Marchés d'actions : un consensus trompeur

14/01/2013 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS dans Marché Actions

Marchés d'actions : un consensus trompeur

S’il justifie des anticipations indéniablement haussières, le faisceau actuel de facteurs favorables sur les marchés ne doit pas faire oublier la persistance de facteurs de risques toujours bien réels. Les mouvements de réexposition doivent donc s’accompagner de stratégies de couverture optionnelles d’autant plus indispensables que le recul des niveaux de volatilité implicite a fait plonger le prix des protections.

 

Voilà bien longtemps que les anticipations des investisseurs n’avaient pas reflété un tel consensus, sur les actions européennes. Non seulement ces derniers sont plus nombreux à se projeter sur des objectifs de cours à moyen terme, mais ils semblent tous anticiper un rally globalement compris entre 10% à 20% d’ici à la fin de l’année. Ce retour de la visibilité se nourrit donc de l’unanimité de cet optimisme retrouvé.

 

Les raisons ne manquent pas, pour justifier ce changement d’humeur. L’attitude conciliante de la BCE a fait reculer le spectre de la crise de la dette, tandis que l’environnement récessif actuel est largement intégré dans les cours. De ce point de vue, la cherté des emprunts d’état dits core a déplacé le risque du côté des détenteurs d’obligations, émoussant durablement leur statut de valeur refuge. Parallèlement, les dernières minutes de la Fed, qui envisagent de relier la poursuite de la stratégie de Quantitative Easing à l’évolution du taux de chômage, suggèrent que les injections massives de liquidités pourraient s’arrêter plus tôt que prévu aux Etats-Unis. Le momentum de marché, jusqu’à récemment favorable aux actions américaines, semble donc désormais pencher du côté des actions européennes, dont les valorisations ont été excessivement sanctionnées depuis la mi-2011. Autre facteur de soutien, plus récent celui-ci, l’assouplissement d’un ratio de liquidité à court terme par le Comité de Bâle a apporté un bol d’air bienvenu à l’ensemble du secteur bancaire. Restent les indicateurs techniques de marché, qui semblent tous indiquer une configuration haussière à court et moyen termes.

 

S’il justifie des anticipations indéniablement favorables, ce faisceau d’éléments concordants ne doit pas faire oublier la persistance de facteurs de risques toujours bien réels. En ligne de mire, l’environnement macroéconomique et l’absence de résolution pérenne de la crise de la dette de part et d’autre de l’Atlantique laissent les marchés à la merci d’un retour inopiné des agendas politiques, ou de la dégradation plus marquée que prévu d’un indicateur conjoncturel. Parallèlement, cet optimisme partagé par une majorité d’investisseurs amène ces derniers à se réexposer dans le principal but de ne pas rater le coche, quitte à oublier les raisons fondamentales pour lesquelles ce mouvement a été enclenché et à favoriser l’apparition de mini-bulles de marché.

 

Le retour de la confiance doit donc être modéré, progressif. Il ne doit pas céder à la complaisance, au risque d’exposer les investisseurs à des retours de bâton. Si l’environnement de marché incite effectivement à réinvestir sur les marchés d’actions, ces mouvements de réallocation doivent s’accompagner de la mise en place de protections, en associant les achats d’actions à des « puts », ou encore en privilégiant les « calls spreads » pour se positionner sur une valeur. Cet impératif est d’autant plus impérieux que le recul continu des niveaux de volatilité implicite depuis l’été dernier a fait plonger le prix des couvertures non loin de leurs niveaux précédant la crise des subprimes, il y a plus de cinq ans. Aujourd’hui plus que jamais, les stratégies optionnelles sont donc une façon de protéger au moindre coût son portefeuille contre les à-coups de marché, tout en tirant profit de ce rally annoncé.

 

De Michaël LEVY, Associé - Gérant de FLEX 360- Responsable de la multigestion chez 360 AM

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
BLUE GAMMA 360 HIXANCE ASSET MANAGERS Véronique CROLARD / Philippe DOUILLET Mixtes Europe Flexible 16.63 M€ 0.37 % -0.83 %
OCTALFA 360 ENJEUX D'AVENIR 360 HIXANCE ASSET MANAGERS Véronique CROLARD Actions Monde 4.27 M€ -19.72 % -18.10 %
OPALE PATRIMOINE 360 HIXANCE ASSET MANAGERS Jean-Noël VIEILLE Mixtes Mondial Equilibre 4.53 M€ -1.85 % -3.82 %

Articles similaires

UNE FIN D'ANNÉE SOUS FORTES TENSIONS ET F...

Depuis quelques temps nous parlons de retour de la volatilité des marchés. La semaine dernière a connu en ce domaine une sorte d’apothéose, les...

30/09/2014 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Actions / Avis d'experts

PERSPECTIVES 2015 - DIVERGENCES

Contrairement aux attentes, le processus de guérison ne s’est pas concrétisé en 2014 en Europe. Ainsi, alors que les obligations longues ont...

20/11/2014 - Publié par UNION BANCAIRE PRIVEE (LUXEMBOURG) SA

Actions / Avis d'experts