Pourquoi la FED devra décaler son relèvement de taux

L'analyse de Ecofi

12/03/2015 - Publié par ECOFI INVESTISSEMENTS dans Marché Actions

Pourquoi la FED devra décaler son relèvement de taux

Tractée par les États-Unis, la croissance se généralise à l’échelle de planète. L’activité continue d’être portée par les effets du contre-choc pétrolier et des taux d’intérêt bas. La faiblesse de l’inflation qui en découle conduit les banquiers centraux à rester à l’avant-garde pour combattre les risques de déflation.

 

Aidé par la dégringolade des prix de l’énergie et la dépréciation du taux de change, le PIB de la zone Euro a connu une légère embellie au quatrième trimestre 2014. De timides améliorations sont à noter en Allemagne, en France, en Espagne et au Portugal. Si une rechute n’est pas exclue, notamment avec la hausse des inquiétudes concernant la dette grecque et les consé- quences des stigmates des cures d’austérité passées, les indicateurs avancés les plus récents progressent sans toutefois montrer une forte accélération à venir. Cette faiblesse de l’activité devrait aussi se refléter sur l’inflation (-0,6% en janvier sur une année glissante) dont l’évolution négative est fermement combattue par la Banque centrale européenne.

 

L’assouplissement quantitatif de la BCE (achat mensuel de 60 milliards d’euros d’obligations publiques et privées) n’est pas encore en mesure de rétablir la bonne transmission de la politique monétaire à la sphère réelle en incitant les agents économiques à se ré-endetter. D’où notre prévision de croissance à peine supérieure à 1% en 2015. La progression de l’économie américaine devrait être meilleure en 2015 (+ 3,2%), en dépit du ralentissement constaté en fin d’année 2014, logique après deux trimestres extraordinaires.

 

A la différence du début d’année 2014 - où des conditions climatiques particulièrement rudes avaient conduit à une contraction de l’activité - nous nous attendons à ce que la forte dynamique du secteur privé continue à maintenir la consommation et l’investissement à un niveau soutenu, aidés par de faibles taux d’intérêt et la détente des conditions de crédit. Il faudra toutefois rester attentifs car tout n’est pas au beau fixe aux États-Unis où l’activité économique a semblé ralentir en ce début d’année.

 

Outre la déception sur les rapports de ventes au détail en décembre et en janvier, l’indicateur avancé ISM du secteur manufacturier est revenu en janvier à son plus bas niveau des douze derniers mois. Conjuguée à la baisse des nouvelles commandes de biens durables, la mauvaise passe du secteur industriel risque de se prolonger. Ces éléments défavorables, additionnés au passage de l’inflation en territoire négatif (-0,1% en février sur une année glissante), devraient contraindre la Réserve fédérale (Fed) à décaler à plus tard dans l’année le début de resserrement de sa politique monétaire malgré les bonnes nouvelles concernant la consommation et l’emploi. La Fed s’inquiète aussi de la vigueur du dollar, dont le taux de change effectif est ressorti au plus haut de 12 années.

 

Si les exportations américaines sont appelées à baisser avec cette appréciation du change, les pays émergents devraient au contraire voir leur compétitivité booster alors qu’ils profitent déjà des bienfaits de la dégringolade des prix du pétrole. La faible inflation qui en découle a permis à plusieurs banques centrales de réduire les taux d’intérêt voire à prendre de nouvelles initiatives.

