Sans réformes structurelles, pas de croissance durable

Le point de vue de DNCA

27/11/2014 - Publié par DNCA FINANCE dans Marché Actions

Sans réformes structurelles, pas de croissance durable

Pendant que les marchés actions américains caracolent en tête, les marchés actions européens tentent de se reconstruire. Ces derniers sont aidés par de bonnes publications qui n’ont pas pour autant inversé la courbe de révision des bénéfices et par un discours accommodant de Mario
Draghi qui a, cette fois-ci, évoqué explicitement la possibilité de rachat de dettes souveraines si l'économie européenne devait souffrir davantage.


L'exemple du Japon, dont l'économie est retombée en récession au troisième trimestre, devrait toutefois inciter à la prudence quant aux bienfaits supposés des politiques monétaires ultra-accommodantes.

Alors que l'expansion monétaire de la BOJ devait insuffler inflation, consommation et croissance, les résultats du Quantitative Easing nippon sont mitigés : les dépenses réelles des ménages japonais ont baissé de 1,5% en 18 mois et le PIB réel n'a progressé que de 0,2% depuis début 2013.

Sans réformes structurelles de l'économie sous perfusion, une politique monétaire ne peut pas enclencher un véritable cycle de croissance durable. Elle est certes utile pour rendre moins douloureuses ces réformes mais elle n'est pas suffisante. Dont acte pour les dirigeants européens. Pendant ce temps, les entreprises accumulent de la trésorerie soit pour verser de plantureux dividendes (année record en 2014 avec un montant versé de 1190 Md$ pour les 1 200 plus grosses entreprises mondiales) soit pour procéder à des mégafusions. Dans les services pétroliers où la faiblesse du prix du baril exerce une pression déflationniste sur les coûts engagés par les sociétés d'exploration/production, les deux géants Halliburton et Baker Hughes ont annoncé un accord pour un rapprochement valorisé à 35 Md$. Technip s’est dévoilé pour lancer une offre publique d’achat sur CGG, le leader français des services sismiques. Dans la pharmacie, la bataille a fait rage pour mettre la main sur le produit miracle Botox (Allergan) valorisé à plus de 66 Md$ par Actavis qui surenchérit et coiffe sur le poteau l’offre précédente à 53 Md$ du canadien Valeant Pharmaceuticals.

Pourquoi de tels montants mobilisés dans toutes ces opérations et
notamment pour cette toxine botulique popularisée par la chirurgie esthétique ? Tout simplement "Because I am worth it" ("Parce que je le vaux
bien"), comme le disait ce célèbre slogan publicitaire L'Oréal inventé en 1971 par Ilon Specht.

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
DNCA INVEST - GLOBAL LEADERS DNCA FINANCE Rajesh VARMA Actions Monde 144.21 M€ -1.61 % -0.71 %
DNCA INVEST - EVOLUTIF DNCA FINANCE Jean-Charles MÉRIAUX / Xavier DELAYE Mixtes Mondial Flexible 422.14 M€ -1.77 % -2.36 %
DNCA EVOLUTIF PEA DNCA FINANCE Xavier DELAYE / Augustin PICQUENDAR Mixtes Europe Flexible 95.59 M€ -3.70 % -4.24 %
CENTIFOLIA DNCA FINANCE Jean-Charles MÉRIAUX / Igor DE MAACK Actions France 1 594.75 M€ -1.42 % -1.95 %

Articles similaires

PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES NORDIQUES : UNE ...

Selon les économistes de Nordea, l'économie mondiale, toujours en convalescence, est cependant sur la bonne voie, soutenue notamment par des...

23/03/2015 - Publié par NORDEA INVESTMENT FUNDS

Actions / Commentaires de marché

LA CROISSANCE EUROPÉENNE NE SERA PAS AFFE...

Le mois dernier, nous évoquions deux risques qui pouvaient peser sur les marchés actions des pays développés. Si la normalisation de la politique...

06/07/2015 - Publié par CEDRUS ASSET MANAGEMENT

Actions / Commentaires de marché