Sommes-nous passés d'un régime dépressionnaire à un régime anticyclonique sur les marchés financiers ?

Par Clément Duval - Keren Finance

08/03/2016 - Publié par KEREN FINANCE dans Marché Allocations d'actifs

Sommes-nous passés d'un régime dépressionnaire à un régime anticyclonique sur les marchés financiers ?

2016 risque bien d’être une année durant laquelle les gérants devront faire preuve d’une grande patience mais aussi d’agilité, tant la volatilité, mais surtout la brutalité des mouvements et leurs amplitudes sont importants. En effet, après 6 semaines de baisse quasi ininterrompues durant lesquelles le marché actions français a perdu plus de 18%, il vient de rebondir de 14% en deux fois moins de temps !

 

Sommes-nous passés d’un régime dépressionnaire à un régime anticyclonique sur les marchés financiers ? Pas vraiment, mais comme ces derniers sont devenus avides d’excès, quelques bonnes nouvelles (forte remontée des prix du pétrole, volonté chinoise affichée de stabiliser sa monnaie, très bonnes publications des entreprises européennes, robustesse de la croissance américaine, mais également, mauvais chiffres sur l’inflation européenne renforçant l’idée d’une intervention musclée de la BCE le 10 mars prochain…..) ont notamment permis ce spectaculaire rebond.  

 

Sur le marché obligataire, les bannis d’hier sont les grands gagnants d’aujourd’hui. Ainsi, les obligations d’états et d’entreprises les mieux notées ont à nouveau servi de valeurs refuges dans cette période d’incertitudes, ce qui explique la baisse continue de leurs rendements jusqu’à atteindre des niveaux extrêmement faibles et proches de ceux du printemps dernier. Faut-il toutefois se tourner vers ce type d’obligation ? Nous ne le pensons pas, elles présentent aujourd’hui un rendement bien trop faible et le risque inhérent à une repentification de la courbe de taux provoquerait de lourdes pertes.

En revanche, dès lors qu’elles sont bien analysées en amont et choisies avec de courtes durations, nous sommes favorables à l’utilisation d’obligations européennes dites "High Yield" d’autant que ces dernières ont moins performé ces derniers mois et que leurs rendements se sont fortement appréciés.

 

FOCUS SUR KEREN PATRIMOINE 

+6.72% en 2015, +51.12% depuis sa création en juin 2008

Lors de notre dernier point, nous vous parlions de l’utilité d’une poche de liquidité dans un fonds d’allocation d’actifs. Le mois de février aura été en cela un très bon exemple, puisqu’au sein de Keren Patrimoine, nous nous sommes servis de cette liquidité et de la volatilité des marchés pour bénéficier de belles opportunités d’achats sur des actions mais également des obligations qui avaient, selon notre analyse, anormalement souffert en ce début d’année. Cela nous a permis de nous exposer jusqu’à 35% aux actions pendant le mois (33% aujourd’hui) mais également d’effectuer des achats à bon compte dans notre poche obligataire renforçant encore son rendement actuariel (7%) pour une duration toujours très courte (2.54 années).

La perspective de potentielles annonces fortes de la part de la BCE, le 10 mars prochain, la qualité des résultats d’entreprises européennes, et les opportunités offertes par la baisse des marchés expliquent en grande partie un taux d’exposition assez élevé au sein du portefeuille actions de Keren Patrimoine. Celui-ci pourrait à nouveau baisser en cas de hausse trop rapide des marchés ou bien évidemment de déceptions suite au discours de Mario Draghi, de chiffres macro décevants… La flexibilité de la part actions sera encore plus déterminante cette année pour performer. Mais seule, elle ne suffira pas. C’est pourquoi le deuxième pilier de ce fonds est constitué d’obligations d’entreprises qui nous offrent une forte visibilité et un rendement appréciable.

 

Keren Patrimoine affiche une performance annualisée de 6.27% sur 3 ans, une volatilité de 6.18% sur cette même période, et se classe parmi les premiers de sa catégorie sur 1 an, 3 ans et 5 ans.

 

A propos de Keren Finance

Société de gestion indépendante,  elle a été créée en 2001 par Raphaël Elmaleh. Son expertise se décline au travers de deux métiers, la gestion privée via des mandats de gestion, et la gestion collective qui comprend à ce jour des fonds actions, diversifiés et obligataires.  

 

Source : Keren Finance - Données au 29 février 2016.

Communication à caractère promotionnel. Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps. Avant d’investir, consultez au préalable le descriptif complet et exact des caractéristiques des fonds et des risques associés disponible dans le prospectus et le DICI du FCP sur notre site internet, www.kerenfinance.com ou sur simple demande auprès de la société Keren Finance, 178 boulevard Haussmann, 75008 Paris.

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
KEREN PATRIMOINE KEREN FINANCE Raphael ELMALEH Mixtes Europe Defensif 270.12 M€ 3.99 % 3.28 %

Articles similaires

L'HEURE DU BILAN 2015 ET DES PERSPECTIVES ...

L’année 2015 aura été moins faste pour les marchés financiers que les prévisions de début d’année ne l’escomptaient. Trois facteurs sont venus...

08/02/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

VERS UNE POURSUITE DU REBOND ?

Nous rappelions la semaine dernière notre conviction que nous pouvions désormais croire à un rebond après une violente phase de baisse. Même si la...

26/01/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Allocations d'actifs / Commentaires de marché