Les excédents de la discorde

Par Karamo KABA, Directeur des études économiques – 13 février 2017

13/02/2017 - Publié par ECOFI INVESTISSEMENTS dans Marché Allocations d'actifs

Les excédents de la discorde

 

C’est l’une des questions qui passionnent le plus les milieux d’affaires en ce moment, vitale pour certains et fondamentale pour les autres. Jusqu’où ira le président américain dans sa volonté de détricotage des traités commerciaux existants ? Il est fort à craindre que les récents records commerciaux enregistrés par l’Allemagne et la Chine vont inciter Donald Trump à prendre rapidement des initiatives. Si l’on se rapporte à ses propos lors de la campagne électorale, la Chine, sans surprise - comme le Mexique - devrait être mise à l’index. Mais c’est désormais l’Allemagne qui va s’attirer les courroux des locataires de la Maison Blanche. Nous avions eu une première ébauche lors d’une interview aux journaux Bild et Times dans laquelle Donald Trump accusait l’Allemagne de profiter d’un euro « grossièrement sous-évalué ».

Ces propos détonaient du vieux slogan « le dollar c’est notre monnaie, mais c’est votre problème » de John Connally, ancien secrétaire au Trésor de Richard Nixon. Ils étaient surtout en complet décalage avec la traditionnelle bienveillance des Etats-Unis, où près de 50 millions d’habitants ont des origines allemandes, envers la première puissance économique européenne. Confrontée à une défiance des Etats-Unis, une première depuis la fin de la seconde guerre mondiale, l'Allemagne va devoir s’employer à renforcer l'Europe, à un moment où les forces centrifuges ont le vent en poupe. Cela devra passer à court terme par une résolution définitive du problème grec, faute de quoi le « Grexit » deviendra réalité.

Les investisseurs semblent de plus en plus prendre au sérieux un tel scénario, ce qui explique la forte volatilité observée sur les marchés obligataires en Europe cette semaine. En effet, les désaccords de la Troïka sur un nouvel allègement de la dette grecque ont conduit les investisseurs à se retourner vers les émissions jugées comme les plus sûres.

Le rendement du taux à 10 ans allemand a ainsi reculé de 9,2 points de base sur la semaine. La France, souvent considérée comme le « passager clandestin » de l’Allemagne en a un peu profité (-2,3 points de base pour le taux à 10 ans) en dépit de l’indécision sur l’issue de l’élection présidentielle française.

Après une semaine de pause, les marchés actions ont repris le chemin de la hausse (+0,8% pour le S&P 500). Les investisseurs ont été enthousiasmés par un « tweet » du président américain qui promettait, sans donner davantage de détails, une annonce « phénoménale en termes d'impôts » au cours des prochaines semaines. Ce nouveau gazouillis a favorisé le dollar qui s’est fortement apprécié (+0,93% contre toutes les monnaies). La devise américaine a également été galvanisée, notamment par la publication d’indicateurs montrant que l’effervescence du marché de l’emploi n’était pas prête de s’estomper.

 

Rendez-vous lundi prochain…

 

Source : Ecofi Investissements, au 10 février 2017.

Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures. Document non contractuel. Le présent document contient des éléments d’information, des opinions et des données chiffrées qu’Ecofi Investissements considère comme exacts ou fondés au jour de leur établissement en fonction du contexte économique, financier ou boursier du moment. Il est produit à titre d’information uniquement et ne constitue pas une recommandation d’investissement personnalisée.

Articles similaires

L'IMPORTANCE D'UNE APPROCHE RATIONNELLE PO...

  Définition de la finance comportementale De nombreux investisseurs fondent le prix qu’ils sont disposés à payer pour un actif‡ sur l’idée...

14/12/2015 - Publié par M&G INVESTMENT MANAGEMENT LTD.

Allocations d'actifs / Avis d'experts

« CHANGEMENT DE PARADIGME »

Le contexte géopolitique et économique dans lequel nous évoluons depuis un an, nous conduit à changer les repères que nous devrons utiliser pour...

01/12/2015 - Publié par DEGROOF GESTION

Allocations d'actifs / Avis d'experts