Après la baisse violente des actions chinoises, les valorisations sont-elles redevenues intéressantes?

L'analyse de Xinghang LI, Gérant sur les marchés asiatiques d'OFI AM

17/07/2015 - Publié par OFI ASSET MANAGEMENT dans Marché Actions

Après la baisse violente des actions chinoises, les valorisations sont-elles redevenues intéressantes?

La chute des marchés des actions A que nous connaissons depuis le 15/06/2015 concerne plus particulièrement le segment des valeurs smid cap « High growth » (-40% depuis 15/06/2015). Cette baisse s’est effectuée dans un volume de transactions très faible : les échanges sur la place de ShenZhen ont été divisés par 3 depuis début juin.

Malgré cette baisse violente depuis 1 mois, l’indice CSI 300 en US$ est toujours en hausse de 3,6% depuis le début de l’année 2015 et de 64% sur 1 an.

Pourquoi cette baisse violente sur les actions A ?

La baisse du marché a été déclenchée par la mise sous contrôle par le gouvernement des pratiques de financement des institutions non financières permettant à des particuliers d’investir sur le marché des actions A, en bénéficiant d’un effet de levier important, notamment en empruntant via internet. Le souhait initial du gouvernement chinois vise à bien contrôler ces pratiques illégales et à assainir les marchés. Suite à ce contrôle, certains investisseurs particuliers ont été forcés de vendre leurs positions qui portaient essentiellement sur les valeurs « small/mid caps ». A cause du faible volume de transaction des segments « small/mid caps », ce « sell-off » a entraîné des baisses importantes de ces valeurs, semant la panique notamment auprès des investisseurs particuliers chinois et entrainant une baisse générale surtous les segments de marchés.

Il semble que ce panic-selling lié aux contrôles des financements « Particuliers à Particuliers » soit dernière nous et nous estimons que le marché devrait rentrer dans une phase plus rationnelle rapidement.

Le gouvernement chinois comme support important du marché des actions A

La suspension des nouvelles IPOs et la restriction des levées de fonds La création d’un fonds de stabilisation boursière financé par 21 brokers avec un montant total de 120 Mds RMB (soit 15% de leurs actifs nets) Les biens immobiliers pourraient désormais être utilisés comme garantie pour les prêts des courtiers dans le cadre des opérations sur marge Le CSRC, le régulateur boursier chinois a annulé la disposition prévoyant que les investisseurs apportent des garanties supplémentaires dans le cas où leur ratio de marge atteindrait 130% Augmentation de capital de CSFC (China Securities Finance Corp) de 24 Mds RMB afin de stabiliser les activités de « margin trading » Les frais de transactions ont été réduits drastiquement de 30% Les baisses de taux de réserve obligatoire bancaire et les taux d’intérêt fin juin par la Banque Centrale

Ainsi, l’autorité chinoise a récemment suspendu certains comptes boursiers qui ont été actifs dans les activités de vente à découvert.

La priorité du gouvernement chinois pour les deux années à venir est d’entreprendre la réforme sur les entreprises d’état (privatisation) et de faire intégrer les actions A comme composante de l’indice global MSCI. Le gouvernement chinois a besoin d’un marché haussier permettant de garantir la réalisation de ces deux objectifs.

Après la baisse importante, les valorisations sont redevenues intéressantes pour l’indice CSI 300

Le CSI 300 est coté aujourd’hui à un niveau très raisonnable de 13,7x PE 2015 Nous attendons toujours une hausse de profits des sociétés chinoises de 20-25% en 2015

Les investisseurs institutionnels locaux ne semblent pas être préoccupés, pour l’instant, par la baisse des marchés. Les investisseurs locaux sont plutôt d’avis que nous nous trouvons actuellement à un point bas et qu’ils devraient s’orienter vers une hausse plus progressive à long terme.

Depuis le début de l’année 2015, nous avons donné notre préférence pour les actions H par rapport aux actions A. Les marchés nous donnent raison : les actions H ont connu un drawdown bien moins important par rapport aux actions A depuis le 15 juin : l’indice CSI 300 (actions A) a abandonné 30% vs une baisse de 18% pour l’indice MSCI China (actions H).


Xinghang LI - Gérant sur les marchés asiatiques - OFI AM

 

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
OFI MING OFI ASSET MANAGEMENT Xinghang LI Actions Chine 53.11 M€ 2.65 % 1.92 %

Articles similaires

MIROVA FINALISE LA LEVÉE DE SON 3ÈME FON...

Mirova, la société d’investissement socialement responsable de Natixis Asset Management, annonce aujourd’hui avoir conclu la levée de son fonds...

05/07/2016 - Publié par MIROVA

Actions / Commentaires de marché

GROUPAMA ASSET MANAGEMENT POURSUIT SA CROI...

Avec une collecte de 1,4 milliards d’euros au premier trimestre, Groupama Asset Management poursuit son développement auprès de la clientèle...

27/05/2016 - Publié par GROUPAMA ASSET MANAGEMENT

Actions / Commentaires de marché