Les PME françaises peuvent dormir sur leurs deux oreilles, on a notre KFW !

18/10/2012 - Publié par GSD GESTION dans Marché Actions

Les PME françaises peuvent dormir sur leurs deux oreilles, on a notre KFW !

La future banque publique d'investissement (BPI) est née. Cette structure est issue de la fusion d’Oseo, CDC Entreprises, FSI, UbiFrance et aura "une force de frappe" de 42 milliards d'euros pour financer les petites et moyennes entreprises et sociétés de taille intermédiaire prometteuses. Cette somme se répartira en "une capacité de 20 milliards d'euros en prêts, 12 milliards de capacité en garanties et 10 milliards d'euros de capacité d'investissement en fonds propres sur le quinquennat. Celle-ci sera présidée par l’actuel patron de la CDC Jean-Pierre Jouyet, ex-patron de l’AMF et pilotée par le n°2 de Cap Gemini, Nicolas Dufourcq.

 

L’immobilier rit et la High Tech (IBM -5%, Intel -3%, CheckPoint -13%...) pleure aux Etats-Unis sous le coup des réductions des investissements informatiques des entreprises et du monde bancaire qui s’affichent dans les publications trimestrielles. Au final, Wall Street termine sous anesthésie malgré les excellentes statistiques, si elles ne sont pas révisées comme chaque fois, du secteur immobilier, dans l’attente du vendredi des 3 sorcières, et surtout à l’approche de son zénith annuel à moins de 1% de ses plus hauts absolus de l'automne 2007, merci Obama pourrait dire le camp démocrate.

 

En Europe, l'Allemagne a préparé le terrain à la réunion d’aujourd’hui et de demain en cherchant à imposer l’idée auprès de ses partenaires européens que la priorité est au contrôle des budgets nationaux par une autorité centrale à Bruxelles tel qu’un commissaire aux Affaires monétaires qui disposerait de vastes pouvoirs sur les budgets nationaux, une idée soutenue par A. Merkel. Tandis que les autres partenaires européens y sont opposés et souhaiteraient plutôt, contrairement à l’Allemagne opposée, la mise en place rapide d'un régulateur bancaire unique en Europe. La France et d'autres pays du sud de l'Europe veulent que le nouvel organe de régulation soit opérationnel dès janvier, notamment car cela permettrait au MES de commencer à recapitaliser directement des banques en difficulté, Berlin jugeant que la date butoir fixée à janvier par ces mêmes partenaires lors d'un sommet en juin était irréaliste. Pas facile de marier les 2 priorités : sachant que l’Allemagne veut préserver son tissu bancaire régional en souffrance d’une supervision globale et que les pays périphériques ne veulent pas se voir imposer un diktat sur sa gouvernance budgétaire et donc sociale.

 

En Asie, la publication du PIB chinois à 7.4% pour le T3 de cette année rend le premier ministre Wen Jibao confiant sur la capacité du pays à atteindre son objectif de 7,5% de croissance sur l'ensemble de l'année. La Chine, moteur de l’économie mondiale se stabilise, avec ce 7ème trimestre consécutif de ralentissement, et précise que les mesures prises pour faire baisser les prix de l'immobilier ne seraient pas levées.

 

Il s'agit du niveau le plus bas depuis la crise financière mondiale au premier trimestre 2009, lorsqu'il avait été de 6,6%. Ces chiffres de la croissance sont les derniers publiés avant un congrès crucial du Parti communiste en novembre qui doit voir une nouvelle génération de dirigeants accéder au pouvoir. Ils devraient permettre aux dirigeants en place depuis une décennie de partir la tête haute, l'économie nationale ayant avancé sous leur mandat du sixième au deuxième rang mondial.

 

 

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
ENERGY VALUE GSD GESTION Jacques GAUTIER Actions Energie 1.65 M€ 11.59 % -5.72 %
GSD PATRIMOINE GSD GESTION Obligations Mixtes Moyen Terme 17.47 M€ 4.03 % 2.16 %
GSD FRANCE GSD GESTION Jacques GAUTIER Actions France 4.06 M€ -5.60 % -10.23 %

Articles similaires

LE POINT MENSUEL DE L'ÉCONOMIE : RETOUR A...

Retour aux fondamentaux   Etats-Unis : Regain d’incertitudes sur l’économie   Les statistiques les plus récentes continuent de mettre en...

23/10/2012 - Publié par GROUPAMA ASSET MANAGEMENT

Actions / Commentaires de marché

LA FRANCE A LA COTE…

Une des conséquences des déboires de PIIGS fait qu’une fois de plus la France, toujours considéré comme marché refuge (quelque chose me dit que...

16/10/2012 - Publié par GSD GESTION

Actions / Commentaires de marché