Quai des brumes sans les beaux yeux

14/11/2012 - Publié par GSD GESTION dans Marché Actions

Quai des brumes sans les beaux yeux

Le marché est toujours plongé dans un abime de perplexité. On a beau s’être absenté 15 jours (oh vraiment si peu…), on revit toujours le même film avec un marché parisien borné entre 3350 et 3550 points depuis 4 mois… qui a tapé les limites basses et hautes à près de 10 reprises. On notera que les marchés européens ont bien mieux « tenu » que les marchés américains qui eux sont revenus de 3% dans le même laps de temps. D’un côté donc, des signes macroéconomiques toujours aussi moroses qu’ils viennent d’Europe : hier, la chute inattendue de l’indice Zew allemand mesurant le sentiment des investisseurs à -15.6 en novembre quand on attendait une amélioration à -9.8 est venu nous le rappeler.

Mêmes doutes côté outre atlantique avec la menace -qui entre nous n’en est pas vraiment une- de la fameuse falaise fiscale qui se rapproche avec un plafond d’une bagatelle de 16 400 MM$ à renégocier d’ici fin décembre 2012 sans quoi les investisseurs chinois notamment, en tant que premiers créanciers, auraient de quoi en vouloir à l’oncle Sam.

Et côté entreprises, pas beaucoup mieux,  la visibilité reste faible dans l’ensemble et le rapport Gallois (sans lien avec Camilla) montre pour la France le chemin restant à parcourir. Après l'Allemagne, l'Italie, par la voix de son premier ministre Mario Monti et sans plaisanter, conseille à son tour à Paris de se hâter d'adopter des réformes structurelles. Ce dernier estime qu'il faut agir en début de législature et faire preuve de pédagogie pour faire accepter les réformes à la population. Pour une fois, ce ne sont pas les français qui donnent des leçons de morale à la planète entière, comme quoi les choses évoluent. En attendant, on constatera que le 10 ans français continue à voler de record en record à 1.96% hier, et assume toujours son rôle de valeur refuge pour les étrangers. Jusqu’à quand ?

En zone euro, ne changeons surtout rien ! La communauté internationale s'est donnée huit jours supplémentaires pour parvenir à un accord sur la Grèce qui ouvrirait la voie au déblocage d'une tranche d'aide de plus de 30 milliards d'euros, mais doit encore surmonter de multiples désaccords notamment sur la trajectoire de la dette. Tous les experts s’accordent à reconnaitre qu’en l’état (critique), on ne peut plus demander beaucoup plus en terme d’austérité à la population au bord de la crise de nerfs sans hypothéquer un retour à une stabilisation tant économique que sociale. Résultat : la troïka a accordé 2 ans de plus pour qu’Athènes puisse atteindre ses objectifs de déficits publics. Et pourtant vous noterez que peu d’informations circulent sur ce sur quoi pèche la machine grecque à savoir la réforme de l’Etat, de ses institutions et de son administration fiscale.

Hier, les marchés européens en fin de séance et les marchés US en début de séance ont respiré, oh seulement un court moment, un petit répit, sur fond de rumeurs selon lesquelles l’Allemagne, plus magnanime, souhaiterait regrouper les différentes tranches d’aide à la Grèce en un seul paiement de 44 MM€. Les investisseurs ont espéré que le pansement soit suffisant pour régler cette tragédie grecque qui s’éternise. Que nenni, les investisseurs américains sont sortis de leur rêve éveillé et les marchés nous ont refait le coup du pétard mouillé (non pas celui des verts) pour terminer en baisse. En conséquence, la prudence demeure avec un eurodollar revenu sur 1.27 et la relique barbare reste ferme au-dessus de 1700 $ l’once sans plus de vivacité.

 

Déjà plublié, mais toujours aussi vrai :

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
ENERGY VALUE GSD GESTION Jacques GAUTIER Actions Energie 1.65 M€ 11.11 % -7.85 %
GSD PATRIMOINE GSD GESTION Obligations Mixtes Moyen Terme 17.45 M€ 4.02 % 2.15 %
GSD FRANCE GSD GESTION Jacques GAUTIER Actions France 3.98 M€ -5.16 % -10.18 %

Articles similaires

REGARD SUR LES MARCHÉS : LETTRE MENSUELLE...

Après deux mois de respiration et une nouvelle phase d’anxiété début novembre, les marchés rebondissent et semblent à nouveau croire en un...

10/12/2012 - Publié par LA FRANCAISE ASSET MANAGEMENT

Actions / Analystes et économistes

DÉJÀ LA TRÊVE DES CONFISEURS OU BIEN ?

Les banquiers, par la voix du directeur général de l’Institut de la finance internationale- organisme, basé à Washington, représentant les...

15/11/2012 - Publié par GSD GESTION

Actions / Analystes et économistes