Le marché dans tous ses etats

L’été meurtrier

20/07/2011 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS dans Marché Actions

Le marché dans tous ses etats

La première moitié du mois de juillet a été dévastatrice pour les marchés financiers européens en particulier (le
marché US a fait preuve d’une meilleure resistance). La peur d’un défaut grec a ainsi provoqué une panique chez les
investisseurs. Si le CAC a perdu 8,2% depuis le début du mois (arrêté au 18 juillet), les marchés de crédit reviennent
à leurs niveaux de mai 2010, avec une liquidité quasi inexistante. Si les taux grecs à deux ans sont à plus de 35% de
rendement, les taux à 10 ans espagnols et italiens sont à plus de 6% (pour la première fois depuis la création de
l’euro). L’écart entre les taux à 10 ans de la France et l’Allemagne est également à son plus haut historique. Les
valeurs bancaires sont en baisse de 28% depuis leur plus haut de février 2011. En parallèle, les valeurs refuges
(Franc suisse, Yen, Or) s’envolent.
Cette aversion au risque est accentuée par le manque de visibilité – voire la cacophonie – politique qui existe en
Europe où Angela Merkel attise les peurs (en souhaitant ouvrir la boite de Pandore du défaut de la dette grecque)
sous la pression de son opinion publique, contre l’avis de la France et de la BCE.
Les « stress tests » publiés en fin de semaine dernière sur la solidité des banques n’ont absolument pas été pris au
sérieux par les investisseurs… qui considéraient que la méthodologie de ces tests ne prenait pas en compte le risque
d’un défaut souverain.
Cerise sur le gâteau, l’Etat américain peut être en défaut de paiement le 2 août, si un accord entre Républicains (qui
dominent le Congrès) et Démocrates n’est pas trouvé. L’épée de Damoclès d’une baisse de la notation AAA de la
signature américaine se rapproche. Les conséquences pourraient alors être dramatiques (baisse du dollar, économie
américaine en récession, difficultés de financement pour l’Etat américain).
Dans ce contexte pour le moins « détonant », les résultats des entreprises sont relativement bons, notamment pour
certains secteurs (luxe, valeurs industrielles) et traduisent leur adaptation à la nouvelle donne économique mondiale,
en particulier l’essor des pays émergents.
Les investisseurs sont ainsi à la merci des politiques, tant en Europe qu’aux Etats-Unis. Nous pensons que la
raison devrait toutefois l’emporter, car nul ne souhaitera être considéré comme le fossoyeur de l’euro ou de tel
ou tel pays. Les enjeux sont colossaux, comme lors de la crise des subprimes en 2007-2008. Il serait très difficile de
se remettre d’une seconde crise économique et financière en un laps de temps si court.
La politique de gestion de 360 AM est pour le moment de ne pas céder à la panique, mais de dégager des
liquidités afin d’investir sur des titres/obligations particulièrement décotés, lorsque l’horizon sera éclairci. La volatilité
ne devrait pas disparaitre pour le moment.

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
BLUE GAMMA 360 HIXANCE ASSET MANAGERS Véronique CROLARD / Philippe DOUILLET Mixtes Europe Flexible 16.68 M€ 0.73 % 0.03 %
OCTALFA 360 ENJEUX D'AVENIR 360 HIXANCE ASSET MANAGERS Véronique CROLARD Actions Monde 4.27 M€ -19.66 % -17.50 %
OPALE PATRIMOINE 360 HIXANCE ASSET MANAGERS Jean-Noël VIEILLE Mixtes Mondial Equilibre 4.53 M€ -0.35 % -1.14 %

Articles similaires

GRAZIE MARIO !

Notre optimisme de début d’année ne s’est pas démenti au cours du premier trimestre, bien au contraire. L’alignement des planètes en Europe,...

08/05/2015 - Publié par COGÉFI GESTION

Actions / Commentaires de marché

VOLKSWAGEN - L'ISR A PERMIS D'ÉVITER UNE ...

Le 18 septembre 2015, l’Agence américaine de protection de l’environnement a révélé que le groupe Volkswagen a équipé certains de ses véhicules...

08/10/2015 - Publié par CEDRUS ASSET MANAGEMENT

Actions / Commentaires de marché