Le nouveau Fonds de CALAO FINANCE : Le FIP CORSE DEVELOPPEMENT

Entretien avec Eric Gaillat, Associé - Cofondateur de CALAO FINANCE

16/10/2015 - Publié par OPCVM360 dans Marché Capital investissement

Le nouveau Fonds de CALAO FINANCE :  Le FIP CORSE DEVELOPPEMENT

Tout d’abord pourquoi un FIP Corse a-t-il une aussi forte réduction d’IR ?

La réduction d’impôt sur le revenu, obtenue par un investisseur dans un FIP Corse est bien supérieure à celle des FCPI/FIP classiques : 38% au lieu de 18%, soit le double. Cette différence s’explique par la concentration réglementaire des investissements sur cette seule région.

Pourquoi avoir créé ce Fonds ?

Nous étudions en permanence des dossiers d'investissement sur l'ensemble du territoire et la Corse ne fait pas exception. En effet, notre politique d'investissement cible des PME évoluant sur plusieurs secteurs bien présents en Corse, l'Art de Vivre et le Digital Media, ce dernier étant d’ailleurs bien adapté à une économie insulaire. Rappelons aussi que la Corse bénéficie d'une situation économique plutôt favorable depuis quelques années.

Comment avez-vous procédé ?

Par rapport à la mise en place d’un Fonds régional dédié, il était nécessaire au préalable de valider la profondeur du marché des PME corses, au regard des dispositifs de financement existants. Ainsi, nous avons étudié l’écosystème, avec notamment le concours du CREDIT AGRICOLE DE CORSE, opérateur bancaire régional corse incontournable. 

Vous parlez du CREDIT AGRICOLE DE CORSE dans votre dispositif, quel est son rôle ?

Le CREDIT AGRICOLE DE CORSE nous a donc accompagné dans nos réflexions sur la création d’un FIP Corse et s’est naturellement déclaré disposer à nous apporter son soutien à deux niveaux : à la fois en tant que membre du comité de suivi des investissements du Fonds et aussi en proposant le Fonds à ses clients insulaires. Pour nous, le soutien du CREDIT AGRICOLE DE CORSE au FIP Corse Développement, atteste de la pertinence de notre démarche d’investisseur – entrepreneur : nous apportons du financement et du conseil par le biais de nos experts métiers. Ainsi, le CREDIT AGRICOLE DE CORSE, par son soutien, favorise le développement de l’économie corse en générale.

A quoi sert le Comité de suivi du FIP Corse Développement ?

Nous sommes un « investisseur entrepreneur » ce qui signifie que nous apportons du financement et du conseil, pour aider au développement. Nous avons mis en place depuis la création de Calao Finance, le Club Entrepreneurs qui réunit nos participations. Cela leur permet d’échanger entre elles (opportunités de business), ainsi qu’avec des personnalités qualifiées que nous convions lors des réunions sur des sujets techniques (export, intelligence économique, etc.). Les PME du FIP Corse Développement en feront bien sûr partie. Simultanément, le FIP Corse Développement disposera donc de son propre Club baptisé Comité de Suivi, réunissant les PME du Fonds, les experts et différentes personnalités. Cela permettra d’avoir à intervalle régulier, des échanges entre PME et les structures de l’écosystème entrepreneurial régional, intéressées par la démarche du Fonds.

Y- a-t-il suffisamment de PME sur la région ?

Oui, les différentes études économiques indiquent qu’un millier de PME Corses sont éligibles à des FIP, et depuis la création du FIP Corse en 2007, une petite centaine de PME ont été financées ; il y a donc de la marge.

Nous avons ainsi pu valider la faisabilité du projet. En effet, le FIP Corse Développement vise à investir dans environ une quinzaine de PME implantées en Corse, soit moins de 2% de l’univers des PME éligibles, tout en permettant une bonne sélectivité.

Votre approche thématique ne réduit-elle pas le spectre des PME éligibles ?

Non pas spécialement car nos univers thématiques sont justement bien présents en Corse avec, par exemple, le bien-être, l’agro-alimentaire, la distribution spécialisée, l’e-commerce, l’hôtellerie, la gastronomie et les loisirs. Du coté des activités technologiques, cela couvre le digital média, l’efficacité énergétique et les technologies de l’information.

Qu’apportez-vous en plus des Fonds intervenant en Corse ?

Chaque équipe de gestion a sa vision, sa politique d’investissement et de suivi pour ses Fonds. Nous constatons régulièrement que certains de nos confrères investissent dans des PME que nous avions regardées et auxquelles nous n’avions pas donné suite, et inversement. Chacun a sa perception, que ce soit en Corse ou ailleurs sur le territoire. Notre approche sera probablement différente et donc complémentaire de celle de nos confrères.

Votre politique d’investissement pour ce FIP sera différente de celles de vos autre Fonds ?

Non, elle sera identique : l’analyse et le suivi bénéficieront des mêmes méthodes et  de la même implication de notre équipe, avec le soutien de nos experts métiers. Nous serons également tous investisseurs dans le Fonds et avec donc des intérêts en ligne, avec les souscripteurs. C’est juste le cadre fiscal pour les investisseurs qui changent.

Le lancement de ce Fonds n’est-il pas opportuniste de votre part ?

Concernant les cibles sectorielles que nous suivons depuis plusieurs années et qui sont présentes en Corse, non !

Sur le cadre fiscal lié au FIP Corse pour les souscripteurs, oui !

Qui peut souscrire à ce Fonds ?

Tout le monde à partir de 1000 € de souscription, en obtenant 38% de réduction d’impôt sur le revenu 2015, en contrepartie d’une durée de détention de 7 ans minimum, sauf cas de sortie anticipé (décès, invalidité, licenciement). www.calaofinance.com

Avertissement : Ce type de placement ne bénéficie d'aucune garantie ou protection et comporte un risque de perte en capital, limité à l'investissement initial et une durée de blocage minimum de 7 ans, sauf cas légaux de déblocages anticipés.

Propos recueillis par Chris Rhand –OPCVM360 

Fonds associés

Aucun fonds associé à cet article. Si vous souhaitez associer votre fonds à l'article, contactez-nous.

Articles similaires

TRUFFLE CAPITAL OUVRE LE PREMIER INCUBATEU...

Truffle Capital, acteur majeur du capital-risque européen, un des leaders du marché de la gestion de FCPI (Fonds Commun de Placement dans...

18/06/2015 - Publié par TRUFFLE CAPITAL

Capital investissement / Analystes et économistes

PRIVATE EQUITY : LES OPPORTUNITES D’INVE...

Votre organisation a une particularité, elle associe des investisseurs et des experts métiers, Pourquoi ? EG: Effectivement, c’est une équipe...

04/11/2013 - Publié par CALAO FINANCE

Capital investissement / Interviews