Les Small Caps n’ont pas fini de surperformer !

05/06/2014 - Publié par AMILTON ASSET MANAGEMENT dans Marché Actions

Les Small Caps n’ont pas fini de surperformer !

Après une performance de +12,2% pour le CAC Mid & Small et de +17,5% pour le CAC Small contre un CAC 40 à +5,2% depuis le début de l’année, certains investisseurs commencent à s’interroger sur le potentiel des Small & Mid Caps sur les prochains mois. Si l’indice CAC Mid & Small, représentatif des petites et moyennes valeurs françaises, semble en effet avoir marqué une pause en mars et en avril, il termine le mois de mai sur un nouveau plus haut historique.

Selon Harry Wolhandler (photo), gérant du fonds Amilton Small Caps, la surperformance des petites et moyennes valeurs par rapport aux grandes capitalisations n’est pas liée à un quelconque effet de saisonnalité ou de positionnement dans le cycle boursier, « il s’agit bien d’un phénomène structurel ». Sur les dix dernières années, le CAC Mid & Small affiche en effet une performance annualisée de +9,4% par an, contre +2,1% seulement pour le CAC 40. (Source : Thomson Reuters au 30/05/2014)

Cette classe d’actifs nécessite en revanche une expertise spécifique, difficilement réplicable pour un investisseur particulier. Il est recommandé d’y investir via des fonds spécialisés afin de minimiser les risques propres à cette classe d’actifs.

Quelles raisons expliquent une telle surperformance ?

Par définition, les petites valeurs recèlent un potentiel de croissance supérieur aux grandes capitalisations. Elles exploitent souvent des marchés de niche et témoignent d’une flexibilité plus importante pour s’adapter au contexte économique. La reprise des opérations de fusions-acquisitions représente également un facteur de soutien sur cette classe d’actifs, qui regorge de cibles privilégiées par les grandes entreprises en recherche de croissance.

Les investisseurs apprécient la clarté du business model des sociétés et la lisibilité de leurs activités, contrairement à certains conglomérats du CAC 40 plus difficilement compréhensibles. Par ailleurs, l’actionnariat souvent familial se traduit par un management impliqué, visionnaire et accessible.

La classe d’actifs des small caps constitue un vivier riche de thématiques porteuses avec une diversification sectorielle élevée et en constante régénération grâce aux introductions en Bourse. La faible couverture des analystes sell-side constitue une source d’opportunités considérable pour les gérants spécialisés.

L’équipe de gestion d’Amilton AM reste positif sur le marché actions et plus particulièrement sur les petites et moyennes capitalisations qui bénéficient du soutien du nouveau dispositif PEA-PME dans un contexte de reprise économique, d’amélioration de la visibilité et de retour de l’appétit pour le risque des investisseurs.

Quels sont les facteurs à prendre en compte ?

La recherche de la performance à long-terme sur cette classe d’actifs passe notamment, selon Harry Wolhandler,  par le suivi des rotations sectorielles imposées par le marché en fonction de la situation macro-économique et du cycle boursier.

Le gérant considère en effet que malgré les qualités intrinsèques que peut présenter une société, il est nécessaire de rester à l'écart des valeurs opérant sur les thématiques qui ne bénéficient pas d'un contexte économique favorable.

Il pilote ainsi son allocation thématique et sectorielle par une approche « Top-down », puis sélectionne ensuite les valeurs qui présentent les meilleures qualités fondamentales, en appuyant ses décisions sur une forte compétence en analyse financière et un suivi permanent de la vie des sociétés, à travers des contacts fréquents avec le management des entreprises et les analystes spécialisés.

La gestion dynamique s’impose ensuite comme un important moteur de performance, réalisé à travers des arbitrages tactiques des positions en fonction des mouvements de marchés.

La gestion des risques encourage la diversification et le maintien d'une bonne liquidité des lignes pour atténuer la volatilité du portefeuille. Par exemple, le fonds Amilton Small Caps est régulièrement investi sur plus de 80 valeurs, avec des pondérations de l’ordre de 3% à 4% maximum et 90% du portefeuille peut être liquidé en moins de 5 séances boursières.

Amilton Small Caps, un positionnement spécifique dans sa catégorie

Le processus de gestion mis en œuvre confère au fonds Amilton Small Caps un positionnement spécifique au sein de sa catégorie dans la mesure où il cherche à bénéficier de la surperformance structurelle des small caps en minimisant significativement les risques inhérents à cette classe d’actifs.

Le fonds a fêté son sixième anniversaire en février de cette année et affiche depuis sa création l’un des meilleurs couples rendement-risque de sa catégorie (1). Depuis février 2008, le fonds réalise une performance de +91% avec une volatilité de 12%, contre une performance de +42% et une volatilité de 19% pour le CAC Mid & Small.

 

Note : Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

(1)     Classement Sharpe Ratio catégorie Morningstar Actions France Petites et Moyennes Capitalisations du 20/02/2008 au 30/05/2014

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
AMILTON SMALL CAPS AMILTON ASSET MANAGEMENT Harry WOLHANDLER Actions France 65.35 M€ 3.91 % 5.13 %

Articles similaires

UNION MID CAP: UN FONDS CM-CIC POUR JOUER ...

Union Mid Cap est un fonds qui investit dans les valeurs moyennes de la zone euro dont la capitalisation boursière se situe principalement entre...

04/06/2014 - Publié par CM-CIC ASSET MANAGEMENT

Actions / Vie des fonds

KBL RICHELIEU : NOUVEL ÉLAN ET NOUVEAU G?...

Créé en mai 2000, Richelieu Spécial, fonds phare de KBL Richelieu Gestion, bien connu des partenaires CGPI et des professionnels de la place, a...

27/09/2016 - Publié par KBL RICHELIEU GESTION

Actions / Vie des fonds