Le Japon passera à la vitesse supérieure en 2015

L'analyse de Shogo Maeda, Responsable de la gestion actions japonaises

01/12/2014 - Publié par SCHRODER INVESTMENT MANAGEMENT (CH) AG dans Marché Actions

Le Japon passera à la vitesse supérieure en 2015

Le Premier ministre Shinzo Abe a reporté la hausse prévue de la TVA et organisé des élections législatives anticipées. Même si ces décisions ont entraîné un regain de volatilité sur les marchés, plusieurs facteurs positifs - favorables aux marchés d'actions - continuent, selon nous, d’opérer.

Le report de la nouvelle hausse de la TVA, initialement prévue en octobre 2015, survient alors que la croissance de l'économie japonaise est négative.
L'organisation d'élections anticipées pour la chambre basse du Parlement s'inscrit dans un effort concerté visant à obtenir l’adhésion de l'opinion publique sur le report de la hausse de la TVA, et plus globalement sur les « Abenomics ».

Les élections auront lieu le 14 décembre et Shinzo Abe s'engage à exposer à la population nippone les mesures qu’il s’apprête à mettre en place pour redynamiser l'économie nationale. La hausse de la TVA de 8 % à 10 % sera repoussée à avril 2017 afin de laisser plus de temps aux « Abenomics » de produire les effets escomptés, et le Premier ministre a déclaré qu'aucun autre report ne sera effectué.

Son discours de mardi soir a été bien accueilli et Shinzo Abe devrait emporter la majorité. Selon nous, rien ne justifie l'organisation d'élections anticipées, à l’exception de motivations purement politiques liées au calendrier. Shinzo Abe détient, en effet, la majorité aux deux chambres (haute et basse). Les autres sources d’inquiétudes sont, selon nous, les incertitudes qui demeurent à l'approche du 14 décembre, ainsi que le retard pris dans le déploiement de la stratégie de croissance d'Abe. Cela
étant, si Shinzo Abe remporte les élections, son parti bénéficiera alors de quatre années de stabilité politique. Malgré tout, nous pensons qu'il est impératif qu'il se concentre sur la politique économique et qu'il mette véritablement en place sa stratégie de croissance dans les années à venir.
La décision de reporter la hausse de la TVA peut s'expliquer par les chiffres du PIB nettement inférieurs aux attentes au troisième trimestre, ainsi que par les statistiques décevantes concernant les dépenses des ménages. Les deux trimestres consécutifs de croissance négative du PIB, depuis la
hausse de la TVA en avril dernier, ont créé la surprise.

La décision de Shinzo Abe de reporter la prochaine hausse de la TVA permet d’accorder le temps nécessaire pour mesurer les bénéfices de la hausse des salaires au cours des deux prochaines années. L’économie japonaise devrait ainsi, selon nous, passer à la vitesse supérieure en 2015. Les difficultés liées à la dette souveraine et l’interruption éventuelle du programme d'assouplissement monétaire massif de la Banque du Japon (BOJ) peuvent sembler problématiques pour l'économie

Articles similaires

LE JAPON SE PREPARE A L’AUGMENTATION DE ...

  Après les débuts prometteurs du projet d'Abénomie destiné à sortir l'économie japonaise d'une déflation longue de plusieurs décennies,...

28/03/2014 - Publié par PETERCAM (LUXEMBOURG) SA

Actions / Avis d'experts

LE NÉCESSAIRE RÉÉQUILIBRAGE DE LA CHINE

D’une certaine façon, l’expansion de la Chine a été trop belle pour être vraie. Son économie s’est développée à une vitesse fulgurante pendant des...

14/11/2014 - Publié par ROBECO INVESTMENT MANAGEMENT, INC.

Actions / Avis d'experts