RICHELIEU Fd FLAGSHIP : Inscrire la performance dans la durée.

Entretien avec Xavier Hannaerts, Group Head of Fund Selection, KBL epb.

24/11/2015 - Publié par OPCVM360 dans Marché Actions

RICHELIEU Fd FLAGSHIP : Inscrire la performance dans la durée.

Votre fonds Richelieu Fd Flagship a été lancé en janvier 2012. Quel est l’objectif de ce fonds patrimonial et sur quels points se différentie-t-il des autres ?

Le fonds Richelieu Fd Flagship suit une approche patrimoniale à travers une gestion mixte et flexible. Nous avons mis au point une stratégie rigoureuse qui s’expose de façon disciplinée aux actions durant les phases haussières des marchés tout en adoptant un positionnement défensif (exposition faible voir nulle aux actions) dans les périodes structurellement baissières, la composante actions étant sur le long terme la classe d’actifs généralement la plus performante mais aussi celle sujette à la plus forte volatilité.

Ce qui est stratégique à nos yeux est de pouvoir identifier les tendances haussières fermement établies au travers des différents marchés  et de s’en extraire lors de phases de retournement ouvrant la voie à de possibles replis de grande envergure qui mettraient ainsi à mal les gains patiemment accumulés sur plusieurs années. Concrètement nous adoptons une approche de « suivi de tendances » basée sur des d’indicateurs de tendances confirmées – en l’occurrence, la moyenne mobile à 400 jours – en vue d’ajuster l’allocation d’actifs. Nous passons ainsi en revue l’ensemble des grands indices (univers d’investissement mondial) et sur base de notre analyse en délivrant un code couleur : zone verte (50 à 70% d’actions), zone rouge (0 à 20% d’actions) et zone orange (20% à 50% d’actions).

Nous partons du principe que nous ne pouvons pas prévoir ce qui est, in fine, imprévisible. La gestion basée uniquement sur les fondamentaux a ses limites dans des environnements où les marchés sont parfois guidés par l’irrationnel. L’essentiel étant d’écouter ce que nous disent les marchés et de ne jamais nous y opposer.

Ce que le fonds a donc d’unique est qu’il donne une grande visibilité à l’investisseur sur base d’une approche « simple », notre conviction étant que la tendance est une alliée.

 

A quels types d’investisseurs s’adresse-t-il ?

Ce fonds est destiné à une large palette de profil de risque client. Il peut avoir deux rôles essentiels dans un portefeuille :

  • Etre un cœur de portefeuille pour les investisseurs recherchant une solution patrimoniale tout en acceptant une exposition aux actions jusqu’à 70 %

  • Une solution complémentaire à d’autres fonds patrimoniaux. L’investissement d’un portefeuille dans ce fonds n’est pas incompatible avec d’autres fonds de la même catégorie. Nous croyons dans la diversité des approches.

 

Vous avez généré avec lui, depuis 3 ans, une performance absolue dans la durée avec un mécanisme élaboré qui ne laisse pas de place aux états d’âme. Pouvez-vous nous parler de votre process de gestion ?

Notre processus de gestion est objectif et factuel. Nous nous référons rigoureusement à nos analyses de tendances ce qui nous donne une capacité de s’adapter rapidement et de façon tranchée à l’évolution des indicateurs de tendances. Ainsi depuis le lancement, nous avons opéré à trois reprises une réduction importante de notre exposition actions dont deux cas de zone verte à zone rouge : lors de la crise « grecque » l’été 2012 et plus récemment  en août 2015 avec la volatilité liée à la Chine. Une fois certains indicateurs de reprise confirmés (nous acceptons de rester sous investis dans les premières phases de rebond, ceci étant le « prix à payer » pour se couvrir de potentiels faux signaux de reprise), nous n’hésitons pas à revenir rapidement en zone verte (nous avons ainsi depuis mi-octobre rehaussé les actions pour nous repositionner aux alentours de 60%).

 

Vous avez une stratégie multi-gérant : est-ce que ce sont des algorithmes qui pilotent ?

Nos décisions d’investissement sont effectivement concrétisées au travers de fonds. Nous valorisons ainsi notre savoir-faire en architecture ouverte étant donné que nous disposons d’une équipe européenne d’analystes de fonds de tiers (12 personnes). La sélection des gérants s’opère sur une approche quantitative et qualitative, la partie qualitative étant prédominante. Nous avons par exemple aujourd’hui implémenté certaines préférences dans le choix des gérants au sein de la poche européenne en revenant davantage sur des styles forts axés sur le stock picking (dont les small et mid caps) avec un biais de qualité. Il n’y a donc pas d’algorithme au sens propre, nous implémentons nos convictions de gérants au sein des classes d’actifs ; l’allocation est quant à elle définie sur notre analyse factuelle de suivi de tendance. Notons que nous appliquons le même procédé sur la partie obligataire.

 

Quelle est la composition de votre Strategic Board ?  Où est-il basé ? Comment fonctionne t-il ?

Le strategic board est composé de 4 personnes (Stefan Van Geyt – Group CIO, KBL epb, Jacques Peters  - président de Puilatco Dewaay, Franck Sarre – CEO, Puilatco Dewaay Luxembourg et moi-même, responsable de l’équipe de sélection de fonds pour le Groupe KBL epb et gérant du fonds). Nous sommes une petite équipe qui peut agir à tout moment au besoin, notre rôle essentiel est d’avoir la bonne lecture des tendances, d’assurer la discipline et de trancher de façon engagée.

 

En formule 1, un pilote même chevronné ne peut maîtriser tous les risques, n’étant pas à l’abri d’une sortie de piste en virage de l’un ses concurrents. Comment envisagez-vous l’avenir de votre fonds dans les 3 prochaines années ?

Comme évoqué plus haut nous partons du principe qu’il est difficile de prévoir clairement les choses, raison pour laquelle nous resterons très disciplinés sur l’implémentation de notre stratégie et allouerons le fonds dans les classes d’actifs (actions, obligations, liquidité ou autres) qui seront portées par la tendance. L’avenir nous le dira !

http://www.kbl.lu/fr/notre-metier/clientele-privee/fonds-d-investissement/flagship

 

Propos recueillis par Chris Rhand – OPCVM360

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

ENTRETIEN AVEC LE GÉRANT IAN MAC LEOD

Entretien avec Ian Mac Leod, gérant du fonds Octalfa 360 Health & Green TechnologiesBonjour Ian.  Pouvez-vous nous décrire en grandes lignes le...

18/07/2011 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Actions / Interviews

TURBULENCES AU JAPON - 3 QUESTIONS À JEAN...

En forte hausse depuis un an, les marchés japonais subissent une forte correction ces derniers temps. Qu’en pensez-vous ?   Le marché des...

09/07/2013 - Publié par RMA ASSET MANAGEMENT

Actions / Interviews