Le soutien des banques centrales, une dépendance pour les marchés

Par Valentijn van Nieuwenhuijzen, Directeur de la Stratégie et Responsable MultiAsset chez NN Investment Partners

08/01/2016 - Publié par NN INVESTMENT PARTNERS LUXEMBOURG SA dans Marché Allocations d'actifs

Le soutien des banques centrales, une dépendance pour les marchés

Les marchés ont été de plus en plus volatils durant l’année écoulée et semblent être davantage influencés par le sentiment des investisseurs que par les fondamentaux économiques. Au cours de ces dernières années, les marchés ont développé une dépendance vis-à-vis du soutien des banques centrales. Leurs réactions aux modifications de la politique monétaire sont devenues imprévisibles et souvent spectaculaires et nous en avons eu quelques bons exemples cette année. Le 24 août (“Black Monday”), la bourse chinoise a dégringolé de près de 9% lorsqu’il est apparu que la banque centrale chinoise n’envisageait pas d’adopter rapidement de nouvelles mesures de stimulation après avoir promis des centaines de milliards de dollars à cet effet plus tôt dans l’année. Ceci a provoqué une onde de choc qui a touché l’ensemble des bourses internationales, y compris en Europe et aux ÉtatsUnis. Ce jour-là, à l’ouverture, l’indice Dow Jones a concédé 1.000 points, ce qui correspond au repli le plus prononcé qu’il ait jamais enregistré.

 

Le dernier exemple remonte au 3 décembre, lorsque le président de la Banque Centrale Européenne, M. Mario Draghi, a annoncé des mesures de stimulation supplémentaires pour soutenir l’économie et l’inflation de la zone euro. Pour les marchés, le président de la BCE était entre-temps devenu “Super Mario”, le banquier central ayant prouvé qu’il était capable de dépasser les attentes déjà élevées des marchés. En septembre et en octobre, Draghi avait fait allusion à un “QE2”, une prolongation du programme de rachat d’obligations de la BCE, notamment pour contrer la menace potentielle que constituaient les problèmes de la Chine pour l’économie de la zone euro. Les marchés anticipaient par conséquent un ambitieux programme de stimulation additionnel lors de la réunion de la BCE de décembre. Cette fois, Super Mario a déçu car ses mesures sont restées en deçà des attentes consensuelles des marchés. Les bourses se sont dès lors repliées, le taux de change de l’euro s’est apprécié et, surtout, les taux des obligations d’État ont fortement augmenté. En l’espace de quelques heures, le taux des obligations allemandes à 10 ans a progressé d’environ 20 points de base, affichant une hausse de presque 50%!

 

Il est évident qu’un contexte si volatil constitue un défi majeur pour les investisseurs. À plusieurs reprises, nous avons constaté que les banques centrales avaient des difficultés à communiquer leurs intentions aux marchés. Il n’est pas improbable que de nouveaux exemples suivent. En ce qui concerne la gestion du risque des portefeuilles, cette perspective souligne l’importance d’une répartition des actifs dynamique, impartiale et reposant sur de bonnes informations. Eu égard aux accès de volatilité susmentionnés, de plus en plus d’investisseurs choisissent de confier leurs décisions en matière de répartition des actifs à des équipes multi-asset spécialisées.

 

Étant donné que les attentes d’assouplissement de la politique de la BCE étaient incorporées dans les cours obligataires, nous avons décidé de sous-pondérer le papier d’État allemand au sein de nos portefeuilles multi-asset dès le mois de novembre. Durant les semaines qui ont suivi, nous avons également réduit le risque en adoptant une pondération neutre des actions et des obligations risquées. Les divergences entre la politique de la BCE et celle de la Fed -quoique bien communiquées aux marchés- sont de plus en plus grandes. Les annonces des deux banques centrales qui ont affecté les marchés en décembre, combinées à la liquidité inférieure qu’à l’accoutumée, nous ont incités à adopter une répartition des actifs relativement prudente à l’approche de la fin de l’année.

