Le potentiel des actions européennes se confirme

L'analyse de Vega IM

29/06/2015 - Publié par VEGA INVESTMENT MANAGERS dans Marché Actions

Le potentiel des actions européennes se confirme

Depuis le mois de mai, après un début d’année spectaculaire, les marchés d’actions européens sont marqués par un accroissement de la volatilité et une consolidation des principales places financières. Cette remontée du risque signe-t-elle la fin de l’alignement inédit des planètes (baisses des taux, du pétrole et de l’euro) ? Ou s’agit-il, comme nous le pensons, d’une respiration normale après une phase de progression importante ? Notre gestion actions et taux européens, régulièrement récompensée en termes de performances et de maîtrise de la volatilité, s’appuie sur l’analyse approfondie et permanente des secteurs économiques. La voici résumée pour vous.

Sélectivité Accrue
La dynamique en faveur des actions est toujours favorable. Mieux, les marchés européens devraient reprendre leur marche en avant. Le mouvement de réallocation en faveur de l’Europe, engagé depuis la mise en place par la BCE de sa politique de Quantitative Easing (Q.E.), devrait se poursuivre au minimum jusqu’à son terme envisagé de septembre 2016, d’autant que le momentum, sans être négatif, apparait moins favorable aux États-Unis.
Mais les investisseurs vont renouer avec une plus grande sélectivité. En effet, les réallocations notamment entre les États-Unis et l’Europe se sont faites dans une certaine indifférenciation, les Américains arbitrant leur propre marché pour se positionner sur des fonds indiciels ou des trackers tandis que les Européens privilégiaient les secteurs défensifs réputés plus stables.

Croissance Toute
Les valeurs de croissance cycliques, comme les médias et les valeurs bancaires, sont rendues plus attractives par l’amélioration des perspectives de croissance en Europecouplée au maintien des taux d’intérêts à des niveaux historiquement bas. Et preuves du retour à un certain optimisme dans la zone euro : la hausse des encours de crédit des banques en mai pour le 3e mois consécutif, le rebond des ventes de détail dans les pays
du Sud et la bonne tenue des exportations qui profitent de la baisse de l’euro.


Entreprises Prêtes
La perception des investisseurs quant à la sur ou sous-évaluation du prix des actions a changé. En effet, comme nous l’anticipions, le cycle prolongé de faible croissance a conduit les entreprises européennes à orienter leurs efforts vers la préservation de leurs marges, souvent au travers d’importantes restructurations. Dans de nombreux secteurs, ceci a conduit à un renforcement des situations oligopolistiques par activité ou par zone géographique et à l’élimination des intervenants marginaux. Le niveau
très bas des taux, en diminuant les charges d’intérêt, renforcera aussi leur potentiel.
Conséquence : une meilleure compétitivité des acteurs majeurs. Et le rattrapage est important puisque les profits cumulés des sociétés européennes est encore 35 % inférieur à leur sommet d’avant la crise.

En conclusion, alors que la situation grecque accroit à court terme la volatilité sur les marchés au rythme des différentes rumeurs, l’amélioration des bénéfices par actions des entreprises devrait se prolonger, liée à la fois à la confirmation de la croissance européenne et à la reprise du crédit, mais également à notre anticipation de la multiplication des opérations financières de rachat d’actions et de fusions & acquisitions.

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
ELITE 1818 MONDE MULTI SECTEURS VEGA INVESTMENT MANAGERS Actions Monde 27.30 M€ 2.48 % 1.03 %

Articles similaires

EUROPE : VERS UN RÉGIME SANS GRÈCE?

A l’heure où nous écrivons ces lignes il est difficile de se prononcer sur le dénouement de l’imbroglio grec. Ce feuilleton tragi comique, qui n’a...

08/07/2015 - Publié par AMPLÉGEST

Actions / Analystes et économistes

LA LETTRE D'EDOUARD CARMIGNAC

La vive hausse des bourses européennes en ce début d’année a de quoi rendre songeur. La mise en place d’une politique de reflation monétaire...

22/04/2015 - Publié par CARMIGNAC GESTION

Actions / Analystes et économistes