La FED rouvre le robinet

14/09/2012 - Publié par PETERCAM (LUXEMBOURG) SA dans Marché Allocations d'actifs

La FED rouvre le robinet

Quelques semaines après avoir reconnu, par la bouche de son président Ben Bernanke, que la situation économique était clairement insatisfaisante, la Federal Reserve a décidé à son tour ce jeudi d'y faire quelque chose. Ou du moins d'essayer. Concrètement, la Fed a ainsi promis notamment de maintenir son taux directeur à un niveau exceptionnellement bas jusqu'à la mi-2015 au moins et de rester fidèle à une politique monétaire extrêmement accommodante, même au-delà des premiers signes de reprise de l'économie.

 

Dans la foulée, la Fed va également entamer une troisième phase d’assouplissement quantitatif (QE3) avec le rachat, chaque mois, de 40 milliards de dollars de titres adossés à des créances hypothécaires. Si l’on y ajoute les 45 milliards d'obligations gouvernementales qu'elle va encore racheter chaque mois d'ici la fin de l'année à travers l'opération Twist, la Fed suivra donc plus ou moins le même rythme que pour la deuxième phase d'assouplissement quantitatif (Q2), mais restera aussi en retrait par rapport à la première (QE1, 100 milliards par mois). À cette différence fondamentale toutefois qu'aucune date limite n'a cette fois été fixée. La Fed entend en effet désormais continuer à racheter des obligations aussi longtemps qu’aucune amélioration claire ne sera observée sur le marché du travail et se tient même prête à acheter davantage encore et à employer d'autres moyens si nécessaire.

 

La Fed espère bien évidemment, par ces nouvelles mesures, faire un tant soit peu contrepoids face à l'incertitude croissante qui entoure les décisions budgétaires cruciales qui figureront à l'ordre du jour après les élections. Celles-ci minent en effet déjà la confiance et impliquent un sérieux risque de récession pour l'économie américaine. La Fed tente donc de contrer ce risque avec de nouvelles mesures susceptibles de stimuler l'activité économique à travers trois canaux : 

 

  • Marché des crédits hypothécaires : la Fed tente encore de stimuler la reprise sur le marché de l'immobilier en favorisant une baisse des taux hypothécaires.
  • Effet de richesse : une hausse des marchés financiers a pour effet d'augmenter la richesse, ce qui doit finalement améliorer la confiance et augmenter les dépenses
  • Effet de confiance : la promesse de nouveaux stimulants jusqu'à la reprise et même au-delà doit renforcer précisément la confiance dans cette reprise

 

Bien sûr, la question de l’impact de ces mesures sur l’économie réelle à court terme reste entière tant l'incertitude autour de la politique budgétaire de ces prochains mois est grande. Mais la politique monétaire pourrait bien produire des effets concrets une fois cette incertitude levée. Les perspectives pour l'économie américaine pourraient en effet s'améliorer assez vite si les responsables politiques parviennent à élaborer rapidement un plan budgétaire crédible après les élections.

 

Avec ces nouvelles mesures, la Fed met elle aussi pratiquement toutes voiles dehors. Elle ne doit il est vrai pas s'inquiéter à court terme de l'inflation et peut se concentrer entièrement sur la situation inquiétante sur le marché du travail. À plus long terme par contre, ces mesures renforcent les risques d'inflation, de nouvelles bulles et de croissance non durable. Mais pour la Fed, ces préoccupations passent après les problèmes et difficultés à court terme que provoque la situation actuelle

Articles similaires

LA BCE TOUTES VOILES DEHORS (OU PRESQUE)

Après Ben Bernanke la semaine dernière à Jackson Hole, c'était à Mario Draghi d'expliquer cette semaine ses prochaines mesures à Francfort, sous...

07/09/2012 - Publié par PETERCAM (LUXEMBOURG) SA

Allocations d'actifs / Commentaires de marché

LES BANQUIERS CENTRAUX S’APPRÊTENT À R...

  De nouveaux signaux de fléchissement de l'activité économique nous sont encore parvenus des quatre coins du monde ces dernières semaines. La...

27/07/2012 - Publié par PETERCAM (LUXEMBOURG) SA

Allocations d'actifs / Commentaires de marché