La volatilité génère des opportunités sur la dette émergente

L'analyse de Greg Saichin, Directeur des investissements en dette émergente chez Allianz Global Investors

14/11/2014 - Publié par ALLIANZ GLOBAL INVESTORS FRANCE dans Marché Obligataire

La volatilité génère des opportunités sur la dette émergente

 

Selon Greg Saichin, Directeur des investissements en dette émergente chez Allianz Global Investors, les obligations émergentes devraient offrir des opportunités d’investissement attrayantes quand commencera la normalisation des taux d’intérêt américains...

« Nous savons tous que les spreads de la dette émergente vont devenir plus volatils quand les taux d’intérêt américains remonteront. Cependant les investisseurs astucieux qui savent qu’une hausse des taux n’annonce pas systématiquement une détérioration de la qualité du crédit sous-jacent de l’émetteur (entreprise ou Etat) pourront en tirer parti », explique Greg Saichin.

Par le passé, les marchés ont accordé trop d’importance à la volatilité en l’assimilant au risque de solvabilité, notamment lors des plus bas de 2008 et 2011. Pendant ces années, la forte baisse des obligations d’entreprises des marchés émergents notées BBB- impliquait une hausse des taux de défaut qui ne s’est jamais concrétisée.

En effet, le taux de défaut implicite en 2008 s’élevait à 47,4 %, alors que les défauts cumulés réels ont représenté à peine 5,89 % au cours des cinq années suivantes. Même chose en 2011, où les défauts implicites ont atteint 30 %, alors que les défauts réels ont représenté 6,21 %.

La dette émergente a largement contribué à l’amélioration des performances et à la diversification des portefeuilles pendant plusieurs années de politique monétaire accommodante et de rendements souverains exceptionnellement faibles dans les pays développés. Les investisseurs se sont massivement positionnés sur la classe d’actifs, ce qui a entraîné une forte hausse des émissions primaires. Mais aujourd’hui, le marché est de plus en plus préoccupé par l’ampleur d’un possible repli et par la rotation des investissements qui risque de s’opérer vers les bons du Trésor lorsque les taux américains remonteront.

« Nous sommes un gérant actif, et ce type d’environnement est l’occasion de mettre à profit notre expertise et notre expérience », poursuit Greg Saichin. « Si vous pensez que la solvabilité d’un investissement est solide, la volatilité à court terme est un facteur positif car elle offre des opportunités d’achat que nous identifions grâce à une analyse top-down du risque pays et une étude bottom-up des business models des entreprises, des structures de capital et des caractéristiques des obligations. »

Dans la perspective de la normalisation des taux d’intérêt, Allianz Global Investors favorise les obligations d’entreprise assorties d’une duration inférieure ou égale à trois ans, dont la solvabilité ne suscite pas de préoccupation majeure.

La société de gestion privilégie également les obligations souveraines d’une duration inférieure ou égale à sept ans.

Fonds associés

Nom Société de gestion Gérant(s) Catégorie Encours 1 Janv. 1 An
ALLIANZ MULTI HORIZON LONG TERME ALLIANZ GLOBAL INVESTORS FRANCE Mixtes Mondial Flexible 139.87 M€ -0.84 % -3.49 %
ALLIANZ SECTEUR EURO IMMOBILIER ALLIANZ GLOBAL INVESTORS FRANCE Actions Zone Euro Immobilier 115.02 M€ -2.89 % -3.95 %

Articles similaires

CE QUI S'EST PRODUIT LA SEMAINE PASSÉE SU...

«La chute du cours des actions, un dollar faible, des spreads de crédit explosifs: la semaine passée, les marchés financiers ont été aussi...

23/10/2014 - Publié par AXA INVESTMENT MANAGERS

Obligataire / Avis d'experts

LE GRAND MYTHE DE L'AUSTÉRITÉ BRITANNIQUE

Sur le fond, aucune amélioration notable des finances publiques britannique n’a eu lieu. En vérité, comme le montre le graphique ci-dessous, la...

07/11/2014 - Publié par M&G GROUP

Obligataire / Avis d'experts