghai avec une équipe d’asset management, et renforcé ses équipes commerciales pour l’Europe de l’Est et le Moyen-Orient.

La Banque continue toutefois de gérer ses coûts de manière rigoureuse. Ainsi, l’UBP a, au cours de ces six premiers mois de l’année, amélioré son ratio charges/produits consolidé (66,6%), bien que sa base de coûts soit libellée en franc suisse et que ses revenus soient principalement en euro et en dollar.

Une solidité financière encore renforcée

Le total du bilan, qui se caractérise par sa grande liquidité, atteint CHF 19,45 milliards (en hausse de 5% par rapport à la même période en 2014). La gestion conservatrice des risques permet à l’UBP de maintenir une excellente assise financière et d’afficher un ratio Tier 1 de 30,5% (avant l’intégration de Coutts International).

Un semestre marqué par l’acquisition de Coutts International

Ce semestre aura été marqué par l’annonce du rachat de Coutts International, et les équipes sont mobilisées pour mettre en œuvre le plan d’intégration et assurer que le transfert s’opère dans les meilleures conditions pour les clients et les collaborateurs. Le projet est en bonne voie et le calendrier prévisionnel est respecté. Ces premiers mois ont permis de confirmer que les deux entités jouissent d’une excellente complémentarité de leurs offres respectives et que leurs cultures sont en parfaite adéquation pour le plus grand bénéfice des clients.


Pour toute information complémentaire

Bernard Schuster – Responsable Group Communications: Tél. +41 58 819 24 70, E-mail bsc@ubp.ch


A propos de l’Union Bancaire Privée (UBP)

L’UBP figure parmi les plus grandes banques privées de Suisse et est l’une des banques les mieux capitalisées, avec un ratio Tier 1 de 30,5%. La Banque est spécialisée dans la gestion de fortune au service de clients privés et institutionnels. Basée à Genève et présente dans vingt-cinq implantations dans le monde, l’UBP emploie quelque 1’300 collaborateurs et dispose de CHF 93,1 milliards (EUR 89,4 milliards) d’actifs sous gestion au 30 juin 2015.
www.ubp.com 

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

UBP : L'UNION BANCAIRE PRIVÉE RENFORCE SO...

L’Union Bancaire Privée (UBP) annonce avoir engagé Cristina Jarrin en qualité de Gérant de portefeuille senior au sein de l’équipe Obligations...

29/06/2016 - Publié par UNION BANCAIRE PRIVEE (LUXEMBOURG) SA

Actions / Commentaires de marché

FLASH SPÉCIAL : POINT SUR LES MARCHÉS FI...

Pourquoi faut-il profiter d’un marché qui devient irrationnel ?   Ce n’est pas la première fois que le marché connait une volatilité très élevée...

18/02/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Actions / Commentaires de marché