Les publications de résultats : un catalyseur positif

28/07/2015 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS dans Marché Allocations d'actifs

Les publications de résultats : un catalyseur positif

Les marchés ont retrouvé un peu de calme ou plus exactement la volatilité liée à la Grèce a nettement baissé d’intensité. Désormais, les marchés financiers devraient plutôt suivre les évolutions micro-économiques à savoir les publications des résultats des entreprises. Dans une première lecture, ceux-ci semblent corrects en Europe puisque plusieurs éléments favorables ont agi sur ce semestre : baisse des matières premières, euro un peu plus faible qui soutient les exportations, et enfin poursuite des mesures de restructurations qui contribuent à un levier sur les marges des entreprises. Ces facteurs ont créé un puissant soutien boursier dans un contexte de valorisation acceptable. C’est plutôt du côté des Etats-Unis que la conjoncture est plus compliquée, d’où un marché US peut être plus fragile que le marché européen au cours de cet été.

 

La semaine dernière les indices européens ont terminé en repli : le Stoxx600 recule de 2.72%, le CAC40 de 1.31% et le DAX de 2.79%. Les marchés américains ont été aussi en baisse puisque le Dow Jones est à - 2,44%, le Nasdaq à -1,39%. Le Nikkei a fini presque stable à - 0,27%. Les marchés ont également été marqués par une forte chute du prix des matières premières, par la volatilité de l’EUR/USD et aussi par un impact très négatif du marché chinois qui continue ce lundi.

Le cas grec est loin d’être résolu, les négociations s’annoncent difficiles

Lundi, les banques grecques ont rouvert après 3 semaines de fermeture. Les seuils de retrait ont été modifiés par le gouvernement à 420€ /semaine (vs 60€ /jour précédemment). Au cours de la semaine, la BCE a relevé le plafond de l’ELA accordé aux banques, de 900M€ à 91Md€, en signe de bonne foi vis-à-vis des négociations futures sur un troisième plan d’aide international. S&P a aussi augmenté sa perspective sur le pays à stable (vs négative précédemment), suite à l’accord entre Athènes et ses créanciers. Alexis Tspiras a organisé un vote en fin de semaine au Parlement  afin de faire approuver le premier plan de réformes. Les députés ont voté favorablement avec 230 voix pour sur 300 au total. Athènes espère boucler les négociations avec ses créanciers d’ici le 20 août prochain en échange de ces nouvelles réformes. Selon l’institut grec de conjoncture, Athènes connaitra une baisse de 2% à 2.5% de son PIB en 2015 (contre +1% prévue initialement) en raison de l’impact du contrôle des capitaux sur la consommation, l’investissement et les exportations. La prochaine négociation s’annonce tout aussi difficile que les précédentes sinon plus, les discussions doivent porter sur un troisième plan d’aide de 80 Md€ pour les 3 prochaines années. Les échéances les plus proches sont les suivantes : la Grèce doit rembourser 3,5 Md€ à la BCE le 20/08 et en septembre 1,5 Md€ au FMI plus 1,4 Md€ de bons du trésor. Enfin en décembre, c’est plus de 11 Md€ qui devront être payés à différents créanciers. Ces discussions, aussi bien d’un point de vue politique qu’économique vont être très difficiles. Les créanciers souhaiteraient contrôler les données fournies par les ministères ce que le gouvernement refuse pour l’instant. Plus grave, le FMI demande toujours aux créanciers de s’engager sur une renégociation de la dette, alors que beaucoup de pays européens dont l’Allemagne refusent cette alternative. Les négociations vont aussi porter sur le calendrier de mise en œuvre des réformes sur les trois prochaines années et sur l’évaluation des besoins financiers grecs, on parle d’un nouveau plan d’aide nécessaire de l’ordre de 85 Md€, et ceci avant le 20 Août. Bref, l’été pourrait être encore assez chaud sur ce dossier.

Des publications d’entreprises plutôt bonnes en Europe

Les publications des résultats amènent un peu de volatilité mais ils se situent plutôt à de bons niveaux en Europe puisque plus de 20% des entreprises du Stoxx600 ont publié leurs résultats et 63% d’entre elles ont dépassé les attentes de profits. Ainsi les résultats de Dassault Aviation, d’Unilever ou encore de Plastic Omnium ont été excellents (résultat net en hausse de 31% pour Plastic, EBITDA en hausse de 34% pour Dassault); A contrario, SES et Aggreko ont annoncé des avertissements sur résultats (baisse des perspectives de revenus et bénéfices pour l’année). Aux Etats-Unis, 52% des entreprises américaines ont dépassé les attentes de chiffre d’affaires alors que la moyenne depuis 2002 se situe autour de 61%. L’impact du renforcement du dollar explique cette déception. Le secteur Technologique a souffert en milieu de semaine, en raison des publications décevantes d’ Apple (-3.44%) avec des ventes d’Iphones sous les attentes et de mauvais chiffres en Chine. Microsoft a publié des ventes décevantes de Windows et une provision de 7.5Md$ liée à l’acquisition de l’activité téléphonie mobile de Nokia. Amazon et Visa ont publié de très bons résultats, largement au dessus des attentes.

 

En conclusion, nous venons d’assister à une légère consolidation des marchés un peu partout dans le monde. Ce mouvement est probablement salutaire après la très forte hausse des semaines précédentes. Le fondamental reste de notre point de vue assez favorable du côté des publications des entreprises et une grosse partie va encore arriver cette semaine. Nous ne serions pas surpris d’assister à une reprise haussière au cours du mois d’août, avant une nouvelle pause en septembre. Il faudra toutefois que les craintes liées à une possible crise financière en Chine se dissipent rapidement, car si on a eu du mal à gérér le cas grec, il en serait tout autre de l’implosion du modèle financier chinois.

Articles similaires

UNE LECTURE DE PLUS EN PLUS DIFFICILE POUR...

Même si les performances boursières hebdomadaires ont été relativement modérées pour la plupart des indices, avec des progressions et des baisses,...

15/03/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

TENTER DE COMPRENDRE LES MOUVEMENTS ACTUELS

Les explications qui permettent de justifier la perte de 400 points sur le CAC 40 en neuf journées (soit plus de 8%) ne sont pas évidentes. La...

16/12/2015 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Allocations d'actifs / Commentaires de marché