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
ECOFI FLEXIBLE ECOFI INVESTISSEMENTS Mixtes Europe Equilibre 5.62 M€ -0.28 % -2.58 %
ECOFI ENJEUX FUTURS ECOFI INVESTISSEMENTS Olivier PLAISANT Actions Monde 50.77 M€ -3.27 % -6.96 %
ECOFI ALLOCATION LIBRE ECOFI INVESTISSEMENTS Guillaume DE VAUXMORET Mixtes Mondial Flexible 0.87 M€ -3.91 % -7.17 %
CHOIX SOLIDAIRE ECOFI INVESTISSEMENTS Miguel RODRIGUES Convertibles Monde 35.29 M€ 0.75 % -0.82 %
ECOFI CONVERTIBLES EURO ECOFI INVESTISSEMENTS Olivier GUILLOU Convertibles Europe 187.92 M€ 1.92 % 0.74 %
ECOFI ACTIONS RENDEMENT ECOFI INVESTISSEMENTS Marie-Thérèse BAILLARGEON Actions Monde 42.20 M€ -0.55 % -5.89 %
ECOFI AGIR DEVELOPPEMENT DURABLE ECOFI INVESTISSEMENTS Miguel RODRIGUES Mixtes Europe Flexible 2.60 M€ -3.64 % -6.76 %
ECOFI ZONE EURO ECOFI INVESTISSEMENTS Miguel RODRIGUES Actions Zone Euro 3.69 M€ -2.07 % -6.76 %
ECOFI ACTIONS CROISSANCE EURO ECOFI INVESTISSEMENTS Actions Zone Euro 10.64 M€ -8.35 % -11.21 %
ECOFI CAP ACTIONS ECOFI INVESTISSEMENTS Olivier PLAISANT Actions Etats Unis 6.23 M€ -0.17 % -4.96 %
ECOFI ACTIONS RENDEMENT EURO ECOFI INVESTISSEMENTS Marie-Thérèse BAILLARGEON Actions Zone Euro 29.02 M€ -1.73 % -6.40 %
ECOFI ENTREPRISES ECOFI INVESTISSEMENTS Olivier GUILLOU Convertibles Monde 125.26 M€ 5.68 % 4.67 %
ECOFI OBLIGATIONS INTERNATIONALES ECOFI INVESTISSEMENTS Obligations d'Etats Moyen Terme 8.84 M€ 0.60 % -0.05 %
ECOFI CAPITAL 3 ANS ECOFI INVESTISSEMENTS frederic LEROY Capital protégé 155.78 M€ 0.78 % 0.40 %
ECOFI ALLOCATION GARANTIE ECOFI INVESTISSEMENTS Fonds Garantis 115.20 M€ 0.90 % 0.38 %
ECOFI ANNUEL ECOFI INVESTISSEMENTS David JOURDAN Obligations Mixtes Court Terme 191.45 M€ 1.88 % 1.46 %
ECOFI QUANT OBLIGATIONS ECOFI INVESTISSEMENTS Obligations d'Etats Moyen Terme 7.86 M€ 0.60 % -0.95 %
ECOFI PLUS MULTI ECOFI INVESTISSEMENTS Mixtes Mondial Défensif 25.62 M€ 0.77 % 0.27 %
ECOFI ACTIONS CROISSANCE ECOFI INVESTISSEMENTS Actions Monde 10.70 M€ -4.00 % -8.07 %
ECOFI HIGH YIELD ECOFI INVESTISSEMENTS Obligations Haut Rendement Long Terme 19.86 M€ 6.47 % 5.46 %
ECOFI PATRIMOINE DIVERSIFIE ECOFI INVESTISSEMENTS Olivier GUILLOU Mixtes Europe Defensif 4.64 M€ 1.51 % -0.45 %

Articles similaires

SURPONDÉRATION DES ACTIONS EUROPÉENNES, ...

Portée par une croissance bénéficiaire (BPA) à deux chiffres, la faiblesse des prix du pétrole, une politique monétaire accommodante et des...

14/04/2015 - Publié par RUSSELL INVESTMENTS FRANCE

Actions / Analystes et économistes

LA BCE POUSSE LES TAUX À DES PLANCHERS SP...

ll y a à peine deux semaines, la BCE a débuté son programme de rachat de dette publique et privée et les premiers résultats sont spectaculaires....

20/03/2015 - Publié par PETERCAM (LUXEMBOURG) SA

Actions / Analystes et économistes