LA DETTE EMERGENTE

FIXED INCOME SERIES n°2 Octobre

04/11/2013 - Publié par TAILOR CAPITAL dans Marché Obligataire

LA DETTE EMERGENTE

Dans la lignée du premier « Fixed Income Series » sur les obligations nordiques, nous vous proposons un second volet sur la dette émergente. L’objectif commun à toutes nos publications regroupées sous cette dénomination est de communiquer sur notre stratégie d’investissement et d’exposer notre vision de gérant sur les différents segments du marché obligataire.

I. Une correction estivale indiscriminée sur la dette émergente

La dette émergente constitue la classe d’actifs obligataire qui a connu les flux d’investissement les plus importants depuis 2008. Cette tendance s’est toutefois violemment inversée cet été. Au plus fort de ce mouvement, les flux sortants des fonds commun de placements internationaux sur les obligations émergentes ont culminé à plus de 1,5 Md$ par semaine. Un niveau qui, bien que largement en deçà des rapatriements de capitaux enregistrés lors de la crise asiatique des années 90, demeure significatif. Ces chiffres excluent, en outre, les positions des assureurs et des banques et n’offre donc qu’une image partielle d’un mouvement certainement plus large.

 

En dépit de cette correction, la dette émergente demeure un axe d’investissement de premier plan. Nous n’assistons donc pas à une réallocation stratégique des investisseurs. Schématiquement, la performance de la classe d’actifs est fonction de l’évolution des taux américains et du sentiment de marché des investisseurs (appétit pour les actifs risqués). Ces deux facteurs expliquent une grande partie de la correction estivale. La hausse des taux longs américains a mécaniquement concouru à la réduction de l’avantage compétitif des obligations émergentes (différentiel de taux positif) et des devises émergentes.

Quant aux publications économiques chinoises en demi-teinte, elles ont entamé l’appétit des investisseurs pour les actifs risqués émergents. Cette analyse, appropriée aux obligations émergentes en devise dure n’est que partiellement applicable aux obligations en devises locales. Ces dernières sont en effet également très sensibles aux anticipations de change (évolution de parité vs. dollar et euro) et aux mouvements de courbe de taux locales.

Le tableau ci-dessous détail les principales caractéristiques des différents segments de la dette émergente :

 

Il est important de signaler que la maturité moyenne des émissions souveraines émergentes (typiquement 7 années) est plus longue que celle des émissions privées (typiquement 4-5 années), ce qui induit une plus forte exposition aux variations des taux d’intérêt.

II. Nous avons saisi les opportunités de manière sélective

Dès le mois de mai, notre équipe de gestion a fait le choix d’initier des positions sur des obligations privées émergentes en devise dure. Selon nous, certains émetteurs privés émergents se voient appliquer des primes de risque injustifiées depuis la correction estivale. Fidèles à notre approche de gestion value consistant à saisir les opportunités lorsque les marchés n’intègrent plus les fondamentaux crédit spécifiques à chaque émetteur, nous avons porté cette thématique de 0% en avril à 25% aujourd’hui dans Tailor Oblig Opportunités et Tailor Horizon 2016.

Deux émetteurs emblématiques de notre sélection d’obligations privées émergentes en devise dure :

 

Notre approche de pur bond picking basée sur la compréhension fine des bilans de chaque émetteur devrait continuer à être récompensée dans un contexte de retour progressif à la différenciation.

 

III. One last thing… suivez l’évolution des thèmes d’investissement dans Tailor Oblig Opportunités

FIXED INCOME SERIES n°2 de Tailor Capital

Articles similaires

LES INVESTISSEURS SUIVENT DE PRÈS LES NÉ...

  Les actifs risqués se sont bien repris après une première partie du mois de novembre difficile dominée par les inquiétudes sur la "falaise...

04/12/2012 - Publié par MUZINICH & CO LTD

Obligataire / Commentaires de marché

POURQUOI LES POLITIQUES MONÉTAIRES SERVEN...

Le mois d’octobre se termine avec un certain apaisement sur les marchés de crédit, bon nombre de gérants ayant retrouvé des performances...

02/11/2015 - Publié par OCTO ASSET MANAGEMENT

Obligataire / Commentaires de marché