 

Avertissement Légal

Les éléments contenus dans ce document ont été préparés dans un but exclusivement informatif et ne constituent pas une offre, ni un prospectus, une invitation ou une recommandation personnalisée appelant à négocier, à acheter ou vendre un produit d'investissement quel qu’il soit ou à participer à une quelconque stratégie d'investissement. Les investissements peuvent convenir à des investisseurs privés, à la condition qu'ils aient été recommandés par un conseiller dûment habilité, agissant pour le compte de l'investisseur, sur la base d'un contrat écrit. Si une attention particulière a été portée à la rédaction du pré- sent document, son exactitude ou son exhaustivité ne peut faire l'objet d'aucune garantie ou déclaration, implicite ou explicite. Ni NN Investment Partners Holdings N.V., ni ses dirigeants, directeurs ou employés ne peuvent être tenus directement ou indirectement responsables des informations et/ou des recommandations, quelles qu'elles soient, contenues dans le présent document. L'information contenue dans le présent document ne devra jamais être considérée comme un conseil d'investissement comprenant une recommandation d'investissement personnalisée ou comme un avis juridique ou fiscal. Le présent document a été préparé, comme il se doit, avec toute l'attention et tous les soins requis. La présente information ne peut donner lieu à aucun droit. Pour l'obtention de conseils plus spécifiques, veuillez vous adresser à votre conseiller en investissement. Aucune responsabilité, directe ou indirecte, n'est assumée s'agissant d'une perte éventuelle, subie ou encourue par des lecteurs ayant utilisé cette publication pour prendre des décisions. Les investissements sont soumis à des risques. Votre investissement peut augmenter ou diminuer et les résultats obtenus dans le passé ne sont pas indicatifs des résultats futurs et ne peuvent être, en aucun cas, considérés comme tels. Tous les produits et tous les instruments financiers mentionnés dans le présent document comportent leurs propres risques et sont régis par une documentation contractuelle spécifique. Chaque investisseur doit prendre connaissance de cette documentation et plus particulièrement au sein de cette documentation de la description des risques attachés à l'investissement, avant de conclure une transaction quelconque.

 

A propos de NN Investment Partners

NN Investment Partners est le gérant d’actifs de NN Group N.V, société cotée en Bourse sur Euronext Amsterdam. Son siège social se situe à La Haye aux Pays-Bas. NN Investment Partners compte plus de 1100 collaborateurs, et gère près de 180 Milliards d’€* (202 Milliards d’USD*) dans 16 pays, en Europe, en Asie, au MoyenOrient et aux Etats-Unis, pour le compte de tous types d’investisseurs, qu’ils soient institutionnels ou particuliers. NN Investment Partners met en œuvre sa recherche et ses analyses internes, ses équipes implantées à travers le monde, ainsi que sa gestion des risques, pour offrir un large éventail de stratégies, de supports d’investissement, et de services de conseil dans toutes les principales classes d’actifs et styles d’investissement. Pour plus d’information : www.nnip.com A compter du 7 avril, ING Investment Management est devenu NN Investment Partners. NN Investment Partners fait partie de NN Group N.V., une société cotée en Bourse. NN Group est actuellement détenu à 25,8% par ING Group. (net d’actions propres).Le Groupe ING a l’intention de céder le reste de ses parts dans le Groupe NN avant le 31 décembre 2016, ce qui correspond à l’agenda qui a été accepté par ING auprès de la Commission Européenne.

*Données au 30 septembre 2015

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

POINT DE GESTION - GAMME CPR CROISSANCE

Pourriez-vous rappelez brièvement les principales caractéristiques de la gamme CPR Croissance ?  La gamme CPR Croissance, gérée depuis 1997 par...

02/02/2016 - Publié par CPR ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Avis d'experts

2016 DANS LA LIGNÉE DE 2015 ?

2015 fut une année compliquée sur les marchés financiers et l’allocation d’actif en général avec une volatilité en hausse sur les principales...

14/01/2016 - Publié par DEGROOF GESTION

Allocations d'actifs / Avis d'experts