Les marchés obligataires n'ont pas fait de pause…

Par Karamo KABA, Directeur des études économiques – 31 octobre 2016

03/11/2016 - Publié par ECOFI INVESTISSEMENTS dans Marché Allocations d'actifs

Les marchés obligataires n'ont pas fait de pause…

 

 

Décidément, les investisseurs ne savent plus à quel Saint se vouer à en juger par l’évolution en dents de scie des marchés obligataires depuis début octobre. Après une semaine de répit, les rendements des taux sont repartis une nouvelle fois à la hausse.

 

Cette nouvelle poussée fait suite aux propos du gouverneur de la Banque d’Angleterre. Interrogé mardi par une Commission parlementaire, Mark Carney a rappelé que la politique monétaire ne pouvait pas tout accomplir. Si ce genre de propos dans la bouche d’un banquier central n’a rien de nouveau, ils ont cependant contribué à créer de nouvelles tensions. Le rendement du taux à dix ans au Royaume-Uni s’est ainsi apprécié de 17,3 points de base sur la semaine pour atteindre son plus haut niveau depuis le Brexit. Un bond similaire a été enregistré en Allemagne (+16,1 centimes, à 0,17%, un pic depuis le 27 mai) et aux Etats-Unis (+11,21 points de base, à 1,85%). Même le Japon, où l’inflation est pourtant ressortie négative pour le sixième mois de suite, a suivi la tendance mondiale.

 

Ce contexte obligataire, renforcé par les rumeurs de départ anticipé de Mark Carney de la tête de la Banque d’Angleterre, a nui à la performance des actifs risqués. L’indice MSCI Monde a ainsi cédé 1,13% sur la semaine, pénalisé par la mauvaise performance des indices américains (S&P 500 +0,69%) et émergents (-1,61% sur la semaine). La sous-performance des Etats-Unis par rapport à l’Europe (-0,05% pour l’EuroStoxx) et au Japon (+1,52% pour le Nikkei) peut aussi s’expliquer par l’impact des « profit warning » de quelques poids lourds comme Caterpillar, 3M ou Apple.

 

Les bourses du monde émergent semblent avoir été pénalisées par le plongeon des cours du pétrole (-4,06% pour le Brent) et surtout par la poursuite de l’appréciation du taux de change effectif du dollar et le spectre d’une hausse rapide des taux longs américains. Nous avons déjà attiré à plusieurs reprises l’attention de nos clients sur le caractère potentiellement dangereux d’un tel cocktail pour les entreprises des pays émergents dont l’endettement en dollars dépasse le seuil de 10 000 milliards de dollars. D’où notre faible exposition à ces marchés.

 

Plusieurs pays, à l’image de la Chine, vont chercher à contrer ces effets en dévaluant leur devise. Le yuan chinois, qui s’est ainsi déprécié de près de 1,6% en octobre, pourrait connaître d’autres baisses, avec une possibilité de déstabilisation des marchés financiers. En effet, après le rebond de la croissance aux Etats-Unis (+2,9% au troisième trimestre) et une accélération à venir des prix, la Réserve fédérale devrait augmenter ses taux directeurs d’ici la fin de l’année, le 14 décembre prochain selon toute vraisemblance. Dans ces conditions, la « guerre des changes » que redoutent les investisseurs pourrait regagner en intensité.

 

Rendez-vous lundi prochain…

 

Source : Ecofi Investissements, au 28 octobre 2016.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Document non contractuel. Le présent document contient des éléments d’information, des opinions et des données chiffrées qu’Ecofi Investissements considère comme exacts ou fondés au jour de leur établissement en fonction du contexte économique, financier ou boursier du moment. Il est produit à titre d’information uniquement et ne constitue pas une recommandation d’investissement personnalisée.

Articles similaires

LE PÉTROLE EST PRIS ENTRE 2 FEUX

LA CITATION DE LA SEMAINE   « Ce n’est pas tant que des temps difficiles arrivent ; le changement qu’on observe est essentiellement que les...

09/05/2016 - Publié par ACTIS ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

UN BESOIN DE SE RASSURER EN ATTENDANT L'IN...

A la différence de l’année dernière, ce mois d’août n’aura pas été marqué par une baisse tant redoutée des marchés financiers. A deux jours de la...

29/08/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Allocations d'actifs / Commentaires de marché