Les investisseurs resteront sur leurs gardes...

11/09/2012 - Publié par GSD GESTION dans Marché Allocations d'actifs

Les investisseurs resteront sur leurs gardes...

Après l’euphorie boursière insufflée par Mario Draghi, le patron de la BCE, en fin de semaine dernière, on a besoin de quelques épouvantails pour « se ressaisir », au premier rang desquels on retrouve :

  • La Grèce ces jours-ci avec la troïka des créanciers de la Grèce qui a demandé hier au gouvernement grec d'intensifier ses efforts pour finaliser d'ici la fin de la semaine les nouvelles économies budgétaires de plus de 11,5 milliards. Entre 2,5 et 3 milliards d'euros restaient à finaliser sur l'ensemble des mesures d'économie budgétaire, dont le montant pourrait atteindre jusqu'à 13,5 milliards. Les économies se succèdent mais l’arme à récolter des impôts est toujours en voie d’apparition…
  • Demain, la cour constitutionnelle allemande de Karlsruhe, la même dont Christine Lagarde avait dit en son temps, si vous reprenez une fois de plus le terme, je quitte la salle. Pour information, l'institution examine depuis début juillet six plaintes visant à bloquer la ratification du MES, second étage de la fusée de l’opération Restore hope en zone euro, destiné à recapitaliser directement les banques et acheter des obligations sur les marchés primaire et secondaire, est considéré comme un outil crucial dans la résolution de la crise de la dette.
  • Le verdict éprouvera l'autorité de la Cour, et surtout celle d'Andreas Vosskuhle, à 48 ans le plus jeune président de l'histoire de l'institution, un homme pragmatique qui devra trouver le juste équilibre entre l'importance théorique du dossier et ses implications politiques et économiques, à la suite du discours de Draghi Potter. Son influence, sous la pression du marché d’une part et de l’opinion allemande d’autre part, sera très utile pour réconcilier tout point de vue divergent entre les huit juges "au tempérament de diva" du Tribunal constitutionnel. Le principe selon lequel le parlement a l'autorité suprême est fondamental dans la Constitution post-nazie destinée à garantir que les Allemands ne perdront jamais plus leurs droits démocratiques.

On imagine mal, comme évoqué récemment, comment un tel verdit pourrait être contraire à la dynamique engagée en vue de la reconstruction malgré cela, les investisseurs resteront sur leurs gardes jusqu’à la déclaration ultime (à l’image de ce qui vient de se produire avec la BCE). Le même jour, les investisseurs surveilleront le résultat d'une élection générale aux Pays-Bas, mais surtout le début d'une réunion de politique monétaire de deux jours de la Réserve fédérale américaine. On notera que les rendements obligataires se sont « légèrement » tendus de 10 bps sur le 10 ans italiens à 5.09% tandis que les 10 ans espagnol et Portugais continuent à profiter du mouvement de convergence avec des taux plus bas de 27 bps à 5.72 et 8.20 % respectivement.

Rédigé par Christophe Gautier

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
GSD MONDE GSD GESTION Mixtes Mondial Flexible 4.55 M€ 3.62 % 1.14 %
ENERGY VALUE GSD GESTION Jacques GAUTIER Actions Energie 1.65 M€ 11.11 % -7.85 %
GSD PATRIMOINE GSD GESTION Obligations Mixtes Moyen Terme 17.45 M€ 4.02 % 2.15 %
GSD FRANCE GSD GESTION Jacques GAUTIER Actions France 3.98 M€ -5.16 % -10.18 %
GSD EUROPE GSD GESTION Jacques GAUTIER Actions Europe 5.00 M€ -1.83 % -6.40 %

Articles similaires

HERMITAGE GESTION PRIVÉE : QUELLES PERSPE...

Quelles perspectives pour les marchés financiers dans un environnement de taux négatifs et deux mois après le Brexit ? Tout d’abord, nous...

31/08/2016 - Publié par HERMITAGE GESTION PRIVÉE

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

ACTIS AM : L'E-CONOCLASTE N°36

Marchés et décryptage En ces jours de rentrée scolaire, il est bon de faire un point, ranger les gonflables et les sandales, sortir les...

05/09/2016 - Publié par ACTIS ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Commentaires de marché