Pas de Noël pour les marchés

Baisse de l'Eurostoxx 50 de 3,83% et...

15/12/2015 - Publié par ECOFI INVESTISSEMENTS dans Marché Allocations d'actifs

Pas de Noël pour les marchés

 

Les espoirs de rallye de fin d’année se sont évaporés avec la baisse massive de l’ensemble des actifs risqués la semaine dernière. L’EuroStoxx 50 a ainsi baissé de 3,83% ainsi que le marché du high yield qui a corrigé de 1,14%. 

La correction a débuté il y a 10 jours avec la déception autour des mesures d’assouplissements monétaires annoncées par la Banque centrale européenne. La baisse des marchés se poursuit depuis avec comme catalyseur un cocktail détonnant de trois menaces pour l’économie et les marchés : le pétrole, la Chine et la Réserve fédérale (Fed).

Du côté de la Fed, les investisseurs sont de plus en convaincus qu’elle mettra un terme à sa politique de taux zéro en augmentant une première fois ses taux de 0,25% lors de sa réunion de mercredi. L’attention des marchés sera focalisée sur le discours de Janet Yellen afin d’anticiper le rythme de remontée des taux en 2016.

La Chine inquiète de nouveau avec la publication des données du commerce extérieur témoignant du ralentissement en cours dans le pays (les exportations sont en baisse de 6,8% et les importations de 8,7%). Par ailleurs, les réserves de change ont été publiées à 3 438 milliards de dollars, au plus bas depuis mars 2013, témoignant de flux importants de sorties de capitaux. Ainsi, selon l’Institut International de Finance (IIF), sur 2015 la Chine subira des sorties de capitaux pour un montant de 500 milliards de dollars. La Chine peine à maintenir la stabilité de sa monnaie contre le dollar comme en témoigne la hausse au plus haut depuis la crise de cet été de la différence de taux de change entre le yuan coté à Hong Kong et le cours pivot.

Enfin, le facteur le plus déstabilisant à court terme est le prix du pétrole qui s’est largement enfoncé en dessous du seuil psychologique de 40 dollars. Les marchés craignent l’impact déstabilisant d’une baisse incontrôlée du baril sur les sociétés exposées au secteur et par ricochet sur les banques qui ont prêté massivement ces dernières années au secteur des matières premières. La semaine dernière a ainsi été marquée par des corrections importantes des valeurs minières et pétrolières, notamment d’un point de vue des spreads de crédits. Le marché américain du high yield est certainement le plus exposé à ce risque, le spread revenant sur les points hauts du mois d’août à 509 points de base.

 

Rendez-vous lundi prochain…

 

Source : Ecofi Investissements, au 11 décembre 2015 Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Document non contractuel. Le présent document contient des éléments d’information, des opinions et des données chiffrées qu’Ecofi Investissements considère comme exacts ou fondés au jour de leur établissement en fonction du contexte économique, financier ou boursier du moment. Il est produit à titre d’information uniquement et ne constitue pas une recommandation d’investissement personnalisée.

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
ECOFI ENJEUX FUTURS ECOFI INVESTISSEMENTS Olivier PLAISANT Actions Monde 50.77 M€ -3.27 % -6.96 %

Articles similaires

RESTÉE COLLÉE AUX ÉVOLUTIONS DU COURS D...

LA CITATION DE LA SEMAINE « L’esprit est tout le contraire de l’argent : moins on en a, plus on est satisfait » par Voltaire (1694-1778),...

08/02/2016 - Publié par ACTIS ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Analystes et économistes

LE SOUTIEN À L'ÉCONOMIE VIENDRA DES BANQ...

Après une année 2015 marquée par le ralentissement de la Chine, les cours du pétrole ont poursuivi leur chute débutée en juin 2014. Cette...

13/01/2016 - Publié par ECOFI INVESTISSEMENTS

Allocations d'actifs / Analystes et économistes