Quelle allocation d'actifs en l'absence de tendances fortes ?

Par Warin Buntrock, Directeur de la Gestion Diversifiée, BFT Investment Managers

26/01/2016 - Publié par BFT INVESTMENT MANAGERS dans Marché Allocations d'actifs

Quelle allocation d'actifs en l'absence de tendances fortes ?

Les marchés voient rouge à cause de l’or noir

En janvier 2016, le prix du pétrole est au plus bas depuis 2004. Depuis le début de l’année, l’or noir (WTI) a perdu 25%, passant sous la barre des 30$ le baril. Le pétrole a entraîné dans sa chute les bourses mondiales. Les investisseurs craignent que cette chute de l’or noir et des autres matières premières soit provoquée par une baisse de la demande chinoise et cacherai un ralentissement plus marqué qu’annoncé officiellement. Le stress venant des nouvelles tensions géopolitiques (Corée du Nord, Iran, Arabie Saoudite, …) a amplifié leur défiance. Le recul du prix du pétrole est pourtant, avec un décalage de 6 à 12 mois, positif pour les pays importateurs car cette baisse augmente le pouvoir d’achat des consommateurs et des entreprises.

 

Depuis le début de l’année, le pétrole semble être devenu le principal moteur des marchés d’actions. La chute incessante du pétrole accroît en effet la déflation et perturbe l’action des banques centrales. Si début 2015, les actions européennes étaient principalement guidées par la parité euro/dollar, en 2016, le pétrole est devenu leur principal indicateur résumant les craintes sur à peu près tous les actifs risqués : high yield US, actions chinoises, dollar US… Il faudra que l’or noir arrête de chuter pour que les marchés actions puissent se stabiliser et se focaliser à nouveau sur les fondamentaux.

 

2016 dans la continuité de 2015

Depuis la dernière crise financière de 2008, les marchés financiers ont parcouru un long chemin. Entre mars 2009, le point bas des marchés actions et fin décembre 2015, le S&P 500 (TR) s’est apprécié de 214%, l’EuroStoxx (TR) de 130% et le Nikkei 225 (TR) de 181%. Les marchés de crédit ne sont pas loin derrière. Les indices des émetteurs corporates investment grade et high yield en euro ont gagné sur la même période respectivement 56% et 186%. Cette très forte performance des actifs risqués a été obtenue en grande partie grâce à l’action des banques centrales. La perspective d’une inflation et d’une croissance durablement faibles freinera l’ardeur des banques centrales si, d’aventure, elles songeaient à diminuer ou à mettre un terme à leurs politiques nonconventionnelles. Ainsi la Fed ne devrait pas relever ses taux de manière très forte. Son nouveau taux directeur neutre, ni stimulant, ni restrictif, est désormais certainement inférieur au traditionnel 4%, peut être plus proche de 2%.

La persistance de rendements obligataires historiquement extrêmement faibles justifie le niveau de valorisation des marchés d’actions et des spreads de crédit. Ces nouveaux prix d’équilibre des actifs risqués, plus élevés, ont des implications importantes sur l’allocation d’actifs et la gestion des portefeuilles multi-assets. Les valorisations actuelles de la plupart des actifs intègrent en effet déjà l’anticipation de taux durablement bas. Les primes de risques resteront plus faibles que dans le passé. L’approche traditionnelle de construction d’un portefeuille diversifié basé sur une allocation mixte actions et obligations ne permettra donc plus d’obtenir un couple rendement/risque satisfaisant. Notre approche basée sur deux piliers, la maîtrise des risques et des allocations plus tactiques sans contrainte de benchmarks, devrait permettre d’obtenir des rendements attractifs supérieurs à ceux pouvant être obtenus par l’approche traditionnelle.

 

A propos de BFT Investment Managers

BFT Investment Managers redonne un sens au rendement grâce à l’engagement de tous ses collaborateurs au service de ses clients. Depuis plus de 30 ans, la performance de nos solutions d’investissement, associée à une gestion rigoureuse des risques, constitue la première de nos missions. BFT Investment Managers offre une gamme de produits spécialisés sur les principales classes d’actifs, s’articulant autour de la recherche de rendement. Sur l’ensemble de nos fonds, nous intégrons des critères d’investissement socialement responsable et nous bénéficions du label AFNOR dans ce domaine. Filiale d’Amundi, nous combinons la réactivité d’une entreprise à taille humaine associée à la signature d’un grand groupe, leader européen de l’industrie de l’Asset Management. Au global, à fin juin 2015, nous gérons plus de 23 milliards d’euros d’actifs pour le compte de clients institutionnels et distributeurs et faisons partie des dix premières sociétés de gestion sur le marché français des OPCVM.

www.bft-im.com

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

2016 DANS LA LIGNÉE DE 2015 ?

2015 fut une année compliquée sur les marchés financiers et l’allocation d’actif en général avec une volatilité en hausse sur les principales...

14/01/2016 - Publié par DEGROOF GESTION

Allocations d'actifs / Avis d'experts

LE SOUTIEN DES BANQUES CENTRALES, UNE DÉP...

Les marchés ont été de plus en plus volatils durant l’année écoulée et semblent être davantage influencés par le sentiment des investisseurs que...

08/01/2016 - Publié par NN INVESTMENT PARTNERS LUXEMBOURG SA

Allocations d'actifs / Avis d'experts