La vigueur de l'Euro bloque le chemin le plus court vers la croissance de zone euro

18/01/2013 - Publié par PETERCAM (LUXEMBOURG) SA dans Marché Allocations d'actifs

La vigueur de l'Euro bloque le chemin le plus court vers la croissance de zone euro

Même si les craintes des marchés financiers au sujet de l'euro se sont sensiblement dissipées ces six derniers mois, la zone euro reste fermement engluée dans la récession. Si l’on en croit les premières estimations de la croissance économique dans la région au cours des derniers mois de l'année 2012, l'économie allemande se serait ainsi contractée de 2% sur base annuelle. Soit, si cela se confirme, le plus mauvais résultat depuis le premier trimestre 2009. La zone euro dans son ensemble semble du reste avoir fait pire encore avec une contraction pour le cinquième trimestre d'affilée. Bien sûr, les indicateurs avancés ont aussi montré des signes d'amélioration en fin d'année, mais ils n’en restent pas moins à des niveaux synonymes de récession.

Concrètement, la zone euro fait toujours face à de nombreux vents contraires : les douloureuses mesures d’économies restent à l'ordre du jour, les incitants monétaires n'atteignent toujours pas l'économie réelle faute d’un fonctionnement normal du mécanisme des crédits et le manque de confiance mine les dépenses d'investissement à long terme. Comme il y a de fortes chances pour que chacun de ces éléments subsiste au cours des prochains trimestres, la zone euro devrait rester en récession une bonne partie de l'année encore.

Hormis croiser les doigts et espérer un retour de la confiance, il existe fondamentalement deux voies pour un retour à la croissance dans un délai raisonnable pour la zone euro :

  • Passage à une politique budgétaire plus favorable/moins douloureuse : il existe un certain nombre de pays dans la zone euro, Allemagne en tête, où la dette publique reste gérable et dont les gouvernements peuvent emprunter à des niveaux historiquement faibles ou presque. Ces gouvernements devraient saisir cette opportunité pour mettre en place une politique budgétaire plus favorable et ainsi remettre la zone euro sur la voie d'une certaine croissance. Cela rendrait les douloureux efforts dans les autres États membres plus faciles à supporter. Malheureusement, les autorités allemandes ont déjà répété à plusieurs reprises qu'il n'en était pas question.
  • Exportations : a priori, les sociétés exportatrices de la zone euro devraient pouvoir profiter de la reprise économique mondiale qui se profile en 2013. Seulement, la remarquable vigueur de l'euro menace de tuer cette opportunité dans l'œuf. Au niveau actuel de l'euro, la croissance des exportations de la zone euro devrait donc passer à l'arrêt dans les prochains mois. La BCE pourrait tenter d’atténuer la vigueur actuelle de l'euro à travers des interventions sur les marchés des changes, mais son président Mario Draghi a laissé entendre lors de sa dernière conférence de presse que cela ne faisait pas partie de ses intentions.

Au cours du second semestre 2012, les autorités de la zone euro sont parvenues à calmer les craintes des marchés au sujet de l'euro, ce qui a même valu (à juste titre) plusieurs prix d"Homme de l'année" à Mario Draghi, le président de la BCE. Mais ce succès semble aussi avoir réduit la volonté de traiter les problèmes, toujours nombreux, dans la zone euro. L'économie de la zone euro est toujours en récession, le taux de chômage n'a plus été aussi élevé depuis des décennies et les conditions sociales ne cessent de se détériorer. Les autorités de la zone euro, à commencer par l'Homme de l'année, devraient en faire beaucoup plus pour résoudre le problème de croissance.

L'absence persistante de croissance (et son possible impact sur les politiques nationales) constitue la principale menace pour l'euro et cette menace est clairement loin d'avoir disparu.

 

www.petercam.be

Articles similaires

ACTIS AM : L'E-CONOCLASTE N°36

Marchés et décryptage En ces jours de rentrée scolaire, il est bon de faire un point, ranger les gonflables et les sandales, sortir les...

05/09/2016 - Publié par ACTIS ASSET MANAGEMENT

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

360 HIXANCE AM : REBOND DES PLACES EUROPÉ...

Les bourses européennes viennent de retrouver la semaine dernière leur niveau d’avant Brexit, preuve s’il en est que les mouvements de marché...

06/09/2016 - Publié par 360 HIXANCE ASSET MANAGERS

Allocations d'actifs / Commentaires de marché